Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.

Armée de l'air Algérienne 120px-10

http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Armée de l'air Algérienne EmptyMer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Armée de l'air Algérienne EmptySam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Armée de l'air Algérienne EmptyDim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Armée de l'air Algérienne EmptyVen 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Armée de l'air Algérienne EmptyMer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Armée de l'air Algérienne EmptySam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Armée de l'air Algérienne EmptyLun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Armée de l'air Algérienne EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Armée de l'air Algérienne EmptyMar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Armée de l'air Algérienne EmptyLun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Armée de l'air Algérienne EmptyJeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Armée de l'air Algérienne EmptyJeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Armée de l'air Algérienne EmptySam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Armée de l'air Algérienne EmptyMer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Armée de l'air Algérienne EmptyLun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Armée de l'air Algérienne EmptyJeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Armée de l'air Algérienne EmptyMar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Armée de l'air Algérienne EmptyMer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Armée de l'air Algérienne EmptyMar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Armée de l'air Algérienne EmptyLun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Armée de l'air Algérienne EmptyDim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Armée de l'air Algérienne EmptyLun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Armée de l'air Algérienne EmptyLun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Armée de l'air Algérienne Empty
Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Armée de l'air Algérienne

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Sujet / Message Armée de l'air Algérienne

Message par Sphinx le Lun 12 Jan - 12:19

Créée en juillet 1962 (au lendemain de l'indépendance), l'armée de l'air algérienne dispose de 480 aéronefs (dont 213 de combats en 2007[6]) et de 14 000 hommes répartis sur 15 bases aériennes.

Les principales bases aériennes se trouvent à Bousfer près d'Oran, à Boufarik près d'Alger et Laghouat. École supérieure de l'Air à Tafaraoui (2°RM) et la base aérienne d'hélicoptères à Sétif.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Toufik le Jeu 7 Jan - 13:40, édité 1 fois

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par Sphinx le Lun 27 Juil - 1:14

Historique
L’existence de l’armée de l’air algérienne remonte officieusement au temps de l’ALN. En effet cela est peu connu mais des pilotes de l’ALN (Armée de Libération Nationale) se préparaient discrètement à bord de MiG-15 au Moyen-Orient, dans la perspective de voler au secours de leurs frères au front en Algérie. Cette menace fut prise très au sérieux par les militaires français comme l’a déclaré le général Hugues Silvestre de Sacy, chef du Service historique de l’armée de l’air française dans son article intitulé « Les barrages en Algérie, une vision aérienne du bouclage des frontières », dans lequel il déclare que « la France connaissait l’existence d’une escadrille algérienne qui s’entraînait en Égypte pour ensuite faire des attaques sur l’Algérie à partir de bases perdues dans le désert libyen. La preuve en fut donnée lorsque dès l’indépendance, plusieurs MIG-15 pilotés par des Algériens, s’étaient posés sur la terre algérienne. »

Constitution de l’AAF

Dans les premiers temps, la formation des pilotes algériens s’effectua dans certains pays arabes du Moyen-Orient, dans le cadre d’un programme d’entraide arabe, qui avait pour but de former et d’équiper la jeune force aérienne algérienne. L'Algérie reçut à ce titre 18 avions d’entraînement Al Joumhouria (“La République”) fabriqués localement ainsi que 5 MiG-15 pour l’interception. En novembre 1962, des experts et instructeurs est-européens ainsi que des matériels plus récents arrivèrent en Algérie avec ce qui semblait être la base de la future force aérienne algérienne : 5 bi-places MiG-15 UTI, 6 avions de transport Il-14 et 10 hélicoptères Mil Mi-4 Hound. Deux Beech D18S furent aussi acquis pour le transport des officiels du gouvernement.

Après de sérieux affrontements avec le Maroc (« guerre des sables », 1963), les Algériens comprirent les dangers qui les guettaient, ils décidèrent donc de se lancer dans un vaste programme d’entraînement et de réarmement qui allait être parrainé par un allié de poids : l’Union soviétique. Ce programme avait pour but de donner à l’Algérie la supériorité aérienne dans la région et par là, dissuader le Maroc de toute nouvelle attaque.

En 1964, l’Algérie acquit ses premiers avions offensifs : 50 MiG-15Bis et MiG-17F en plus de 14 bombardiers tactiques IL-28. Mais le projet ne s’arrêta pas là, l’Algérie acquit en plus 6 autres avions de transport Il-14, 1 Il-18 pour le gouvernement et le super transporteur russe de l’époque l’An-12 qui furent livrés avec à leurs bords des tonnes d’armes et de munitions pour l’armée de Terre. L’URSS modernisa également la base aérienne stratégique de Boufarik qui fut utilisée pour le soutien logistique de la FAA. La même année, la promotion d'Elèves Pilotes PE64A1 de la Base aérienne 709 à Cognac (Charente - France) reçoit plusieurs stagiaires algériens du grade de sous-lieutenant, habillés en civil, puis revêtus de l'uniforme français d'aviateur ; Ils reçoivent successivement des galons de caporal, caporal-chef et sergent, afin de passer inaperçus parmi les aviateurs français qui ont en même temps avancé en grade ; L'entrainement a lieu sur North American T-6 Texan, avion américain qui a servi pendant la guerre d'Algérie et qui a formé plusieurs générations de pilotes durant la 2ème Guerre Mondiale, dont l'ancien président des U.S.A. Georges Bush. Certains de ces officiers algériens ainsi habillés en aviateurs français avaient déclaré piloter auparavant des avions Jodel d'aéroclub dans le département français d'Algérie.L'histoire a paru dans le livre "Secrets dévoilés" auteur Peegee (le-predit@club-internet.fr) enregistré en 2008 à la Bibliothèque nationale de France et approuvé par le Ministre de l'Intérieur, de l'Outre Mer et des Collectivités territoriales, ainsi que par le Président de la République Française.

En 1965, un changement à la tête de l’État amena Houari Boumédiène au pouvoir. Ce dernier commença par changer le nom officiel de la force aérienne algérienne en Al Quwwat Al-Jawwiya Al-Jaza'eriya (QJJ). il mit en place un ambitieux programme de modernisation et de formation et renforça également la coopération avec l’Union soviétique dans le domaine de l’armement, c’est ainsi que les premiers avions de combat modernes firent leur apparition au sein de l’AAF. L’Algérie acquit donc deux escadrons de chasseurs bombardiers MiG-17F, 20 autres hélicoptères MI-4 pour le transport, les missions d’attaque au sol et pour les missions de reconnaissance d’artillerie ainsi que 16 autres bombardiers IL-28. Mais l’événement qui provoqua une grande polémique avec le Maroc fut l’arrivée de 6 avions supersoniques MiG-21F-13.

Au début de l’année 1967, 31 nouveaux MiG-21 furent livrés à l’AAF, qui les divisa en deux escadrons d’interception et de chasse.

wikipedia

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par Sphinx le Lun 27 Juil - 1:18

Premier engagement
Les premiers combats des pilotes algériens commencèrent en 1967 avec la guerre des Six Jours, quand 2 escadrons de MiG-17, un de MiG-21 et un autre d’IL-28 furent engagés auprès de la coalition arabe. Avec près de 100 appareils l’Algérie alignait la deuxième force aérienne sur le front égyptien. Les MiG-17 étaient pilotés par des aviateurs algériens tandis que les MiG-21 par des aviateurs égyptiens qui étaient censés avoir plus d’expérience dans l’utilisation de ce nouvel avion. Mais à leur arrivée, les 6 premiers MiG-21 se posèrent sur la base aérienne d’AL-ARICH dans la péninsule du Sinaï qui entre temps était passée sous le contrôle des forces Israéliennes de Défense (IDF). Les 6 avions et leurs pilotes égyptiens furent capturés. Quatre des MiG-21 furent remis aux États-Unis afin de les tester et découvrir ainsi d’éventuelles faiblesses de cet appareil qui les faisait tant souffrir durant la guerre du Vietnam. Certaines sources rapportent par ailleurs que des MiG-17 ont participé à des bombardements contre des troupes israéliennes au Sinaï suite à la débâcle des troupes arabes.

Après la défaite arabe et la supériorité confirmée des Israéliens dans les combats aériens, l’Algérie décida d’intensifier l’entraînement de ses pilotes avec l’acquisition d’un lot de 28 avions d’entraînement CM-170 Fouga Magister et 5 hélicoptères SA-330 Puma. Ces CM-170 appartenaient à l’origine à la Luftwaffe de l’Allemagne fédérale, ils furent transférés en France pour être rénovés et modernisés et enfin livrés à l’Algérie.

Au début de l’année 1971, l’AAF comptait près de 200 appareils avec comme avion principal le légendaire MiG-21 qui composait près de 40 % de la flotte, les MiG-15 et MiG-17 ont prouvé qu’ils ne faisaient plus le poids face à des avions tels que le F-4 Phantom. C’est suite à un accord de partenariat militaire avec l’Union soviétique que l’Algérie commença à acquérir des avions modernes qui étaient en service au sein des forces aériennes de l’URSS. Les premiers chasseurs bombardiers Su-7BMK (avion qui à l’époque était à la pointe de la technologie) ont fait leur apparition avec pour but de remplacer les MiG-17F, donnant à l’Algérie un avantage militaire qui faisait d’elle la seule nation ayant acquis ce type d’appareil dans le bassin méditerranéen.

Ces avions furent déployés pendant la guerre d’usure durant laquelle les Algériens ont appris beaucoup de choses dans le domaine des combats aériens et des techniques de bombardement à basse altitude. Les pilotes ont appris à être en alerte constante et à réduire leur temps de réaction contre d’éventuelles attaques.
Deuxième engagement
En 1973, deuxième engagement direct de l’Algérie dans le conflit israélo-arabe. Elle fut encore une fois la deuxième puissance militaire sur le front égyptien et sa force était composée d’un escadron de bombardiers tactiques Su-7 escorté par un escadron de chasse MiG-21. Un troisième escadron équipé de MiG-17 fut envoyé pour des missions de soutien. Les pilotes algériens étaient cette fois plus préparés et mieux aguerris grâce notamment à l’expérience qu’ils ont acquise durant la guerre d’usure de 1967. Elle fut la seule force aérienne engagée au front à ne pas avoir perdu d’appareils au combat, seul un MiG-17 fut touché par un F-4 Phantom israélien; malgré la gravité du coup, le pilote algérien réussit à crasher le MiG près de sa base d’attache tout en s’éjectant et en évitant de se faire capturer. Les avions algériens avaient accompli toutes les missions qu’on leur a assignées, qui consistaient notamment à attaquer les positions israéliennes dans le Sinaï et à protéger le Caire de toute contre-offensive ennemie.

Parallèlement, Ce n’est qu’au début des années 1970 et avec l’aide de l’URSS, que l’Algérie réussit à ouvrir sa première école militaire de pilotage à Tafraoui près d’Oran. Aujourd’hui cette école a acquis une renommée internationale en formant en plus des pilotes algériens, des aviateurs envoyés par des pays africains et arabes dans le cadre de programmes d’échanges de techniques et de formations.

wikipedia

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par Sphinx le Lun 27 Juil - 1:23

Organisation de l'AAF suite à l'annexion du Sahara occidental
Après 1973, ce fut une autre guerre mais froide celle-là qui attendait l’AAF : en 1975 le Maroc annexa le Sahara occidental tout en bombardant au napalm et au phosphore blanc les separatistes dans cette région. [1] les poussant à fuir vers l’Algérie, qui les accueillit dans des camps dans la ville de Tindouf sur la frontiére maroco-algerienne . Jugeant cette réaction très négativement, les responsables marocains ramenèrent sur la table la question des frontières, en réclamant à l’Algérie une rétrocession de Bechar et de Tindouf. Prenant ces menaces au sérieux, l’Algérie plaça un dispositif militaire sur sa frontière ouest.

L’Algérie aida concomitamment les separatistes sahraouies, à travers des formations militaires dispensées au profit des combattants du front Polisario, ces derniers réussirent à infliger des pertes à l’armée royale marocaine, ce qui pousse cette dernière à construire un mur de défense qui a mis fin aux attaques des combattants du front polisarion tout en les poussant au dela des frontieres maroco-algerienne.

Cependant, malgré des tensions récurrentes entre les deux pays suivies de quelques escarmouches armées, les deux régimes ont pour l’instant toujours su éviter l’escalade de la guerre et ceci depuis la Guerre des sables

Début de la seconde phase de modernisation
Au début de 1978, l’AAF était composée de 5 000 hommes et équipée de 230 avions de combat. La flotte était constituée de 120 MiG-21MF, un escadron de chasseur bombardier équipé de 28 SU-7BMK, un escadron d’attaque équipé de MiG-17, un escadron de bombardiers tactiques équipé de 24 IL-28 et un escadron de 20 CM-170 et 20 MiG-15 pour l’entraînement.

Ce n’est que vers la fin de 1978 que le premier lot de 50 MiG-23 à géométrie variable fut acquis, mais l’avion qui donna à l’Algérie un avantage décisif dans la région en termes militaire et politique était le Mikoyan-Gourevitch MiG-25M Foxbat. Seuls 5 pays furent approuvés à l'époque par Moscou pour recevoir cet avion aux performances exceptionnelles et qui demeure toujours en service au sein de l'AAF, qui l'emploie notamment dans le domaine de la reconnaissance aérienne.

Premiers contacts avec l’Ouest
La même année, les systèmes d’entraînement furent restructurés et les premiers avions d’entraînement El Joumhouria furent remplacés par des T-34C acquis aux États-Unis.

S’en est suivi l’affaire des otages américains en Iran en 1981, grâce à une médiation, l’Algérie réussit à obtenir la libération des otages de l’ambassade des États-Unis à Téhéran. Par conséquent l’Algérie gagna la sympathie de l’Amérique qui lui offrit 6 Hercules C-130H, principal avion de transport tactique des États-Unis à cette époque-là et qui fut utilisé en tandem avec son équivalent soviétique l’AN-12. D’autres C-130H et C-130H-30 furent acquis par l’Algérie dans les années 1980. Les Hercules furent accompagnés par les 6 MiG-21 saisis en 1967 par Israël.

Durant cette même période, la flotte de combat fut largement modernisée, d’autres MiG-23 et MiG-25 furent acquis et l’immense flotte de MiG-21F fut échangée avec 120 MiG-21MF/Bis plus modernes. Il était clair que l’Algérie cherchait à moderniser davantage ses capacités d’entraînement, plusieurs compagnies proposèrent leurs avions d’entraînement tels que l’Alpha Jet franco-allemand et le Hawk Britannique, mais c’est le L-39 Tchécoslovaque qui fut choisi avec une acquisition de 39 appareils de ce type à partir de 1987.

wikipedia

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par Sphinx le Lun 27 Juil - 1:28

Les années 1990
cette époque l’Algérie subit de plein fouet la crise économique et une montée d’une violence terroriste sans précédent. L’économie algérienne était au rouge et l’acquisition de nouveaux matériels fut alors ajournée (notamment en raison de la disparition de l’allié soviétique). L’AAF qui comptait près de 500 techniciens russes avant 1990 avait de très grandes difficultés à maintenir sa flotte opérationnelle. Les experts internationaux ne lui donnaient plus qu’un rôle mineur dans la région et disaient qu’elle ne pouvait supporter la maintenance de sa flotte.

Mais malgré ces problèmes l’AAF tint le coup et sa force de dissuasion était toujours là, grâce notamment à ses 13 SU-24MK et 4 SU-24MR acquis 2 ans seulement avant la chute de l’URSS. Sa flotte de MiG-25 fut également d’un apport précieux dans le maintien du rôle de dissuasion au niveau régional. Le transport militaire fut lui aussi modernisé grâce à l’acquisition des IL-76 (avions de transport stratégique), et à une flotte d’hélicoptères Mi-8 et Mi-17 qui furent équipés avec des systèmes de vision nocturne, alors qu’une commande de 30 SA-330 PUMA fut annulée notamment après le crash des deux seuls appareils à avoir été livrés.

L’AAF utilisa tous les moyens possibles et légaux pour venir à bout des terroristes, utilisant le plus souvent les escadrons d’hélicoptères de combat et les appareils de la 4e escadre pour des missions de bombardement de précision. Mais ce qui bouleversa largement les engagements de l’AAF était l’introduction des Mi-24MKIII, plus aptes au combat nocturne. La combinaison des Beech 1900DHisar, des AS-350 avec leur système FLIR en tandem avec les Mi-24 et les Mi-17 se révéla être une parade efficace dans la lutte contre les groupes terroristes activant dans les maquis et dans le grand sud, les poussant à développer de nouvelles techniques se basant sur la création de groupuscules composés généralement de 2 à 3 individus très mobiles et très dur à détecter depuis les airs. Les hélicos permirent aussi la fermeture quasi hermétique du Grand Sud face aux nouveaux terroristes fraîchement débarqués d’Afghanistan. Ce nouveau danger représente un chalenge de plus pour l’AAF, qui ne devra compter que sur elle-même dans la surveillance du Sahel, vu la quasi absence de forces aériennes dans les pays limitrophes. Les terroristes installés dans les montagnes et le no man’s land du Sahel ont amené avec eux quelques vestiges de la guerre contre les Soviétiques notamment le redoutable missile portable sol-air Stinger.

Modernisation profonde
L’AAF décida de se moderniser non seulement dans le domaine du matériel mais aussi dans l’organisation, la formation et l’entraînement de son personnel naviguant et au sol. La chute de l’URSS et l’absence de techniciens internationaux donna une grande leçon à l’Algérie: à savoir qu’il ne fallait compter désormais que sur les compétences nationales dans l’entraînement et la maintenance du matériel militaire. À cela s’ajoute le vieillissement de la flotte des MiG-21 et MiG-23. Des manœuvres militaires furent alors conduites pour jauger le potentiel militaire et recenser les besoins réels de l’AAF, car l’ère des importations massives d’avions est révolue, seules la technologie et la maîtrise du matériel pouvaient l’emporter dorénavant.

Une modernisation extrêmement poussée fut dès lors entreprise et le résultat était surprenant :

En 1997, grâce à un programme de diversification de ses fournisseurs, l’AAF signa un contrat avec le constructeur sud-africain Denel pour l’acquisition de plusieurs drones Seeker de reconnaissance. L’AAF acquiert parallèlement en Ukraine 3 Mig-25RBSH de reconnaissance et d’écoute ultra sophistiqués et signa un autre contrat avec les États-Unis pour l’acquisition de plusieurs Beech 1900D Hisar pour la guerre électronique et la reconnaissance.
L’AAF montra un vif intérêt pour l’hélicoptère sud africain Rooivalk, elle équipa ainsi ses Mi-24D avec les mêmes systèmes d’armes que celui-ci, leur donnant une capacité d’emport d’armes de précision guidées au laser et de bombardement tout temps. Quarante autres Mi-24V furent importés d’Ukraine entre 1998 et 2001 pour augmenter la puissance de feu de l’AAF et seront certainement modernisés au format MK3.
Elle résolut les problèmes liés aux missions de longue durée avec l’acquisition de 6 ravitailleurs IL-78 Midas.
Suite à la réduction de la flotte, conséquence du retrait des SU-22, des MiG-21, d’une grande partie de MiG-25 et de MiG-23, l’AAF devait acquérir de nouveaux avions, 6 SU-24MK biélorusses et ukrainiens furent acquis pour renforcer la flotte de bombardiers tactiques. Une autre acquisition en 1997 de 36 Mig-29S ukrainiens et de 36 autres MiG-29S biélorusses en 1999, suivie par 7 autres en 2001 (également biélorusses). Neuf MiG-25PDS ukrainiens furent acquis en 1999 suivis d’une modernisation complète de toute la flotte de MiG-25 acquise précédemment. En 2000, l’Algérie commanda officiellement 22 SU-24Mk qui étaient en service dans l’armée de l’air russe modernisés ensuite au format Bis. Ils sont équipés avec les tout derniers systèmes radars et d’armements.
wikipedia

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par Sphinx le Lun 27 Juil - 1:31

Organisation actuelle
Actuellement les pilotes algériens sont en entraînement constant vu les changements géostratégiques et politiques que connaît le monde. L’AAF continue de se moderniser au fil du temps, non seulement en termes de matériel, mais aussi sur le plan humain avec des entraînements intensifs des pilotes et du personnel au sol, une indépendance dans le domaine de la maintenance des machines et un développement dans la coordination avec les armées de Terre et de la Marine de guerre grâce notamment à la réorganisation des années 1993 et 1994. Le récent rapprochement avec l’OTAN permet à l’Algérie de jouer un rôle important dans la partie méridionale de la Méditerranée ainsi qu’en Afrique d’une manière générale.
Bases et escadrons
Voici la répartition du matériel de guerre et de transport sur les différentes bases aériennes de l'AAF:

Aïn Beida: Escadre de chasse
Escadron de chasse: Su-30MKA
Escadron de chasse: Su-30MKA
Escadron de chasse: Su-30MKA
Escadron d’entraînement avancé: Yak-130 (en commande)
Ain Oussera :
110e escadron de chasse : Mig-25PDS, Mig-25UB
510e escadron de reconnaissance : Mig-25RBSH, Su-24MR
Annaba :
Escadron d'hélicoptères : Mi-2
Biskra :
1e Régiment d'hélicoptères de combat
421e Escadron d'hélicoptères de combat: Mi-24V, Mi-24 III
441e Escadron d'hélicoptères de combat: Mi-24V, Mi-24 III
Escadron de liaison: AS355B
32e Escadron de transport: C-130H, C-130H-30
3e Escadron de transport : C-130H, C-130H-30
3e Escadron de transport: Gulfstream IV, Gulfstream IVSP, Gulfstream V
3e Escadron de transport: Beech 200
3e Escadron de reconnaissance: Beech 200
347e Escadron de transport stratégique: IL-76MD, IL-76TD
357e Escadron de ravitaillement en Vol: IL-78
Blida:
Escadre de liaison
Escadron de liaison: Ka-27,Ka-32
Oran
Base de Bousfer:
3e Escadre de défense aérienne
193e Escadron de chasse: MiG-29S, MiG-29UB
Escadron de liaison: Ka-27, Ka-32
Base de Tafraoui:
escadron de reconnaissance
640e Escadron d'entraînement primaire: Beech 200
68e Escadron d'entraînement primaire: Beech C90B
618e Escadron d'entraînement avancé: L-39C, L-39ZA
658e Escadron d'écolage basique: Zlin 142C, Zlin 143
678e Escadron d'écolage basique: Zlin 142C, Zlin 143
Béchar: 3e Escadre de défense aérienne
153e Escadron de chasse : MiG-29S
Boufarik:
Escadron: Be1900D
1e Régiment d'hélicoptères de combat
1e Escadron de liaison: AS355B
2e Escadre de transport tactique et logistique
32e Escadron de transport: C-130H, C-130H-30
3e Escadron de transport: C-130H, C-130H-30
3e Escadron de transport: Gulfstream IV, Gulfstream IVSP, Gulfstream V
3e Escadron de transport: Beech 200
3e Escadron de reconnaissance: Beech 200
7e Escadre de transport tactique et de ravitaillement en Vol
347e Escadron de transport stratégique: IL-76MD, IL-76TD
357e Escadron de ravitaillement en Vol: IL-78
Chlef:
6e Régiment d'hélicoptères de manœuvre
436e Escadron d'hélicoptères: Mi-171, Mi-8T, Mi-8PS
456e Escadron d'hélicoptères: Mi-171,Mi-8T, Mi-8PS
6e Escadron d'hélicoptères d'assaut: Mi-35K
Escadron de liaison: AS355
Mechria:
2e Escadre d'entraînement
632e Escadron d'instruction et d'appui "Tigre" : L-39ZA
Laghouat:
4e Escadre d'appui et de pénétration
274e Escadron d'appui et de pénétration: Su-24MK
284e Escadron d'appui et de pénétration: Su-24MK
294e Escadron d'appui et de pénétration: Su-24MK
Escadre de défense aérienne
Escadron d'interception: MiG-25MF, MiG-29s
Escadron d'interception: MiG-25MF, MiG-29s
Ouargla :
3e Escadre de défense aérienne
143e Escadron de chasse: MiG-29S, MiG-29UB
Setif:
9e Régiment d'hélicoptères d'entraînement
9e Escadron d'entraînement:AS355
9e Escadron de Spécialisation: Mi-171
9e Escadron d'hélicoptères d'entraînement: Mi-2
Tindouf:
3e Escadre de défense aérienne
113e Escadron de chasse: MiG-29S

wikipedia

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par Sphinx le Lun 27 Juil - 1:37

Aéronefs
L’Algérie qui déployait plus de 450 chasseurs et avions de reconnaissance au début des années 1990, ne déploie en 2009 que 213 avions de combat[2], la récente visite du président russe Vladimir Poutine en Algérie a été l'occasion de signer d'importants contrats en vertu desquels l'AAF recevra dans l'intervalle de 2007-2010, des avions modernes qui sont appelés à remplacer le parc vieillissant de Mig-23 MF/BN, Mig-21 ou encore les Mig-29S (acquis auprès de l'Ukraine et de Biélorussie). Ces contrats prévoient la livraison du matériel suivant :

28 Su-30MKA[3], avec une option de 28 autres avions du même type. Il est à rappeler que l'AAF a déjà réceptionné les huit premiers appareils au courant du mois de décembre 2007.
Contrat portant sur la réception d'une flotte de 16 Yak-130[4].
Après avoir signé un contrat pour l'acquisition de 36 Mig-29SMT et la réception d'une partie d'entre-elle (15 au total), les techniciens de l'AAF ont émis des griefs sur la qualité des appareils réceptionnés, ce qui a conduit à la suite d'une visite du chef de l'État algérien Abdelaziz Bouteflika à Moscou, à la révision du contrat initial, selon les déclarations de responsables russes, l'Algérie a finalement opté pour l'acquisition de 16 autres Su-30 MKA. [5].
À terme, l’ossature de la force de frappe de l'AAF sera en principe composée des avions Su-30MKA, Su-24 Bis, Mig-35/Mig-29M2 ainsi que du Yak-130. Le but final de ces acquisitions est d'aboutir à un minimum d’avions de combat mais avec une meilleure efficacité en se basant sur des appareils extrêmement sophistiqués. Avec près de 177 hélicoptères de combat[6] et de transport convertibles Mi-24, Mi-17, Mi-171 tous modernisés. L'AAF aligne également des Mi-17-1V spécialisés dans les combats de nuit, ainsi qu'une soixantaine d'hélicoptères de différents types, notamment les AS-350, AS-355, Mi-2 et les KA-32.

À titre d’indication, le chef de la troisième escadre et instructeur sur MiG-29S totalise à lui seul plus de 3300 heures de vol (juillet 2003) sur avion de combat notamment sur les modèles MiG-21, MiG-25 et MiG-29.

Liste des aéronefs ayant été retirés du service :
Mig-15
Mig-17
Mig-19
Mig-21
Mig-23
Su-7
Su-22
Il-28
Il-18
Il-14
Fouga Magister
Mil Mi-6
Mi-4
wikipedia

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par Sphinx le Dim 16 Aoû - 22:06

Le 3ème éscadron de Mig-29 algérien

[url]
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
[/url]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par Syfou le Mer 27 Jan - 21:53

Armée de l'air algérienne - Al Quwwat Al Jawwiya Al Jaza'eriya

4 AS-355
12 Beech 1900D
15 Beech 200T
18 C-130H
6 EADS C-295
2 Falcon 900
3 Gulfstream III
4 Gulfstream IV
1 Gulfstream V
4 Il-76MD
8 Il-76TD
6 Il-78M
5 Ka-32
7 L-39C
50 L-39ZA
41 Mi-2 Hoplite
36 Mi-8MT Hip
8 Mi-8S Hip
10 Mi-8T Hip
46 Mi-171 Hip
40 Mi-171Sh Hip
42 Mi-17-1V Hip
39 Mi-24MKIII Hind
31 Mi-24V Hind
65 MiG-23MF/ML
12 MiG-23UB
27 MiG-25PD
9 MiG-25PDS
6 MiG-25RB
3 MiG-25RBSh
3 MiG-25RU/PU
65 MiG-29S
14 MiG-29UB
70 MiG-29SMT
20 Safir-43
8 Seeker
39 Su-24bis
4 Su-24MR
16 Su-27SK
4 Su-27UB
58 Su-30MKA
14 Yak-130
32Zlin-142
Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par col.chibani le Sam 27 Fév - 9:20

Cette liste ne correspond pas à la réalité :
_Les 16 SU-27 SK sont retournés en Ukraine après évaluation.
_Pour l'instant il n'y a que 28 SU-MKA au sein de l'AAF(Un second batch était prévu).
_Le contrat des MiG-29 SMT a été annulé.La dizaine de SMT réceptionné a été retourné en Russie. (avion d'occasion présentés comme neuf).
_Pour les MiG-29 S,il en reste une vingtaine en état de vol selon certains organismes internationaux.

28 MKA+20 MiG S pour la défense aérienne c'est peu.Il serait temps de prendre un second batch de MKA et de remplacer les 29S qui arrivent en fin de vie si on veut avoir une aviation credible.

col.chibani
Invité
Invité

Masculin
Nombre de messages : 128
Age : 79
Date d'inscription : 26/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par col.chibani le Jeu 4 Mar - 18:03

Le MiG-35: futur chasseur leger de l'AAF ?

Voir : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

col.chibani
Invité
Invité

Masculin
Nombre de messages : 128
Age : 79
Date d'inscription : 26/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par col.chibani le Dim 7 Mar - 13:53

Les premiers avions-écoles Yak-130 seront livrés au cours du deuxième semestre 2010.


L'Algérie va réceptionner ses premiers avions-écoles de combat Yak-130 en 2010, a annoncé hier un porte-parole du constructeur aéronautique Russe Irkoutsk- en marge de la 10ème édition du Salon international LIMA 2009 (Langkawi International Maritime and Aerospace Exhibition) -qui se tient entre le 1 et le 5 décembre en cours dans l'ile de Langkawi, au Nord-ouest de la Malaisie.

«Nous allons commencer à livrer les premiers avions Yak-130 à l'Algérie au cours du deuxième semestre 2010», a affirmé ce responsable russe. L'Algérie, qui a commandé 16 avions de chasse Yak-130, devra réceptionner ainsi un premier lot de six avions, alors que le reste sera livré graduellement jusqu'à la fin 2011.

Le constructeur russe devait initialement livrer toute la commande en 2010. Mais, en raison de modifications introduites par le bureau d'études chargé de concevoir le nouveau design des Yak-130, conformément aux critères fixés par l'Armée algérienne lors de la signature du contrat, des retards ont été enregistrés dans la construction. Les nouveaux avions de chasse auront la capacité de décoller et d'atterrir dans des aéroports non-équipés. Ils sont utilisés à des fins militaires et pour les entrainements.

Leur capacité de vol sans réserves supplémentaires est de 2.000 kilomètres, avec une vitesse maximale de 1.000 kilomètres par heure, ils peuvent supporter une charge de 3 tonnes en armes et munitions. Le Yak-130 est un bimoteur capable de fortes accélérations pour simuler toute la puissance des avions de combat modernes, notamment de cinquième génération.

Il adopte également un design assez peu conventionnel -et est équipé d'écrans couleurs multifonctions et de systèmes de combat- permettant de simuler tout type d'arme en service au sein de la force aérienne russe.

Les équipements électroniques et autres complexes et de nouvelle génération, dont est doté cet avion, ainsi que le moteur, lui permettent d'assurer une efficacité supérieure dans l'entraînement pour le combat.

Aussi, il peut-être aussi utilisé dans des conflits pour sécuriser les vols, d'après son constructeur. En mai 2004, cet avion de chasse a été officiellement retenu comme le futur avion des forces aériennes russes. Cet avion de nouvelle génération peut atteindre des cibles aériennes ou terrestres dans des conditions climatiques complexes.

Selon le porte-parole du constructeur aéronautique russe Irkoutsk, le Yak-130 connaît un grand succès auprès des clients traditionnels de la Russie, en témoignent les commandes de nombreux pays pour ce modèle.

Le constructeur russe espère vendre 2.500 prototypes du Yak-130 d'ici la fin 2011. A noter que les relations bilatérales entre l'Algérie et la Russie semblent désormais au beau fixe- après avoir connu ces deux dernières années des turbulences -suite à la crise des 24 MIG-29.

Récemment, l'Algérie a réceptionné tout le lot de 28 chasseurs polyvalents SU-30MKA. La livraison de ces appareils entre dans le cadre d'un contrat signé en 2006 pour un montant de 2,5 milliards de dollars, rappelle-t-on.

B. Mahmoud Le Financier


Yak-130: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

col.chibani
Invité
Invité

Masculin
Nombre de messages : 128
Age : 79
Date d'inscription : 26/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par col.chibani le Mer 10 Mar - 18:21

MOSCOU, 26 février - RIA Novosti

La maîtrise de l'air et de l'espace extra-atmosphérique représente un avantage majeur dans les guerres contemporaines et futures, estime le commandant en chef des Forces navales russes, l'amiral Vladimir Vyssotski.

"La victoire dans l'espace extra-atmosphérique est inconcevable sans la maitrise de l'air", a-t-il déclaré vendredi à Moscou à l'issue d'une conférence consacrée au 100e anniversaire de la naissance de l'amiral russe Sergueï Gorchkov.

"Les formations spatiales et aériennes constituent le danger principal même pour les sous-marins", a souligné M.Vyssotski.

D'ou la nécéssité de poursuivre la modernisation de l'armée de l'air et d'augmenter ses capacités opérationnelles dans les domaines de la défense et supériorité aérienne si l'on veut maintenir notre souveraineté sur l'espace aérien (plus de 2 millions de km2).
Pour cela,il faut acquérir deux nouveaux batchs de SU-30 MKA ou 3 escadrons de MiG-35
étant donné que les MiG-23,29S,25 arrivent en fin de carrière ou ne sont plus en service actif.

col.chibani
Invité
Invité

Masculin
Nombre de messages : 128
Age : 79
Date d'inscription : 26/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par col.chibani le Mer 17 Mar - 19:35

Selon SIPRI l'armée de l'air aurait reçu 600 missiles air/air.

350 R-73/AA-11Archer pour ses SU-30 MKA

250 RVV-AE/AA-12 Adder " " " .

source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

col.chibani
Invité
Invité

Masculin
Nombre de messages : 128
Age : 79
Date d'inscription : 26/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par col.chibani le Mar 6 Avr - 15:37

En 2011,il y aura 44 SU 30 MKA (28+16 voir topic Contrats et negociations).

Les 16 nouveaux MKA représente la compensation des MiGs 29 SMT pas la levée d'option.Si celle-çi a lieu,on arrivera à 72 MKA.

Reste à trouver un successeur au MiG-29S : MiG-35,Grippen,F-18,Eurofighter ?

col.chibani
Invité
Invité

Masculin
Nombre de messages : 128
Age : 79
Date d'inscription : 26/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par col.chibani le Ven 28 Mai - 15:06

Les hélicoptères MI-24 ont été modernisés par la firme sud-africaine ATE au format MKIII,il semblerait qu'ils seraient portés au format MKIV sous peu.

Plus de détails techniques:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

col.chibani
Invité
Invité

Masculin
Nombre de messages : 128
Age : 79
Date d'inscription : 26/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par col.chibani le Ven 28 Mai - 15:12

MI-28N : deux vidéos.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

col.chibani
Invité
Invité

Masculin
Nombre de messages : 128
Age : 79
Date d'inscription : 26/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par col.chibani le Mer 2 Juin - 1:10

Un article qui date sur une commande possible de MiG-35


L'Algérie recevra des MiG-35 en remplacement de ses MiG-29SMT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 14/01/2009

L'Algérie qui avait renvoyé en Russie ses MiG-29SMT devrait recevoir une quantité non précisée du nouveau chasseur MiG-35. Le contrat pour la livraison de 28 chasseurs MiG-29SMT et 6 avions d’entraînement MiG-29UBT à l’Algérie pour plus de 1,27 Mds US$ avait été signé fin janvier 2006 et était entré en vigueur en mars 2006 lors de la visite du président Poutine. A cette époque, la Russie avait accepté d’annuler une dette algérienne de 4,7 Mds US$ en échange de l’achat d’armements pour une valeur équivalente. Pour la première fois, la Russie avait accepté la reprise par la firme MiG de quelques dizaines de vieux MiG à bout de souffle, à une valeur dépréciée. C’est peut-être la raison pour laquelle les médias russes avaient initialement estimé la valeur du contrat à 1,8 Mds US$ alors que la valeur totale des contrats signés entre décembre 2005 et janvier 2006 atteignait 7,5 Mds US$. L’Algérie avait reçu entre 2 et 4 MiG-29UBT en décembre 2006 et un total de 15 MiG-29SMT/UBT au 15 avril 2007. Mais le gouvernement algérien a cessé les paiements relatifs au contrat en avril 2007 invoquant plusieurs problèmes de qualité des appareils livrés. En fait il apparut très vite que les avions neufs étaient déjà passablement en bout de course ayant servis dans la flotte aérienne russe avant d’être remis au standard. Les certificats d’acceptation ayant déjà été signés, les problèmes évoqués ne pouvaient être amenés devant la justice. De plus, la partie algérienne a très tôt insisté pour la reprise des chasseurs sur la base « d’accords oraux » sans annuler le contrat. MiG a fait des efforts durant l’été pour répondre aux problèmes algériens afin de poursuivre la mise en œuvre du contrat. Cependant, toutes les offres faites par MiG ont été refusées, y compris le remplacement des chasseurs livrés par d’autres MiG-29. Et l’Algérie a continué à demander la reprise des chasseurs. Pendant ce temps, l’Armée de l’air algérienne utilisait intensivement les chasseurs qui étaient déployés sur la base de Laguat à 450 km au sud d’Alger. D’après certains calculs, les chasseurs ont volé entre 80 et 100 heures. A la fin de l’année 2007, l’Agence fédérale pour la coopération technico-militaire, RosoboronExport et MiG en sont arrivés à la conclusion que la meilleure solution à la crise consistait à accepter de reprendre les chasseurs et tenter de remplacer le contrat pour les MiG-29SMT/UBT par d’autres accords (éventuellement pour des matériels autres qu’aéronautiques). Durant la visite du président algérien Abdelaziz Bouteflika en Russie en février 2008, un accord de la sorte a été signé pour le retour des MiG-29 bien que le statut légal d’un tel accord ne soit pas clair. Le 25 février 2008, des techniciens de MiG se sont envolés pour l’Algérie afin de démonter les appareils. Il est maintenant question à Moscou de remplacer les MiG-29 par des avions plus sophistiqués de nouvelle génération, les MiG-35. La première apparition publique internationale MiG-35 remonte à février 2008. La Russie n’a proposé, pour l’instant, qu’à l’Inde, son partenaire traditionnel, la vente des derniers-nés de son industrie aéronautique. Des informations relatives à des négociations au sujet de la livraison éventuelle à l'Algérie de chasseurs Su-35 sont apparues au printemps 2008. Mais finalement la Russie à l'intention de proposer à l’Algérie des chasseurs MiG-35. On peut constater que, grâce à ce scandale, l'Algérie a reçu la possibilité d'acquérir les avions russes les plus modernes. Qu'apporteront aux forces aériennes de ce pays les chasseurs MiG-35, s'ils sont livrés? Les Mig-29 et les Mig-35 n'ont en commun que leur aspect extérieur. Les équipements ont subi des changements considérables. Le MiG-35 est doté d'un nouveau système de conduite de tir comprenant un radar à antenne réseau à commande de phase et assurant des tirs "multicibles simultanées" avec l'emploi de missiles ultramodernes. En outre, cet appareil a reçu la possibilité d'employer des munitions modernes "air-sol", ce qui permet de considérer le MiG-35 non pas comme "un chasseur de suprématie aérienne", comme le MiG-29, mais comme un "chasseur polyvalent". La cabine des pilotes est dotée d'écrans à cristaux liquides, et du système HOTAS (hands on throttle-and-stick, mains sur manche et manettes) qui permet au pilote de manipuler tous les systèmes sans avoir à lever les mains des manettes de commande de l'avion et des moteurs. Les tuyères à poussée vectorielle orientable ont permis de considérablement accroître la manœuvrabilité de l'avion, augmentant ainsi ses chances de remporter un combat rapproché, et assurent la possibilité d'esquiver un missile lancé à grande distance. L'existence d'une version biplace de l'avion, le MiG-35D, qui n'a rien à envier au monoplace en matière de performances des équipements électroniques, permet de former des groupes d'avions mono- et biplaces capables d'accomplir les missions les plus complexes. Au sein de ces groupes, les biplaces sont utilisés comme des appareils de commandement d'où sont coordonnées les actions de tout un maillon ou d'une escadrille. Par rapport au Su-35, dont les livraisons éventuelles à l'Algérie ont été mentionnées, les MiG ont certainement des capacités combatives inférieures, tout d'abord, parce que leur rayon d'action, leurs armements et la puissance de leur radar sont moindres. Mais le coût élevé des Soukhoï les rend moins compétitifs sur le marché. En outre, pour le théâtre d'opérations relativement étroit des forces aériennes algériennes, un chasseur lourd est tout simplement superflu.

NOVOSTI

col.chibani
Invité
Invité

Masculin
Nombre de messages : 128
Age : 79
Date d'inscription : 26/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par col.chibani le Mer 2 Juin - 16:43

Selon JANES l'AAF aura 44 SU-30 MKA fin 2010.


Algeria to receive 16 additional Sukhoi Su-30MKAs before year-end,

MIDDLE EAST/AFRICA


Algeria will take delivery of an additional 16 Sukhoi Su-30MKA 'Flanker' combat aircraft before the end of 2010 in a deal worth nearly USD1 billion that the country signed with Russia's export arm, Rosoboronexport, in March.


The deal, first reported by Russian state media and confirmed to Jane's by Algerian defence sources in early April, was reached in the aftermath of a decision by the north African state in 2008 to cancel the delivery of 34 MiG-29 'Fulcrum' multi-role fighters. Russia's Defence Ministry ultimately purchased the rejected aircraft for the country's own air fleet.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

col.chibani
Invité
Invité

Masculin
Nombre de messages : 128
Age : 79
Date d'inscription : 26/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par col.chibani le Mer 2 Juin - 17:34

Qui croire?JANES ou les officiels russe ?


RIA NOVOSTI
"Avions russes pour l'Algérie: début des livraisons en 2011



Su-30 et YAK-130
09:30 02/06/2010
ABOU DHABI, 2 juin - RIA Novosti


La Russie commencera ses livraisons de chasseurs Su-30 et d'avions-écoles YAK-130 à l'Algérie en 2011, a annoncé à RIA Novosti le vice-directeur du Service fédéral pour la coopération militaire et technique (CMT) Viatcheslav Dzirkaln.

"Les fournitures de Su-30 et de YAK-130 à l'Algérie doivent commencer l'année suivante, ce n'est pas un secret militaire", a indiqué M.Dzirkaln."
___________________________________________________________

col.chibani
Invité
Invité

Masculin
Nombre de messages : 128
Age : 79
Date d'inscription : 26/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par col.chibani le Ven 4 Juin - 15:42

Un article qui confirme l'info de JANES:les 16 MKA seront livrés en 2010.Si l'option est levée ou tout autre nouveau contrat signé ,les livraisons commenceront en 2011.

___________________________________________________________________________

" L'Algérie, un pays qui compte pour la Russie.

Mercredi, 02 Juin 2010
Aviation militaire
Bookmark and Share

Aeroplans - Su-30MKIL’Algérie fait partie de ces pays qui comptent pour la Russie. Elle se trouve de plus en plus exposée aux différentes stratégies occidentales, et notamment gazière. Alors que les Etats-Unis gagnent du terrain avec, par exemple, la vente de F-16 au Maroc, Moscou souhaite contrer cette influence montante de ses concurrents. Pour cela, elle se base sur une coopération historique datant souvent de l’ère soviétique.

Cependant, la vie n’est pas toujours rose pour les Russes en Algérie. Le pays d’Afrique du nord a d’ailleurs rendu quinze chasseurs MiG-29SMT achetés en 2006-2007 à la corporation MiG. Pour cause, les appareils n’étaient pas jugés en état de voler par les experts algériens. Un échec qu’il est hors de question de rééditer pour les Russes. Moscou peut déjà se vanter d’avoir écoulé pour plus de 7,4Md$ d’armement l’année dernière, soit 10% de plus qu’en 2008.



Remplacer les MiG-29SMT par des Su-30MKI.Aeroplans - MiG-29SMT

En avril, Rosoboronexport, l’agence russe d’exportation d’armements, a officialisé un nouveau contrat passé avec l’Algérie. Du coup, ce sont seize Su-30MKI/A supplémentaires qui prendront la direction de l’Afrique du nord. Un appareil plus moderne que le MiG-29SMT mentionné plus avant et qui réaffirmera la réputation russe dans la région et mettra un terme aux tensions entre Moscou et l'un de ses plus importants importateurs d'armes.

La famille Flanker à laquelle appartient le Su-30 MKI s’est bien vendue avec notamment un contrat géant en Inde qui opérera bientôt 230 de ces appareils. L’avion est aussi présent en Malaisie qui en possède dix-huit. Ainsi, si les Algériens disent adieu aux 34 MiG-29 Fulcrum prévus initialement ils pourront se consoler avec l’arrivée de ces appareils plus modernes. En ligne de mire, les futurs F-16 marocains qui seront plus à la peine que face aux MiG-29.

Ainsi, l'industire russe va fournir des Su-30 pour une somme équivalente à celle prévue initiallement pour les MiG-29. La société MiG devait livrer 34 MiG 29SMT et MiG-29UBT pour 1,286Md$ mais voit une nouvelle fois un contrat lui échapper. Du coup, c'est le groupe Irkout qui se frotte les mains. Il s'est déjà engagé à produire 28 Su-30MKI(A) pour un montant total de 2,5Md$ pour l'Algérie.

"En cas de signature d'un contrat supplémentaire, les chasseurs seront livrés à partir de 2011, après la mise en oeuvre du contrat actuel en 2010", avait noté le président d'Irkout, Oleg Demtchenko. Par contre, les récents communiqués ne font pas état du problème pour réaliser le transfert du montant du contrat de l'entreprise RSK MiG vers les comptes de AHK "Soukhoï" et les entreprises Irkut. Aux dernières nouvelles, l'argent auvait déjà été dépensé par MiG. Irkut pourrait devoir abandonner l'idée de recevoir une avance pour mettre l'accent sur le paiement de l'ensemble du contrat, indique une source de l'agence Rosoboronexport.

Aeroplans - Su-30MKIL’Algérie au cœur de la politique gazière européenne.

L’Algérie est d’autant plus importante pour Moscou que le pays est de plus en plus au centre de tractations internationales et notamment européennes.

En effet, le pays pourrait être progressivement placé au cœur de la politique gazière européenne. L’Europe cherche à devenir plus indépendante face aux approvisionnements d’origine russe par un développement de l’industrie gazière algérienne. A ce jour, la Russie fourni un tiers du gaz européen. Du coup, Alger pourrait devenir un acteur plus privilégié de la politique gazière européenne dans les temps à venir.

Ainsi, le pays riche en hydrocarbures pourrait voir les Européens investir dans ses infrastructures au profit de leurs propres intérêts mais aussi pour le développement du pays, qui augmenterait ses propres réserves ainsi que son tissu économique attenant. Un gazoduc nommé Medgaz est d’ailleurs en construction entre l’Algérie Aeroplans - Su-30MKIet l’Espagne et devrait rentrer en service au milieu de cette année. Un projet qui rappelle le gazoduc Transmed qui approvisionne déjà l’Italie via la Tunisie et la Sardaigne.

Dans un autre registre, le Pentagone s’intéresse lui aussi de plus en plus à l’Algérie. Aux prises avec la franchise d’al-Qaïda au Maghreb, très active sur son territoire et en Afrique sahélienne, l’Algérie est considérée comme en première ligne dans la lutte contre le terrorisme. Au-delà de cet aspect, les Etats-Unis, qui par ailleurs ont déjà vendu des C130 Hercules à Alger par le passé, cherchent à renforcer leur coopération militaire avec ce pays. Reste alors à savoir quels résultats produiront ces différents affrontements entre Russes, Européens et Américains dans ce pays.

Michael Colaone

source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

col.chibani
Invité
Invité

Masculin
Nombre de messages : 128
Age : 79
Date d'inscription : 26/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par Syfou le Mar 19 Oct - 18:43

«De nouvelles acquisitions d'avions de combat en 2011 pour l'Algérie»

L'Algérie réceptionnera en 2011 les avions d'entraînement et de combat commandés auprès de la Russie, il s'agit de 16 appareils de type Yak-130 suite à un accord conclu l'année précédente.

Selon l'expert militaire russe Igor Korotchenko, cité hier par l'agence RIA Novosti, durant 2011 et 2012, il sera procédé à la livraison de 16 avions de combat de type Su-30MKA.

La même source précise que la Russie est sur le point de proposer à l'Algérie une grande variété de techniques maritimes et militaires, il s'agit de bateaux lance-missiles et de bateaux de guerre de type frégate et corvette.

Pour sa part, l'Algérie demande à la Russie la rénovation de deux sous-marins achetés auprès des Russes, et exprimé son engagement d'acheter davantage d'avions d'entraînement et plusieurs autres appareils de transport militaire de type IL-76 MF.

Selon le quotidien RBC Daily, l'objet de la visite du président Dmitri Medvedev en Algérie est de s'enquérir des besoins de ce pays en matière d'armement et d'équipements militaires, or selon le conseiller du chef de l'Etat, Sergueï Prikhodko, le volet militaire ne figure pas dans l'ordre du jour de la visite. Toutefois, des experts en coopération algéro-russe estiment que cette visite permettra de signer de nouveaux accords dans le domaine militaire.

L'Algérie a signé plusieurs accords d'achat d'armes et de matériel militaire avec la Russie en 2006.
Des sources militaires russes affirment que la Russie livrera à l'Algérie prochainement une partie des avions de combat ultramodernes, pour un montant de 1 milliard de dollars.

Le conseiller du chef de l'Etat a évoqué dans une déclaration à la presse tenue avant le déplacement de M. Medvedev en Algérie l'évolution de la coopération militaire entre les deux pays.


Adel R.



__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par Invité le Mer 20 Oct - 1:18

L'A.A.F vas recevoir prochainement des SU33 et des SU35 dernière génération et ce n'est que le début des pourparlers sont en cours pour une collaboration entre l'Algérie et la Russie pour que l'Algérie met de l'argent pour financer le futur avion furtif SU T-50 qui nous l'espérons fera parti de notre flot de défense et de dissuasion. L'A.A.F est fortement intéresser par la nouvelles génération de MIG-35 et autres MIG dont des avion de surveillance type Awoaks (pour l'orthographe je ne suis pas sur désolé si j'ai fait une faute). De plus, l'A.A.F sera acquéreuse d'avion de transport de troupe type Hercule C130 et ce là n'est que le début de son réarmement et de sa modernisation de tout les secteurs de l'armée algérienne terre, air, ciel, mer et autres.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par Invité le Dim 7 Nov - 1:05

Maintenant, il est temps pour notre pays d'avoir et de produire ses propre avions militaires aussi bien de transports de troupes que d'avions de combat. Nos techniciens dans le domaine de l'aéronautique sont compétent et près à ce donner dans la recherche et la construction des ses avions. L'un des ingénieur les plus compétent chez BOING industrie dont le créateur du F35 est d'origine algériens qui à fuit l'Algérie comme beaucoup d'autres suite à la Hoggra qui règne dans notre pays. Des ingénieurs dans tout les domaines n'attendent que le feu vert et une liberté de travail sous la direction de personnes compétentes pour revenir au pays.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Armée de l'air Algérienne

Message par Daûphin_zz_47 le Jeu 9 Déc - 21:30

Algerian Air Force Tribute

[url]