Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» nouvelle grille de lecture du monde
Dim 29 Avr - 16:29 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Décembre 2018
DimLunMarMerJeuVenSam
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Franc-Maçonnerie

Aller en bas

Sujet / Message Franc-Maçonnerie

Message par Sphinx le Sam 4 Avr - 22:22

Qu'est-ce que la Franc-Maçonnerie ?
[url][/url]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Franc-Maçonnerie

Message par Sphinx le Dim 21 Juin - 23:36

La Franc Maçonnerie Un Etat Dans l'Etat
[url][/url]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Franc-Maçonnerie

Message par Sphinx le Dim 21 Juin - 23:39

Francs Macons au coeur de l'Etat

[url][/url]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Franc-Maçonnerie

Message par Sphinx le Dim 21 Juin - 23:44

L’étrange influence des francs-maçons en Afrique francophone

IMPORTÉE par l’Europe, la franc-maçonnerie est singulièrement présente en Afrique francophone, mais aussi en Afrique anglophone, tout comme en Amérique latine ou aux Etats-Unis : le « Libertador » Simon Bolivar et le président Roosevelt étaient maçons. Elle est souvent très proche du pouvoir, comme au Gabon, où le président Omar Bongo est l’éminence grise des obédiences locales. Dans les multiples crises qui accompagnent la démocratisation en cours du continent, les francs-maçons africains s’efforcent souvent de jouer un rôle de médiateur.

Par Claude Wauthier
Au Congo-Brazzaville, l’ancien président congolais Denis Sassou Nguesso et son successeur Pascal Lissouba sont tous deux francs-maçons, mais d’obédiences différentes : M. Lissouba a été initié au Grand Orient (GO) de France, et M. Sassou Nguesso appartient à une loge sénégalaise affiliée à la Grande Loge nationale française (GLNF). A la suite des récents affrontements entre leurs milices armées dans la capitale, des francs-maçons français et africains - de la Grande Loge de France (GLF), de la Grande Loge unie de Côte-d’Ivoire et des Grands Orients et Loges unies du Cameroun (Goluc) - ont joint leurs efforts pour rétablir la paix, sans succès jusqu’ici (1). Cet exemple en dit long sur l’influence des francs-maçons en Afrique francophone.

Depuis la création de la première loge par le GO, en 1781, à Saint-Louis du Sénégal, plusieurs francs-maçons ont illustré l’histoire de la colonisation française. Tout d’abord les deux promoteurs de l’abolition de l’esclavage, l’abbé Grégoire sous la Révolution, et Victor Schoelcher, secrétaire d’Etat à la marine sous la IIe République, qui le fit supprimer définitivement en 1848 - l’esclavage avait été entre-temps rétabli par Napoléon Ier (2). Puis Abd El Kader, reçu en 1864 au Grand Orient, lequel voulait manifester ainsi à l’émir algérien la reconnaissance des Français pour la protection qu’il avait accordée, dans son exil syrien, aux chrétiens de Damas lors des massacres de 1860. Le grand artisan de l’expansion coloniale française, Jules Ferry, était également franc- maçon. Comme le sera le gouverneur des colonies Félix Eboué, un Noir originaire de Guyane qui, en 1940, rallia le Tchad à la France libre, entraînant toute l’Afrique-Equatoriale française et le Cameroun aux côtés du général de Gaulle au moment où le régime de Vichy promulguait les lois antimaçonniques et antijuives.

Les francs-maçons (ou « frères de lumière », comme on dit parfois) furent assez nombreux dans l’administration coloniale. Après la seconde guerre mondiale, ils militèrent, pour la plupart, pour l’indépendance des territoires africains d’outre-mer, et de plus en plus d’Africains rejoignirent les loges. Après 1960, l’année des indépendances, la franc-maçonnerie a continué à essaimer, en s’africanisant et en s’émancipant par rapport aux obédiences françaises. Dans plusieurs pays africains francophones, des obédiences nationales se sont créées, qui ont néanmoins conservé des liens plus ou moins étroits avec les françaises, dont elles reflètent parfois les clivages.

Comme on sait, la franc-maçonnerie est multiple, voire morcelée, plus peut- être en France qu’ailleurs (3). Le clivage le plus net est celui qui sépare le Grand Orient des autres loges. A l’opposé des autres rites, le GO n’invoque pas, dans sa Constitution, le Grand Architecte de l’Univers, c’est-à-dire Dieu, et ses membres ne prêtent pas serment sur la Bible. La Grande Loge de France et la Grande Loge nationale de France reconnaissent le Grand Architecte de l’Univers, mais seule la GLNF est reconnue par la Loge unie d’Angleterre, l’obédience mère de la franc- maçonnerie mondiale.

Les francs-maçons français continuent, bien sûr, à s’intéresser à l’Afrique : sous la Ve République, deux francs- maçons au moins ont été à la tête du ministère de la coopération, le socialiste Christian Nucci, du GO, et le gaulliste Jacques Godfrain, de la GLNF (4). M. Guy Penne, l’ancien conseiller aux affaires africaines de François Mitterrand à l’Elysée entre 1981 et 1986, est membre du GO. Et l’ambassadeur Fernand Wibaux, conseiller personnel pour les affaires africaines du président Jacques Chirac (aux côtés de Jacques Foccart, récemment décédé), a été initié au GO.

D’une manière générale, les obédiences nationales de l’Afrique francophone sont issues d’une fusion des loges du GO et de la Grande Loge de France, qui existaient avant l’indépendance. C’est le cas du Grand Rite équatorial gabonais (GRE), des Grands Orients et Loges unies du Cameroun, des Grands Orients et Loges associées du Congo (Golac) et du Grand Bénin. Mais au Gabon, à côté du GRE, existe une Grande Loge nationale, affiliée à la GLNF. En Côte-d’Ivoire, coexistent plusieurs obédiences, dont la Grande Loge unie et la Grande Eburnie, proches respectivement de la GLF et du GO. Au Togo, subsistent des loges du GO et de la GLF.

Au Sénégal, les loges du GO et de la GLF ont également conservé leur affiliation respective, mais la GLNF est également présente. Si les francs-maçons du Togo et du Sénégal n’ont pas créé d’obédience nationale, c’est parce qu’ils craignaient, assure-t-on, que celle-ci ne soit infiltrée par le pouvoir en place et n’en devienne un instrument, ce qui est parfois le cas dans d’autres pays.

Quoi qu’il en soit, la plupart des obédiences plus ou moins liées au GO et à la GLF participent aux Rencontres humanistes et fraternelles africaines et malgaches (Rehfram), qui se réunissent chaque année depuis 1992 dans une capitale africaine, et auxquelles sont invitées ces loges françaises. Les deux dernières réunions ont eu lieu en 1996 à Libreville, au Gabon (avec 400 participants), et en 1997 à Cotonou, au Bénin (avec 600 personnes, dont des délégués de plusieurs pays d’Europe).

Les loges africaines affiliées à la GNLF - qui fait, en l’occurrence, cavalier seul - ne participent pas à ces rencontres. La GLNF a essaimé ces dernières années en Afrique noire, et cette avancée de la seule obédience française reconnue par la Grande Loge unie d’Angleterre et par la maçonnerie américaine agace les autres loges françaises, où certains la considèrent comme le cheval de Troie de l’influence anglo-saxonne sur le continent africain, ce dont elle se défend énergiquement.

Aucune loge des anciennes colonies britanniques n’est conviée aux Rehfram (elles sont aussi divisées entre obédiences liées à la Grande Loge unie d’Angleterre, à celle d’Ecosse ou celle d’Irlande, comme par exemple au Nigeria, au Zimbabwe, au Kenya et en Ouganda). En revanche, le GO du Zaïre, une émanation du GO de Belgique, prend part à ces réunions « humanistes et fraternelles » entre loges d’Afrique francophone.

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Franc-Maçonnerie

Message par Sphinx le Dim 21 Juin - 23:45

Face à la répression

LES francs-maçons n’ont jamais manqué d’ennemis, souvent peu recommandables, ce qui constitue sans doute leur meilleur « certificat de moralité ». Le plus acharné et le plus impitoyable était Hitler, qui entendait lutter contre un imaginaire « complot judéo-maçonnique ». Les dictatures fascistes (de Mussolini, de Franco, de Salazar et de Pinochet) ont également interdit la franc- maçonnerie.

A l’autre extrême, les communistes étaient, eux aussi, hostiles, du moins à l’origine : en 1922, le Parti communiste français ratifia la décision du IVe congrès de l’Internationale communiste excluant les francs-maçons de ses rangs. De fait, les communistes français durent choisir entre la franc-maçonnerie et le PC (5). Plus récemment, les islamistes affichent également leur opposition formelle à la franc- maçonnerie.

Quant au Vatican, sa position a quelque peu évolué. La première condamnation de la franc-maçonnerie par l’Eglise catholique remonte à 1738 et fut l’oeuvre du pape Clément XII. Son hostilité aux « frères de lumière » atteignit son paroxysme lors de la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Malgré un certain apaisement de la lutte entre cléricaux et laïcs (les francs- maçons ne sont plus excommuniés), les loges restent suspectes aux yeux des catholiques intransigeants. En 1983, la Congrégation pour la doctrine de la foi a encore proclamé que les fidèles francs-maçons sont « en état de péché grave ».

C’est dans ce contexte que la franc-maçonnerie africaine s’est vu interdire dans plusieurs pays du continent et y a été parfois persécutée. La répression la plus notoire a été celle dont des francs-maçons africains ont été l’objet en 1963 en Côte-d’Ivoire. Cette année-là, le président Félix Houphouët-Boigny imagina une série de complots qui lui fournirent l’occasion d’éliminer de la scène politique les dirigeants de l’aile gauche du Parti démocratique de la Côte-d’Ivoire - parti unique à l’époque - soupçonnés de sympathies communistes. Plusieurs des accusés de ces complots étaient francs-maçons, la plupart du Grand Orient, notamment Jean-Baptiste Mockey, Jean Konan Banny, Amadou Thiam et Ernest Boka. Ils furent humiliés, battus, torturés, parfois en présence du président lui-même, à Yamoussoukro. Ernest Boka mourut en détention. La franc-maçonnerie fut interdite, Grande Loge de France comprise ; mais, en 1971, le président ivoirien lui-même reconnut solennellement en public que les complots de 1963 n’étaient qu’une affabulation, dont il accusa un obscur commissaire de police, et les accusés furent réhabilités. Certains furent même nommés à nouveau ministres, comme Jean-Baptiste Mockey. Les feux des loges ivoiriennes furent rallumés au début des années 70 après une intervention auprès d’Houphouët de M. Pierre Biarnès, initié au GO, qui était à l’époque correspondant du Monde en Afrique de l’Ouest et qui était mandaté, pour ce faire, par le grand maître d’alors de cette obédience, Fred Zeller (6).

Dans l’ex-Zaïre, le président Mobutu a interdit la franc-maçonnerie lors de son arrivée au pouvoir en 1965, avant de l’autoriser à nouveau en 1972. A Madagascar, lors de son premier mandat présidentiel, M. Didier Ratsiraka, à l’époque marxisant mais marié à une catholique, avait interdit la franc-maçonnerie - celle-ci est cependant redevenue très active dans la Grande Ile depuis le tournant démocratique qui préluda à l’élection du président Albert Zafy, en 1993. Une Grande Loge nationale malgache, parrainée par la GLNF, a été créée en 1996, et concurrence le Grand Rite Malgache, proche du GO.

L’avènement de régimes marxistes ou marxisants - en Guinée sous Sekou Touré, au Mali sous Modibo Keita et au Bénin sous M. Mathieu Kérékou - entraîna aussi l’interdiction de la franc- maçonnerie dans ces pays. Fily Dabo Cissoko et Hammadoun Dicko au Mali, Barry Diawandou et Barry III en Guinée, francs-maçons et opposants aux régimes en place, furent arrêtés et moururent en détention. Au Bénin, il fallut une intervention du conseiller Guy Penne, au début des années 80, pour que M. Mathieu Kérékou consente à la réouverture des loges.

C’est cependant au Liberia que des francs-maçons ont été le plus férocement éliminés, lorsque le sergent-chef Samuel Doe prit le pouvoir par un coup d’Etat en 1980. Depuis des générations, la présidence de la République et le gouvernement avaient été accaparés par des Afro-Américains, en général affiliés à la grande obédience noire de la franc-maçonnerie américaine, dite de Prince Hall. Le palais présidentiel arborait d’ailleurs des armoiries maçonniques. Le président Tolbert (franc-maçon comme son prédécesseur William Tubman) fut assassiné, et Samuel Doe fit ensuite exécuter en public tous les membres du gouvernement.

La franc-maçonnerie est aussi dans le collimateur de l’islamisme, ce qui n’empêche pas des musulmans d’Afrique noire d’y adhérer (les Libanais, chrétiens ou musulmans, établis sur le continent sont d’ailleurs relativement nombreux dans les loges d’Afrique occidentale). La référence au Grand Architecte de l’univers est très oecuménique, et les francs-maçons musulmans peuvent donc, en principe, prêter serment sur le Coran, comme les juifs sur la Torah et les chrétiens sur la Bible. L’un des plus illustres francs- maçons musulmans est sans aucun doute le président gabonais El Hadj Omar Bongo, dont la conversion à l’islam, en 1973, avait suscité d’autant plus d’étonnement que la grande majorité de la population gabonaise est soit animiste, soit chrétienne (7).

Au Sénégal, on trouve des francs-maçons dans les sphères du pouvoir, bien que la très grande majorité de la population soit de confession musulmane. La franc- maçonnerie s’y heurte à la vive hostilité d’une frange intégriste islamiste. « Non, un musulman ne peut pas être franc-maçon », a titré la revue Etudes islamiques, tandis que le périodique Wal Fadjiri reprenait un article de la revue égyptienne Al Lewa’ Al Islami affirmant que « la franc-maçonnerie et le mouvement Bahaï ainsi que leurs clubs de services (Rotary, Lions, etc.) sont issus du judaïsme et clairement incompatibles avec l’islam ». Cette hostilité n’empêche pas différentes obédiences de faire du prosélytisme en pays musulman - ainsi la GLNF, qui a récemment créé trois loges à Djibouti, où l’on prête serment sur le Coran.

Pourquoi la franc-maçonnerie a-t-elle prospéré en Afrique noire ? On peut avancer sans doute que les sociétés secrètes sont familières aux Africains : il en existe dans la plupart des communautés villageoises, où, selon des ethnologues comme le Père Eric de Rosny, elles représentent un contrepoids efficace à la puissance des chefs traditionnels [8]. Il est probable aussi que, à l’époque coloniale, les Africains qui « entraient » en maçonnerie - et qui appartenaient, pour la plupart, à l’intelligentsia - y voyaient un moyen de promotion sociale, puisque leur admission dans une loge les plaçait à égalité avec les Blancs au sein de l’obédience.

L’aspect ésotérique et quasi mystique de la franc-maçonnerie a aussi attiré des intellectuels, tel le grand écrivain malien Hampaté Ba (musulman), qui y voyait une école d’oecuménisme et de réconciliation entre les religions monothéistes (9), mais qui ne resta pas longtemps franc- maçon.

Les obédiences, tout en cultivant la spiritualité, n’en inscrivent pas moins leur action dans le siècle. Comme sur les autres continents, les loges d’Afrique entendent jouer un rôle dans les affaires de la nation et interviennent à l’occasion sur la scène politique, souvent pour jouer les médiateurs. Ce fut le cas, notamment, au Bénin, lors de la conférence nationale de 1989 qui accompagna le rétablissement du multipartisme. Le Grand Bénin publia à cette occasion un texte qui appelait à la tolérance et contribua à éviter des affrontements violents.

Les francs-maçons du Togo tentèrent également, en 1993, de réconcilier le Rassemblement populaire du Togo du président Eyadema (qui fit fermer les loges en 1972 avant de les ré-autoriser quelques années plus tard) et ses opposants lors d’une rencontre organisée à Paris au siège du GO : le dialogue ainsi instauré ne déboucha sur rien de concret. Ce fut à nouveau le cas récemment, on l’a vu, au Congo-Brazzaville.


Dernière édition par sphinx le Dim 21 Juin - 23:47, édité 1 fois

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Franc-Maçonnerie

Message par Sphinx le Dim 21 Juin - 23:46

Une sourde lutte avec les Rose-Croix

CES interventions dans la vie politique suscitent, bien entendu, de sérieuses rivalités, non seulement entre obédiences plus ou moins concurrentes, mais aussi avec d’autres organisations plus ou moins vaguement apparentées, du moins dans l’esprit du public. C’est le cas au Cameroun, où s’est apparemment développée une sourde lutte d’influence entre les maçons et les Rose-Croix.

Longtemps, la rumeur publique a prétendu que le président Paul Biya était rosicrucien, d’autant plus que le grand maître des Rose-Croix du Cameroun, M. Titus Edzoa, ancien ministre, avait accédé au poste de secrétaire général de la présidence. Un véritable coup de théâtre s’est produit en 1996 lorsque le grand maître de la branche française de l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose- Croix (Amorc), M. Serge Toussaint, venu à Douala en juin 1996 pour une visite de travail, annonça que le nom du président camerounais ne figurait pas dans les fichiers de l’Ordre. Quelques mois plus tard, M. Titus Edzoa quittait son poste à la présidence et, en juillet 1997, était arrêté pour une affaire concernant la liquidation d’une banque. Entre-temps, le grand maître des Rose-Croix avait annoncé sa candidature contre M. Paul Biya à la prochaine élection présidentielle (10)...

Les récentes Rehfram ont fait l’objet d’une large couverture dans la presse locale, avec conférences de presse des grands maîtres africains et français. A Cotonou, en 1997, ces derniers ont tenu une conférence de presse conjointe, dont un quotidien béninois a rendu compte. L’un des dignitaires francs-maçons minimise les « incompréhensions »qui subsistent entre l’Eglise catholique et la franc-maçonnerie, tout en ajoutant : « Avec les autres religions, protestante et musulmane par exemple, il n’existe aucun problème (11). »

Les Rehfram de 1997 donnèrent, par ailleurs, lieu à un affrontement sévère entre le GO de France et les obédiences africaines. La délégation du GO y prêcha implicitement une laïcité agnostique à la française, ce qui déclencha une vive riposte de la Conférence des puissances maçonniques africaines (CPMAF, qui regroupe la plupart des loges africaines francophones). La CPMAF souligna, dans une déclaration, que l’Afrique avait « trop souffert des ingérences de toutes sortes », précisant que les Rehfram « ne sauraient être ni le théâtre de rivalités (...), ni une tribune de joutes démagogiques, ni un enjeu des hégémonies avouées ou non ».

Le troisième terme de cette mise en garde visait la tentative du Grand Orient d’amener les obédiences africaines à abandonner le Centre de liaison et d’information des puissances maçonniques signataires de l’appel de Strasbourg (Clipsas) pour rejoindre l’Association maçonnique intercontinentale libérale (AMIL), créée à l’initiative du GO. Lors d’une réunion à Santiago du Chili, en 1996, celui-ci a, en effet, quitté le Clipsas, qu’il accusait de se comporter comme une « super- obédience ». Fondé en 1961 (et actuellement présidé par Mme Marie-France Coquard, ancienne grande maîtresse de la Grande Loge féminine de France), le Clipsas laisse à chaque obédience la liberté d’exiger ou non la croyance en Dieu, mais critique la franc-maçonnerie anglo-saxonne (12), à laquelle il entend plus ou moins faire contrepoids. Il regroupe près d’une cinquantaine d’obédiences (européennes, africaines et sud-américaines).

L’AMIL - qui comptait, au départ, moins d’une dizaine d’obédiences - se veut encore plus laïque que le Clipsas, et on peut sans doute inscrire la démarche du GO à Cotonou dans le contexte plus général de la rivalité entre la France et les Etats-Unis sur le continent africain. Mais cette démarche (outre la réaction négative des obédiences africaines) a provoqué quelques défections au sein de l’AMIL. D’autres loges françaises n’ont pas caché, de leur côté, qu’elles partageaient la position de la CPMAF.

Sans doute des sociologues verront- ils, dans la réaction de la CPMAF et dans son rejet des propositions des laïcs du GO, la preuve que les sociétés africaines restent profondément imprégnées de religiosité, que ce soit celle des cultes ancestraux ou celle des confessions chrétiennes ou musulmanes. Mais peut-être est-ce moins simple. La laïcité telle que l’entend le GO n’exclut nullement la liberté de conscience, comme en atteste l’adhésion de francs- maçons africains catholiques, protestants et musulmans à cette obédience, illustration de l’attirance un peu étrange qu’exerce la franc-maçonnerie sur le continent.

Claude Wauthier.

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Franc-Maçonnerie

Message par Sphinx le Dim 21 Juin - 23:52

Franc-maçonnerie aux États-Unis d'Amérique



La franc-maçonnerie aux États-Unis d'Amérique est caractérisée par sa transparence et son nombre important de membres qui, quoi que décroissant, représenterait encore près de deux millions[1] répartis dans environ 15 000 ateliers pour 50 Grandes Loges dites régulières).


Temple maçonnique de Spokane, WA, États-Unis
Jardins du George Washington Masonic National MemorialLa structure fédérale du pays donne à chaque État sa propre Grande Loge.

De par son histoire, la franc-maçonnerie aux États-Unis d'Amérique est très différente de celle qui prédomine en Europe.

wikipedia

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Franc-Maçonnerie

Message par Sphinx le Lun 9 Nov - 20:44

FRANC-MAÇON - MONUMENT DES DROITS DE L'HOMME ILLUMINATI

[url][/url]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Franc-Maçonnerie

Message par Sphinx le Mer 11 Nov - 23:42

Ezoterik - Entre Ciel et T€rre

[url][/url]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Franc-Maçonnerie

Message par Sphinx le Sam 10 Avr - 0:36

Le Grand Orient s'ouvre aux femmes

La décision de la plus grande obédience en France clôt un débat qui durait depuis des années.

Coup de théâtre, vendredi, au Grand Orient de France. Cette première obédience franc-maçonne en France, toujours restée masculine, a officiellement décidé d'admettre des femmes en son sein. Elle devient de facto une obédience où les loges sont libres d'initier des femmes, sans pour autant devenir officiellement une obédience mixte. Cette décision clôt ainsi un débat qui divisait le Grand Orient depuis plusieurs années.

De convent en convent - les assemblées générales annuelles d'automne - la perspective d'admettre des femmes dans les loges était régulièrement soumise au vote mais sans jamais trouver une majorité en sa faveur.

Des initiations «sauvages»

Au point de provoquer une rupture interne comme en septembre dernier, à Lyon, où plusieurs représentants avaient quitté l'assemblée en signe de protestation. Assemblée houleuse dans le contexte où plusieurs loges du Grand Orient avaient choisi de ne pas attendre l'autorisation et avaient procédé à des initiations « sauvages » de six femmes, au risque d'une exclusion. Des procédures avaient même été lancées à leur encontre au niveau national.

Pour résoudre ce problème la voie choisie par le grand maître, Pierre Lambicchi, a été non plus de proposer une nouvelle fois cette question en assemblée mais de saisir une commission interne compétente. C'est-à-dire la Chambre suprême de justice maçonnique (CSJM). Cette instance est apte à évaluer et donc à décider de l'application des règlements internes.

À la question de savoir s'il est contraire au règlement intérieur du Grand Orient que des loges puissent initier des femmes, elle a répondu, lors d'une réunion le 8 avril, que rien ne s'opposait, dans le règlement interne à ce que des loges prennent cette initiative.

Son application est immédiate puisqu'elle est réglementaire. Elle devrait, du reste, satisfaire bon nombre des 47.000 membres du Grand Orient puisque la décision restera soumise à chacune des 1.150 loges.

L'opposition à cette mesure était en effet souvent liée à la culture et à l'histoire de loges spécifiques et non à l'obédience en tant que telle qui accueille régulièrement des « sœurs » pour des travaux en commun.

http://www.lefigaro.fr

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Franc-Maçonnerie

Message par Droit_De_l'Homme le Mer 26 Jan - 2:47

La Justice de la République prend la direction de la GLNF

Dans une ordonnance rendue ce matin, le Tribunal de Grande instance de Paris a désigné Maître Monique LEGRAND, administrateur judiciaire, en qualité d’administrateur ad hoc de la Grande Loge nationale française (GLNF), deuxième obédience en France avec 43 000 frères. Le mission de l’administrateur judiciaire est prévue pour une durée de six mois et cessera dès que des organes de direction de la GLNF auront été désignés. Cette ordonnance a été obtenue aujourd’hui par les avocats de Franc-Maçonnerie Régulière (FMR), association qui regroupe des frères de la GLNF en opposition avec François Stifani depuis décembre 2009.

Selon cette ordonnance, signée, par délégation, par un vice-président du TGI, l’administrateur ad hoc a 5 missions :

1. Administrer la GLNF avec le concours des salariés et prendre toutes mesures dictées par l’urgence ;

2. Représenter la GLNF dans toutes les procédures judiciaires ;

3. Prendre toutes mesures pour permettre à la GLNF de se doter d’un Président, d’un Conseil d’administration et d’un Bureau ;

4. Convoquer une AG avec à l’ordre du jour l’approbation des comptes 2008-2009, du budget 2010-2011 et la ratification de la désignation du Président par le Souverain Grand Comité ;

5. Se faire communiquer tout document utile, notamment le liste des membres et les pièces comptables.

Maître Monique LEGRAND a donc désormais tout pouvoir pour administrer la GLNF. Il semble donc que cette ordonnance prive de tout pouvoir la direction actuelle de l’obédience autour de François Stifani, qui signait encore hier en tant que Grand Maître un courrier au Souverain Grand Comité.

Cette information est d’autant plus surprenante, que François Stifani donnait le sentiment de conserver la main, grâce à une opération de « dédoublement de personnalité ». Le 21 janvier 2011, il a en effet démissionné de son mandat de Président de la GLNF… tout en affirmant demeurer Grand Maître. Il souhaitait en fait rester à la tête de l’obédience en tant que Grand Maître, tout en laissant à un mandataire de justice la corvée d’exécuter la décision du 7 décembre 2010 du TGI de Paris (convocation d’une AG avec à l’ordre du jour la révocation du Président). François Stifani affirmait que l’obédience pouvait être dirigée par deux frères : un Grand Maître et un Président-gestionnaire (ce que les statuts de la GLNF ne prévoient pas vraiment). Sa démission se serait donc retournée contre lui.

Le Tribunal de Grande instance s’est en effet appuyé sur la démission de François Stifani pour affirmer qu’il n’est plus nécessaire de mettre à l’ordre du jour de la prochaine AG la révocation du Président et de certains membres du Conseil d’administration, mais que l’AG doit procéder à « la ratification la désignation du Président conformément aux dispositions de l’article 2.3 du règlement intérieur« . Or cet article 2.3 concerne bien la désignation du « candidat à la Grand Maîtrise » et la « ratification de l’Association lors de l’Assemblée Générale« . La justice de la République ne distingue donc pas les fonctions de Grand Maître et de Président.



http://blogs.lexpress.fr

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Sujet / Message Re: Franc-Maçonnerie

Message par Droit_De_l'Homme le Mer 23 Mar - 17:34

A quelle loge appartiennent-ils en Algérie? je pense qu'on France les cousins s'entendent pas!! La Grande Loge Nationale Française et Le
Grand Orient de France!! apparemment La GLNF croient en dieu! hors que Le GODF n'y croient pas!! ceux de l'Algérie a ton avis?

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Franc-Maçonnerie

Message par Daûphin_zz_47 le Ven 2 Sep - 12:12

Le Rotary Club et Lions Club: Cheval de Troie Maçonnique en Algérie

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux
Le Rotary Club et Lions Club: Cheval de Troie Maçonnique en Algérie
Rabi'ou Al-Thani 1431 / Jeudi 25 mars 2010



L’Histoire d’une Conspiration Franc maçonnique en Algérie

Citation :

http://news.stcom.net/modules.php?name=News&file=article&sid=4999

Posté le 11 mars 2010 à 16:24:34 EST par admin

modification Ribaat

1/ Le Rotary Club et Lions Club, Loges Franc maçonnique



Sortant d'une rencontre avec Albert Lebrun, Président de la République Française, de gauche à droite : Louis Moinault, Président du Rotary Club de Paris, Paul Harris, Fondateur du Rotary, Will R. Manier, Jr., Président du Rotary International 1936-37, Ulysse Fabre, Ancien Gouverneur du district 91 et Maurice Duperrey, Président-élu du Rotary International 1937-38.

Les armes les plus puissantes, du pouvoir occulte mondial, dirigées contre l’humanité en général et l’Algérie en particulier, sont les loges maçonniques, sous des enseignes diverses, qui gangrènent le pays de l’intérieur, tout en assumant le rôle de réseau d’espionnage le plus puissant.

C’est le cheval de Troie que la France a introduit en Algérie durant la période coloniale, et qui œuvre à la maintenir sous le joug de la volonté occulte luciférienne. Ces loges maçonniques recrutent parmi les hommes les plus influents en Algérie, industriels, professeurs, politiciens, magistrats, militaires, etc., qui sont liés par une relation de fraternité considérée plus importante que celle qui peut les lier à leur peuple ou nation. Plus les victimes grimpent dans les échelons de l’organisation, plus elles sont instruites de certains secrets. La victime, puisque c’en est une en vérité, quelque soit le poste qu’elle occupe, sert d’abord l’intérêt de l’organisation, c’est-à-dire du pouvoir occulte mondial et celui d’Israël, même au détriment de son pays, c’est-à-dire détruire le pays par ses propres enfants, et le citoyen n’y verra que du feu. En contre partie, elles ont tout ce qu’elles désirent ; pouvoir, argent, visa à domicile, voyages, soirées mondaines, luxure, etc… en plus des relations qu’elles tissent avec les membres influents de la loge. Ces victimes sont similaires aux « idiots utiles » dont parle Yuri Bezmenov (alias thomas schuman), celles qui seront les premières à être sacrifiées (physiquement liquidées) quand les objectifs sont atteints, si elles détenaient des secrets.

2/ Yuri Bezmenov :

http://www.break.com/usercontent/2009/3/Subversion-of-the-Free-Press-686050.html

Ces organisations œuvrent derrière les façades d’associations caritatives qui soi-disant aident au développement du pays, alors que celui-ci est en pleines dégradations dues au sabotage des institutions par ces mêmes soi-disant «bienfaiteurs» de l’humanité. Sans parler des secrets d’Etat qui traversent les frontières à travers ce réseau maçonnique.

Pourquoi une organisation maçonnique mondiale qui a pris naissance aux USA, en 1905, perdrait-elle son temps et son énergie à vouloir aider le peuple Algérien?

Il s’agit principalement des deux clubs : Le Rotary Club et le Lions Club, filiales de la franc-maçonnerie internationale. Il y a quelques années, Le Rotary Club avait organisé à Alger la « fête du diable », un genre de carnaval avec des déguisements en diable.

3/ Rotary Club : création :



Ribaat : Voici le Logo du Rotary Club International et bien planter en Algérie, ce logo cache le symbole de la Franc Maçonnerie Luciférienne.

Le Rotary a vu le jour à Chicago, Illinois, aux États-Unis le 23 février 1905. C'est à cette date que son fondateur, Paul P. Harris, avocat, tint la première réunion, en compagnie de trois amis, Silvester Schiele, négociant en charbon, Gustavus H. Loehr, ingénieur des mines et Hiram E. Shorey, tailleur. Ils étaient d'origine allemande, suédoise, irlandaise, américaine et représentaient les confessions protestante, catholique et israélite. Deux des quatre fondateurs étaient Franc-maçons, P. Harris et Gustavus E. Loehr, qui d'ailleurs ne restera membre que très peu de temps avant de retourner à la Franc-maçonnerie. Hiram E. Shorey quittera également très vite le Rotary, pour, semble-t-il, des raisons professionnelles.

http://www.rotaryclub-tunis-belvedere.org/html/ralgerietxt.htm

http://www.rotaryclub-tunis-belvedere.org/html/membres.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rotary_International#Rotary_et_franc-ma.C3.A7onnerie

http://www.sergegouteyron-rotary.org/rotaryenfrance.htm

4/ Lions Club : création :



Melvin Jones, créateur le 7 juin 1917 du Lions Clubs, est né le 13 janvier 1879 à Fort Thomas dans l'Arizona aux États-Unis. Devenu propriétaire d'une compagnie d'assurance, il adhère au Business Circle de Chicago dont il devient le secrétaire. Il était aussi Franc-maçon. Il est mort le 1er juin 1961.

Pour savoir qui dirige la Franc-maçonnerie du haut de la pyramide maçonnique :

Albert Pike, Discours prononcé en France en 1889 et adressé aux hauts degrés de la maçonnerie de « Rite Palladique », publié par la revue anglaise « The Freemason » dans son numéro du 19 janvier 1935 (cf. Epiphanius in « Maçonnerie et sectes secrètes : le côté caché de l’histoire », pp. 508-509) :

« Voilà ce que nous devons dire aux foules : “ Nous adorons un Dieu, mais c’est le Dieu qui s’adore sans superstition ”. A toi, Souverain Grand Instructeur Général, nous disons ceci, que tu peux répéter aux Frères des 32°, 31° et 30° ème degré: “ La Religion maçonnique devrait être maintenue, par nous tous initiés de hauts degrés, dans la pureté de la doctrine luciférienne. Si Lucifer n’était pas Dieu, Adonaï (le Dieu des chrétiens) dont les actions prouvent sa cruauté, sa perfidie, sa haine pour l’homme, sa barbarie et sa répulsion pour la science, l’aurait-il calomnié avec ses prêtres ? Oui, Lucifer est Dieu, et malheureusement Adonaï est aussi Dieu. Par la loi éternelle selon laquelle il n’y a pas de lumière sans ombre, de beauté sans laideur, de blanc sans noir, l’absolu peu seulement exister comme deux Divinités : l’obscurité étant nécessaire à la lumière pour lui servir de contraste, comme le piédestal est nécessaire à la statue et le frein à la locomotive… La doctrine du Satanisme est une hérésie ; et la véritable et pure religion philosophique est la foi en Lucifer, l’égal de Adonaï ; mais Lucifer, Dieu de lumière [avec l’une de ses orgueilleuses devises : Post tenebras lux] et Dieu du bien, lutte pour l’humanité contre Adonaï, le dieu des ténèbres et démon ”. »

http://www.lionsclubalgerie.org/

http://www.lionsclubs.org/FR/lci-foundation/about-us/lions-lcif-mission.php

http://www.lionsclub-algerzhira.org/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lions_Clubs

Dans la vidéo suivante, à 3 :27, un membre lors de son serment dit ce qui suit :

« [J’accepte] avoir conscience de représenter ma profession auprès de vous et d'en être ainsi l'ambassadeur, je vous en présenterais les données actuelles et ultérieurement son évolution »

Et s’il s’agissait d’un membre du gouvernement?

https://www.dailymotion.com/video/x9u9zf_naissance-du-rotary-club-montpellie_news

Dans cette autre vidéo ci-dessous, pensez vous que le peuple algérien a besoin de ce genre de futilités ?

https://www.dailymotion.com/video/x5ubll_rotary-club-montpellier-et-son-proj_news

5/ Les clubs maçonniques en Algérie…

http://www.webalgerie.com/les-clubs-maconniques-en-algerie%E2%80%A6

Le quotidien Echorouk aurait appris que l’association dite Lions Club qui est une branche du mouvement mondial maçonnique a commencé à restructurer ses bureaux dans différentes wilayas. L’épouse d’un des ambassadeurs arabes à Alger s’est déplacée incognito, il y a quelques mois, à Médéa pour inaugurer personnellement les activités du bureau local du Lions Club. Immédiatement après son installation, ce bureau a procédé à la distribution d’aides au profit d’un centre de handicapés à Chlef.

Le Lions Club, tout comme le Rotary, est considéré comme l’un des plus importants vecteurs du mouvement maçonnique. Il se base sur l’action caritative en direction des franges pauvres et vulnérables, d’où cet intérêt pour les wilayas qui avaient été affectées par le terrorisme (Ribaat : Créer de toute pièce par l’état apostat, en massacrant les musulmans pour ensuite le mettre sur le compte des moudjahidines. BUT : Rendre Haineux les populations face à l’Islam et stopper sa monter au pouvoir, preuves : http://les-tyrans-de-ce-monde.over-blog.com/article-bilan-historique-reel-de-l-algerie-de-1988-a-2009-0-6-38196178.html, http://les-tyrans-de-ce-monde.over-blog.com/article-34448887.html).

La création de ces clubs dans les pays arabes a suscité une vive consternation au regard des objectifs douteux de l’association dont les activités sont liées à la franc-maçonnerie qui est une société secrète dirigée par les juifs dans le monde. Ce mouvement est largement présent dans les pays arabes, notamment le Liban où les francs-maçons activent ouvertement et accueillent quelque 100 mille libanais.

Le siège principal du Lions Club se trouve dans l’Etat de l’Illinois aux États-Unis, et Lions fait référence aux gardiens du temple; allusion équivoque au fondement maçonnique de ces clubs. Les maçonniques veulent ressusciter le temple de Soliman. L’action caritative n’est qu’une couverture pour servir en toute quiétude le mouvement sioniste, à l’instar des autres associations maçonniques.

NDLR: avant de publier cette info, nous avons courus à la bibliothèque de la ville se procurer un livre de référence sur la Franc Maçonnerie « La Franc-Maçonnerie sous l’éclairage biblique » publié aux éditions Contrastes. »

nous pouvons y trouver le serment : Avant d’être admis le futur maçon doit jurer: « au cas où je transgresserais dans la plus petite mesure mon serment, que mon cou soit coupé, que mon cœur mes dents et mes entrailles soient arrachés et jetés au fond des mers, que mon corps soit brulé et mes cendres dispersées dans les airs pour qu’il ne reste rien de moi et de ma pensée parmi les hommes et les frères maçons ». (p 66)

ou encore en page 72 : Les « Rotary club » et « Lion’s Club » sont à la fois des pépinières de maçons et la manifestation publique de leurs préoccupations caritatives. Une très forte proportion (jusqu’à 80% selon les pays) des membres du Rotary sont également maçons. Ce sont les cours extérieures du temple. (p 72)

http://le-nouvel-ordre-mondial-illuminati.over-blog.com/article-le-cheval-de-troie-ma-onnique-en-algerie-47580045.html

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





https://www.facebook.com/DIKKTARIOF

avatar
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Franc-Maçonnerie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum