Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 1 Nov - 21:44 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Lun 30 Oct - 15:52 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» nouvelle grille de lecture du monde
Jeu 19 Oct - 13:59 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Jeu 5 Oct - 12:58 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

» Renseignement et Internet
Lun 14 Aoû - 12:33 par ZIGHOUD15

» Négociations au Proche-Orient
Lun 14 Aoû - 12:21 par ZIGHOUD15

Galerie


Décembre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Actualité Algérienne

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Annonce Actualité Algérienne

Message par Sphinx le Sam 30 Mai - 23:41

Rappel du premier message :

vous trouverez désormais toute la presse de l'algérie, sur : http://www.pressealgerie.fr/




Presse de france | Radios Algériennes | Télévisions Algériennes | Algérie info | Algérie Emploi | Algérie Annonce
Fond d'écran | Tv en ligne | Themes Iphone | Favoris en ligne | Sauvegarder mes favoris | Banques du monde | Live tv | Logiciel Photo | Pdf to Word Converter | Modèle de lettre | Lettre de motivation



Contrebande : L'Algerie construit 23 postes de contrôle de ses frontaliers avec la Tunisie



23 postes de contrôle seront construits à Tébessa le long de la bande frontalière séparant l’Algérie et la Tunisie, a-t-on indiqué hier, à la direction régionale des Douanes. Les études et le choix des sites ayant été achevés, ces projets "n’attendent plus que le lancement des travaux destinés à renforcer le contrôle sur cette bande frontalière longue de prés de 300 km, et dont la surveillance s’effectuera à l’aide d’équipements modernes", a-t-on précisé de même source.

Durant les dernières années, les actes de contrebande se sont intensifiés sur cette bande frontalière, s’étendant notamment aux produits alimentaires, aux stupéfiants, aux carburants, aux cheptels et au rond à béton, ont constaté les services douaniers.

Par ailleurs, les Gendarmes gardes frontières (GGF), ont saisi au cours du premier trimestre 2009, 43.477 litres de gasoil et 6.929 litres d’essence, destinés à l’exportation frauduleuse. En 2008, les mêmes services avaient saisi, dans les mêmes conditions, plus de 48.000 litres de gasoil et 10.348 litres d’essence, a-t-on rappelé, faisant observer que la quantité de gasoil saisie durant le 1er trimestre 2009, "constitue à peu de choses près, l’équivalent des saisies opérées durant toute l’année précédente".

Source: Journal El Moujahid


Dernière édition par sphinx le Ven 13 Avr - 21:47, édité 8 fois

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8024
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas


Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par abdelmalek le Dim 23 Jan - 14:56

il faut bien un sinus et un cosinus.

abdelmalek
Adm
Adm

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par algeria le Mar 25 Jan - 9:47

شهدت السواحل المتوسطية الإسبانية منذ بداية هذا الأسبوع موجة جديدة من الهجرة غير الشرعية انطلاقا من الجزائر بعد وصول 56 مهاجرا سريا على متن أربعة قوارب.
ونقلت وسائل الإعلام المحلية عن مندوبية الحكومة الإسبانية في مورسية قولها، إن مصالح الإنقاذ البحري الإسباني تمكنت فجر اليوم الثلاثاء االماضي قبالة سواحل قرطاجنة (مورسية ) من اعتراض قاربين على متنهما 23 مهاجرا سريا يحملون الجنسية الجزائرية من بينهم قاصر.
وأشارت المصادر ذاتها إلى أنه تم اعتراض القارب الأول في الساعة الثامنة و45 دقيقة بالتوقيت المحلي وعلى متنه 13 مهاجرا سريا جزائريا من قبل دورية تابعة للحرس المدني.
وأوضحت ذات المصادر أن هذا القارب، الذي يبلغ طوله أربعة أمتار والمجهز بمحرك بقوة 25 حصانا، تم اعتراضه على بعد تسعة أميال من كابو تينيوسو (قرطاجنة ) بعد أن رصده من قبل النظام المندمج للمراقبة الخارجية.
وبعد ذلك تم رصد قارب آخر يقل عشرة مهاجرين سريين جزائريين حوالي الساعة التاسعة والنصف بالتوقيت المحلي على بعد 32 ميلا بحريا جنوب كابو تينيوسو (قرطاجنة ) قبل أن يتم اعتراضه في الساعة الحادية عشرة و40 دقيقة.
كما تمكنت الباخرة التجارية (سي إن أ . أمبير ) ليلة الاثنين /الثلاثاء الماضية من إغاثة 24 مهاجرا سريا من أصل جزائري كانوا على متن قارب على بعد 24 ميلا من منطقة كاربونيراس قبل أن يتم نقلهم من قبل عناصر بالإنقاذ البحري الإسباني إلى ميناء ألميرية (جنوب شرق إسبانيا ).
من جهة أخرى، تمكنت دورية تابعة للحرس المدني، صباح الاثنين الماضي، من اعتراض قارب على متنه تسعة مهاجرين غير شرعيين يحملون الجنسية الجزائرية.
ويذكر أن هذه الموجة الجديدة من الهجرة غير الشرعية القادمة من الجزائر تأتي بعد وصول حوالي 150 مهاجرا سريا جزائريا في أواخر دجنبر الماضي إلى السواحل المتوسطية الإسبانية.
وكانت الوكالة الأوروبية لمراقبة الحدود (فرونتيكس ) توقعت مؤخرا حدوث موجة جديدة من الهجرة غير الشرعية انطلاقا من السواحل الجزائرية في اتجاه إسبانيا بسبب الاحتجاجات والأحداث التي تشهدها الجزائر.
وقد أكدت صحيفة «أبي ثي» الاسبانية في طبعتها الالكترونية مؤخرا أن «تصاعد التوتر الاجتماعي في الجزائر ينبئ بحدوث موجة جديدة من قوارب الهجرة غير الشرعية على غرار الموجة التي شهدتها خلال شهر دجنبر الماضي مناطق أليكانتي ومورسية وألميرية حيث وصل ما لا يقل عن 147 من المهاجرين غير الشرعيين انطلاقا من الجزائر».
وأشارت صحيفة «أ بي ثي» إلى أن الوكالة الأوروبية لمراقبة الحدود تتوقع حدوث موجة جديدة من الهجرة غير الشرعية على السواحل المتوسطية في حالة تحسن الظروف الجوية وذلك بسبب الاحتجاجات وأعمال الشغب التي تشهدها الجزائر خلال الايام القليلة الماضية.

Edit modération:La source (le lien) de l'article est exigé Algéria, pour une simple raison respect au propriétaire .


algeria
Membre
Membre

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 19/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par abdelmalek le Mar 25 Jan - 10:28

sa me fait toujours mal de trouver des traites parmi nous:notre histoire est pleine;depuis notre Émir a nos jours; la france a ses sbires qui nous range les os. fafa a laissée dans les rouages un mécanisme qui tourne toujours.

abdelmalek
Adm
Adm

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par Sphinx le Mar 25 Jan - 13:37

abdelmalek a écrit:sa me fait toujours mal de trouver des traites parmi nous:notre histoire est pleine;depuis notre Émir a nos jours; la france a ses sbires qui nous range les os. fafa a laissée dans les rouages un mécanisme qui tourne toujours.

Bonjour si Omar , je n sais pas qu'est c qu'il veulent derrière tout çà ? peut etre qu'ils croient ya des sirènes là bas les attendent avec impatience !



H.S: Algéria soit tu contribues sans polémiquer ,soit, je croix vaut mieux de ne pas venir cracher ton venin Exclamation Question

Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 8024
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par abdelmalek le Mar 25 Jan - 14:08

c'est vrai ils croient au père noël:mais il y a un seul jour le 25.12 de chaque année:merci cher sphinx.

abdelmalek
Adm
Adm

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par algeria le Mer 26 Jan - 20:12

Bsr, Il était une fois au passé avec le président Houari Boumediene ELA YARHMOU .

algeria
Membre
Membre

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 19/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par algeria le Mer 26 Jan - 22:01

akid lotfi a écrit:Le changement est prévu depuis une dizaine d'annés , mais le problème c'est que y'a d'autres enjeux extérieurs qui freine le procéssus Exclamation Question donc çà n sert à rien à sa foller pour un but vide de l'interieur enfin bref !
arms257

algeria
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 57
Date d'inscription : 19/01/2011
Localisation : Algèrie

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par Invité le Jeu 27 Jan - 8:30

Bnj les amis.
oué, il mérite le bravo "akid lotfi" une analyse qui mérite attention ...
encore, bravo.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par Daûphin_zz_47 le Lun 14 Fév - 13:19

Ambiance calme et sereine dans les quartiers d'Alger

La tentative de marche n'a visiblement pas perturbé grand nombre d'Algérois qui ont profité de leur journée de repos pour se consacrer aux courses hebdomadaires et aux achats nécessaires.

Une ambiance calme et sereine régnait samedi dans plusieurs quartiers d'Alger, où les citoyens vaquaient à leurs occupations quotidiennes, au moment où quelque centaines ont tenté d'effectuer une marche non-autorisée par la wilaya d'Alger, ont constaté des journalistes de l'APS. Circulation routière fluide, cafés populaires et commerces ouverts et transports publics en service, au moment où des manifestants (plus de 250 selon la police et un millier selon les organisateurs), ont été empêchés par les forces d'ordre de marcher de la place de la Concorde (ex- 1er-Mai) à la place des Martyrs. La tentative de marche n'a visiblement pas perturbé grand nombre d'Algérois qui ont profité de leur journée de repos pour se consacrer aux courses hebdomadaires et aux achats nécessaires. Saisissant l'occasion de l'approche du Mawlid Ennabaoui Echarif (naissance du prophète Mohammed, QSSL) qui sera fêté mardi, des pères de familles, en compagnie de leur progéniture, s'intéressaient aux différents jouets, bougies, encens et autres objets d'occasion exposés sur des étals ici et là. D'autres personnes ont préféré se diriger vers les marchés pour acheter des produits pour la préparation des plats et mets traditionnels, célébrant cette fête religieuse, semoule, miel, poulet et toute sorte de friandises. Au niveau de l'avenue Hassiba-Ben-Bouali, à quelques mètres de la place du 1er-Mai, des commerçants se sont dits "rassurés" de voir tout le dispositif sécuritaire mobilisé. C'est pourquoi, ils n'ont pas hésité à ouvrir leurs boutiques sans craindre d'éventuels saccages, expliquent-ils. Des clients de différents âges ont, de leur côté, estimé que cette journée est "ordinaire" et semblable à tous les samedis. Une journée de repos, de détente ou d'achats, avant de commencer la semaine, soulignent-ils. Même climat a été constaté à la place des Martyrs et dans le quartier populaire de Bab El-Oued où des personnes, dans des jardins publics, ou dans des cafés discutaient des choses de la vie, alors que d'autres lisaient des journaux. Plus loin, des enfants improvisaient un match de football avec un ballon de fortune.
A l'avenue Mohamed-Belouizdad, taxiphones, postes ou encore cybercafés offraient leurs services comme le reste des jours de la semaine.

Source:APS


__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





http://www.facebook.com/DIKKTARIOF

avatar
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 36
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par Droit_De_l'Homme le Mer 16 Fév - 5:36

Des intellectuels algériens dénoncent

Les USA et l’UE se sont encore une fois trompés d’adresse pour réparer leurs ratés diplomatiques.



Une campagne médiatique de l’Occident et des Etats-Unis est lancée contre l’Algérie. C’est le cas depuis l’interdiction, par les autorités algériennes, de la marche du 12 février dernier à laquelle a appelé la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (Cncd). Les spécialistes sont catégoriques. Il s’agit d’une volonté de l’Union européenne et des Etats-Unis de réparer leurs ratés diplomatiques après avoir manqué leur coup sur ce qui s’est déroulé en Tunisie et en Egypte.
Usant de l’alibi des droits de l’homme, des libertés démocratiques et d’expression, les USA et l’UE, a expliqué le politologue Mustapha Saïdj, se sont arrogé un droit d’ingérence dans les affaires internes de différents pays. «Il s’agit de définir leurs rôles selon leurs propres conceptions et leurs intérêts hégémoniques en gérant sournoisement le cours des événements, suivant leurs convenances».
Selon lui, «les récentes déclarations et mises en garde de la Maison-Blanche et des Européens suggérant à l’Algérie de respecter le droit des citoyens à manifester et à s’exprimer librement et pacifiquement en sont la preuve». En fait, le professeur Mustapha Saïdj a soutenu que le droit d’ingérence est mis en marche pour servir des intérêts hautement stratégiques et géostratégiques. «Ce droit d’ingérence, sous l’alibi des droits universels et démocratiques, est devenu un paramètre important dans les relations géostratégiques.»
De son côté, le politologue Abderezzak Saghour a indiqué que depuis 2002, peu avant l’invasion de l’Irak, les intellectuels occidentaux ont soutenu l’idée de défendre la démocratisation du Monde arabe, qui commencerait par l’Irak, puis s’étendrait à toute la région. En ce temps, les politiques français et leurs médias ont comparé cette démarche à une nouvelle théorie des dominos. Cette théorie, de l’avis de Abderezzak Saghour, a été «énoncée au XXe siècle, selon laquelle le basculement d’un pays en faveur du changement serait suivi du même changement dans les pays voisins».
Pour sa part, le professeur M’hend Berkouk, spécialiste des questions géostratégiques, nous fait savoir que le projet de démocratisation du Monde arabe, aux couleurs américaines, a étalé, au regard des événements ayant secoué la Tunisie et l’Egypte, ses tentacules et manoeuvres au monde entier. Les Etats-Unis ont renforcé leur unilatéralisme, en lui imprimant une orientation qu’il n’a jamais connue par le passé. «Tous ceux qui s’opposent aux stratégies américaines sont des dictateurs ou des terroristes, puis considérés, par conséquent, comme tels par tout l’Occident», a-t-il assuré, avant d’ajouter que la position américaine, suivie par les Européens, à l’égard des révoltes des peuples tunisien et égyptien, en est une parfaite illustration. A cet égard, il a souligné que l’Occident, en général, et les Etats-Unis, en particulier, ont redessiné le nouvel ordre mondial pour préserver des intérêts stratégiques avérés. Ces intérêts ont, a-t-il expliqué, pour objectif de garantir et de consolider la suprématie des Etats-Unis.
C’est dire que la nouvelle stratégie américaine (Projet de la démocratisation du Moyen-Orient en 2004 et par extension en Afrique du Nord: Grand Moyen-Orient), mise sur pied par l’administration Bush, constitue un élément décisif dans le jeu des relations internationales. Selon lui, les Etats-Unis avaient déjà conçu leur vision du monde à partir de 1992 sur la nature du monde à l’horizon 2030. Toutes les lectures actuelles des événements au Moyen-Orient et par extension en Afrique du Nord, confortent les propositions du premier document stratégique américain post-Guerre froide.

http://www.lexpressiondz.com

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 37
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par Syfou le Mer 16 Fév - 8:00

Mauvaises longues qu'ils gardent leurs interventions à la con et qu'ils s'occupent de leur concitoyens ses derrniers vivent dans le froid , la famine et dans l'obscurantisme Arrow

Louisa Hanoune répond à l’ingérence des occidentaux «Balayez d’abord devant vos portes!»

Ce sont eux qui répriment les banlieues, expulsent les Roms et qui reconduisent le «Patriot Act US» sous couvert de lutte antiterroriste.

«Impérialistes». Voilà un qualificatif qui allait se perdre dans les méandres de l’oubli et fondre dans la normalité de la mondialisation. Mais le Parti des travailleurs vient nous rappeler, avec force détails, qu’il n’est pas si soluble que ça. Dans un communiqué truffé d’arguments et surtout de rappels – en ces moments d’amnésie généralisée -, le parti de Mme Hanoune a répondu aux puissances impérialistes qui se sont exprimées sur les conditions qui ont entouré la marche non autorisée du 12 février dernier à Alger.

Le premier est un principe: «C’est aux Algériens et à eux seuls de résoudre leurs problèmes, par des solutions exclusivement algériennes. Aucune Algérienne, aucun Algérien digne de ce nom ne saurait tolérer toute atteinte à la souveraineté nationale», souligne le communiqué du PT.

Au gouvernement américain qui a appelé avant-hier les forces de sécurité à la retenue, le PT assène une vérité en rappelant notamment «le Patriot Act US imposé sous couvert de lutte contre le terrorisme, autrement plus restrictif des libertés et exposant les citoyens américains aux pires atteintes à la vie privée et aux droits démocratiques (jugement par des tribunaux militaires, enfermement à Guantanamo, etc.) vient d’être reconduit».

Le rappel étant fait, le Parti des travailleurs a livré alors une série d’interrogations dans son communiqué: «Alors, le gouvernement US ne doit-il pas faire preuve de retenue en la matière? M.Obama ne doit-il pas tenir compte de l’avis de l’écrasante majorité du peuple américain qui veut la paix? Ne doit-il pas faire preuve de retenue en Afghanis-tan, au Pakistan, en Irak et ce faisant, respecter ses engagements électoraux?»

Cela ne diminue en rien la position du parti de Mme Hanoune qui appelle à la levée de l’interdiction des marches dans la capitale, car anachronique au regard de la restauration confirmée de la paix et des avancées en matière de développement économique, et la levée dans un très proche avenir de l’état d’urgence. Ayant ainsi réglé son compte à la puissance américaine, le document du PT s’est penché sur la position de l’Union européenne et des gouvernements respectifs d’Allemagne et de France pour leur rappeler que c’est à eux de faire preuve de retenue quant à «leurs politiques discriminatoires à l’égard des migrants, des Roms…», «ne doivent-ils pas faire preuve de retenue quant à leur violation des souverainetés et volontés populaires, lorsqu’ils imposent la Constitution européenne, font fi de la volonté de millions de travailleurs et retraités?» Les gouvernements allemand et français qui décrètent l’échec des sociétés multiculturelles, pour justifier les mesures racistes, ne doivent-ils pas faire preuve de retenue?» s’est encore interrogé le Parti des travailleurs avant d’ajuster son tir sur le gouvernement français qui doit «faire preuve de retenue lorsqu’il réprime les banlieues et promet de les nettoyer au Karcher? N’est-ce pas ce même gouvernement qui, au mépris de la démocratie, a imposé la contre-réforme des retraites, pourtant rejetée par des millions de travailleurs, jeunes et retraités?» En somme, le parti de Mme Hanoune a conseillé à ces puissances occidentales de balayer devant leur porte, au Karcher de préférence, avant de se pencher sur l’Algérie.

En fait, pour le PT, ces réactions du gouvernement US et ses supplétifs de l’UE, n’obéissent qu’au seul objectif qui consiste à piller les richesses nationales. C’est la seule motivation des Occidentaux qui «rêvent d’une révolution orange, dans notre pays». Aux médias qui posent la question: «A qui le tour?» Après la Tunisie et l’Egypte, le Parti des travailleurs réserve moins d’un demi-chapitre et répond: «La situation est déjà pré-révolutionnaire en Grèce, en France, en Irlande, en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Roumanie et bref, dans toute l’Europe…et ce sont des plans d’austérité dictés par l’UE et le FMI et le gouvernement US, qui mettent à l’ordre du jour, les explosions révolutionnaires.»

Dressant un rempart contre toute ingérence étrangère, dans les affaires de notre pays, contre ces révolutions concoctées par les centres impérialistes, le PT affirme ne pas craindre «les authentiques révolutions en rupture avec l’ordre impérialiste».


http://www.algerie360.com

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 35
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par Droit_De_l'Homme le Mar 22 Fév - 1:01

Le RND s’exprime en dehors de l’Alliance présidentielle

Le RND (Rassemblement national démocratique) a saisi l’occasion du quatorzième anniversaire de sa création pour exprimer sa position vis-à-vis des tentatives de marches à Alger, et les soulèvements populaires dans les pays arabes et d’autres sujets d’actualité, en dehors du cadre de l’Alliance présidentielle. Tout en réitérant son soutien aux réformes initiées par le chef de l’état, le RND appelle à un changement rapide.
Dans une conférence de presse, animée en marge du meeting tenu à la salle de conférences de la Maison du peuple, le membre du bureau politique du RND et coordinateur du parti pour la wilaya d’Alger, Seddik Chihab, a expliqué que ce changement doit intervenir dans le segment de l’emploi, le logement et la relation entre le citoyen et l’administration. “Les mécanismes existent, mais le problème réside dans la bureaucratisation de l’initiative politique” qui rend caduques, selon lui, toutes les mesures prises par le gouvernement en faveur des jeunes et des populations défavorisées. Pour ce qui est du logement, M. Chihab, qui est également vice-président de l’APN, s’est engagé à saisir, dès l’ouverture de la session parlementaire de printemps, le gouvernement sur la nécessité de faire des audits sur les dispositifs mis en place par l’état pour la création de l’emploi et l’accès au logement. “On parle de crise de logement et du chômage. Pourtant l’état construit des logements et dépense beaucoup d’argent dans les transferts sociaux. La question est de savoir ou part tout cet argent”. Le cadre du RND a reconnu que “la chaîne de gouvernance est défaillante”. Il pense que “la responsabilité a été diluée pendant toutes ces années où l’état était engagé dans la lutte antiterroriste. Lorsqu’on a voulu rattraper les choses, nous nous sommes retrouvés devant des lobbies, des résistances aussi bien dans l’administration, les partis de l’opposition, qu’au sein de l’état. Ce sont des réalités et des manquements qu’il faut dénoncer et corriger”. Revenant sur les marches organisées par la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD), M. Chihab a affirmé qu’au sein de sa formation politique, “nous ne dénonçons pas ce qui se passe dans la rue. C’est une opposition qui a le droit de s’exprimer”. Seulement, a-t-il tenu à préciser, “il faut savoir que ceux qui sont responsables de cette situation sont dans l’opposition, les partis de l’alliance, les institutions et même au plus haut niveau de responsabilité”.
Durant le meeting qu’il a animé en présence des membres du bureau politique, d’actuels et anciens ministres et des militants du parti, M. Seddik Chihab a déclaré : “Nous ne sommes pas de ceux qui disent que nous sommes différents des autres pays. Nous devons faire des lectures précises de la situation sociale, politique et économique et prendre en charge rapidement les revendications et aspirations du peuple. Mais il faut se poser la question : est-ce que ceux qui réclament le changement ont présenté des solutions, des propositions ?”. Il pense que “le pluralisme est une réalité concrète dans notre pays, mais nous devons tout faire pour que l’Algérie ne revienne pas en arrière. Nous disons oui à une opposition forte et organisée qui permettra de corriger les lacunes. Nous devons tous y contribuer, que nous soyons dans le système ou en dehors”.

http://www.liberte-algerie.com

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 37
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par Droit_De_l'Homme le Mar 22 Fév - 18:53

Algérie: Levée imminente de l'état d'urgence

Un projet d'ordonnance abrogeant le décret législatif du 6 février 1993 portant prorogation de l'état d'urgence, institué par décret présidentiel du 9 fevrier 1992, a été adopté mardi 22 février par le Conseil des ministres.

Ce projet d'ordonnance entrera en vigueur dès sa publication imminente au Journal officiel", indique le communiqué du Conseil des ministres qui a examiné et adopté trois projets d'ordonnance et un projet de décret présidentiel concernant la levée de l'état d'urgence.

Le Conseil des ministres a par ailleurs adopté mardi un projet de décret présidentiel relatif à la mise en oeuvre de l'engagement de l'ANP dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la subversion. "Ce texte confirme que la conduite et la coordination des opérations de lutte contre le terrorisme et la subversion sont prises en charge par l'état-major de l'ANP", indique le communiqué du Conseil des ministres.

Un projet d'ordonnance modifiant et complétant la loi relative à la participation de l'Armée nationale populaire (ANP) à des missions de sauvegarde de l'ordre public hors des situations d'exception, a été également adopté. "Ce complément intègre au texte le recours aux unités et formations de l'ANP pour répondre à des impératifs de lutte contre le terrorisme et la subversion".

Le projet d'ordonnance et le projet de décret présidentiel, relatifs à l'engagement d'unités et formations de l'ANP dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la subversion, "viennent substituer un fondement législatif et réglementaire nouveau à celui prévu dans le texte législatif de 1993 prorogeant l'état d'urgence". "De ce fait, ces deux textes n'instaureront aucune situation nouvelle mais permettront par contre la poursuite de la participation de l'ANP à la lutte contre le terrorisme jusqu'à son terme".

http://elwatan.com

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 37
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par Droit_De_l'Homme le Ven 25 Fév - 5:47

L'état d'urgence officiellement levé en Algérie

ALGER (Reuters) - L'Algérie a officiellement levé jeudi l'état d'urgence en vigueur depuis dix-neuf ans dans le pays, répondant ainsi à une exigence de l'opposition dans un contexte de révoltes populaires à travers le monde arabe.

La levée des mesures d'exception était une revendication commune à tous les mouvements d'opposition qui ont participé à des manifestations hebdomadaires dans la capitale en prenant exemple sur les soulèvements survenus en Egypte et en Tunisie.

L'un des organisateurs des manifestations a toutefois déclaré cette semaine à Reuters que la levée de l'état d'urgence était positive mais insuffisante, et que le gouvernement devait renforcer les libertés démocratiques.

Un décret signé par le président Abadelaziz Bouteflika et levant l'état d'urgence est entré en vigueur après sa promulgation au Journal officiel.

L'état d'urgence avait été décrété en 1992 dans le cadre de la lutte menée par les autorités contre l'insurrection islamiste. Mais celle-ci est retombée depuis quelques années et les opposants au gouvernement estiment que l'état d'urgence est utilisé pour limiter les libertés publiques.

La levée du dispositif aura peu d'implications concrètes, le gouvernement ayant aussi adopté de nouvelles règles qui autorisent l'armée à jouer un rôle dans la sécurité intérieure, comme elle le faisait précédemment.

Le président Bouteflika, 73 ans, a indiqué ce mois-ci que les manifestations de protestation resteraient interdites dans la capitale pour une durée indéterminée.

Le gouvernement a approuvé cette semaine des mesures de lutte contre le chômage, qui s'élève à 10% de la population active selon les statistiques officielles mais affecte un pourcentage de jeunes beaucoup plus important.

Il est notamment prévu d'attribuer 1,38 milliard de dollars aux banques publiques pour le financement d'investissements à long terme, de réduire les cotisations sociales des entreprises pour les encourager à embaucher davantage et de soutenir le secteur agricole, l'un des principaux employeurs du pays, par des prêts à faible intérêt.

http://www.paris-normandie.fr

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 37
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par Droit_De_l'Homme le Mar 1 Mar - 6:41

DES ÉLECTIONS ANTICIPÉES POUR CRÉER LE DÉCLIC
L’APN et les APC dissoutes?




Selon des sources gouvernementales, le président de la République compte procéder à des élections législatives et locales anticipées.

Le président de la République compte opérer un véritable déclic au niveau national et local. En plus d’un remaniement ministériel imminent, on a appris de sources gouvernementales que le président de la République appellerait à des élections législatives et locales anticipées. Notre source précise que cette éventuelle dissolution de l’APN interviendrait après le remaniement ministériel attendu pour la fin de la semaine en cours. Le président veut, à travers ce chamboulement, donner des gages à la population. Ainsi, le gouvernement ne sera pas le seul à connaitre un lifting.
Afin d’injecter du sang neuf dans l’administration, le chef de l’Etat ne se contentera pas uniquement d’un changement horizontal. Sachant que l’administration est la pierre angulaire de toute démarche, il veut reconfigurer dans sa totalité la carte des institutions au niveau local.
Le recours à des élections anticipées serait une solution pour dégripper la machine politique. Revendiquée depuis plus d’une année par plusieurs partis politiques, l’hypothèse des élections anticipées fait l’objet de réflexion au niveau des décideurs. Cette question aurait-elle fait l’objet d’une rencontre entre le chef de l’Etat et la secrétaire générale du Parti des travailleurs? Rien n’est moins sûr car cette dernière n’a jamais évoqué de rencontre avec le chef de l’Etat, même si la dissolution de l’APN demeure l’une de ses revendications premières.
En effet, nul n’ignore que Louisa Hanoune a mené une campagne tambour battant pour la dissolution du Parlement et l’organisation d’élections anticipées. «La dissolution de l’APN, institution qui a perdu toute crédibilité, est devenue un impératif car elle ne joue plus son rôle», a précisé à plusieurs reprises Mme Hanoune. Pour elle, l’APN est devenue un lobby entre les mains des tenants du pouvoir, et les députés sont dans une mission de validation des instructions. La revendication du PT a été soutenue par plusieurs autres formations.
Des partisans de l’opposition et même de la coalition gouvernementale partagent ce constat. De plus, le RCD estime que la Chambre basse du Parlement n’a plus sa raison d’être. Le RCD considère que l’APN qui est «issue d’une fraude électorale» doit être dissoute pour cesser d’être une chambre de repos, d’enregistrement et de violation de la Constitution. Le Front national algérien (FNA) n’est pas resté indifférent. Son président, Moussa Touati, a demandé également la dissolution de l’APN.
Quant au MSP de Bouguerra Soltani, constituant la majorité parlementaire avec les deux autres partis de l’Alliance présidentielle sur le plan numérique (51 députés), il était le dernier à émettre une telle proposition. Le vice-président du MSP, Abderrezak Mokri, intervenant sur les ondes de la Radio nationale Chaîne III, dit être «d’accord pour la dissolution du Parlement, de discuter et de débattre cette question, car le Parlement est absent». Pour lui, «le Parlement ne joue aucun rôle sur la scène politique, il est en marge de la société, il serait donc logique de le dissoudre». Il y a lieu de rappeler que cette Assemblée a été la plus mal élue depuis 1989.
Selon des chiffres officiels, seuls 36,5% des Algériens ont, en effet, participé aux législatives du 17 mai 2007. Ce n’est pas tout. Le Parlement est devenu une véritable Chambre d’enregistrement.
Les derniers événements qui ont secoué le pays ont démontré qu’il est complètement déconnecté de la réalité nationale. Alors que la rue était en ébullition, l’institution, avec ses deux Chambres, n’a pas bougé le petit doigt.
Pis encore, elle a fait la sourde oreille aux appels de partis politiques réclamant un débat national sur la situation politique et sociale du pays. D’ailleurs, le Parlement a clôturé sa session d’automne laissant la société civile en effervescence.
L’ouverture demain, de la session parlementaire de printemps intervient dans un climat spécial, marqué par le flou qui entoure l’environnement politique.
Les observateurs de la scène politique s’interrogent d’ores et déjà sur le rôle et les missions de cette session. Ce retour va-t-il apporter un plus à la société civile? Le Parlement sera-t-il à l’écoute de la société? Cette fois-ci la donne a changé.
Lors du dernier Conseil des ministres, le chef de l’Etat a interpellé toutes les institutions afin qu’elles s’impliquent dans l’application concrète des mesures.

http://www.lexpressiondz.com

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 37
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par Invité le Sam 9 Juil - 16:20

Un Mig 29 s'écrase près d'Oran 09-07 2011

Un chasseur de type Mig 29 s'est écrasé jeudi pas loin de la montagne des Lions à 20 km à l'Est d'Oran. L'incident est survenu aux environs de 11h50 lors d'un vol d'entraînement.

Selon le ministère de la Défense nationale, ce chasseur monoplace de type Mig 29 s'est écrasé en raison d'un problème technique sans faire ni victimes ni dégâts. Le pilote a réussi à s'éjecter, a indiqué la même source.

Celui-ci a été récupéré sain et sauf par les équipes de secours. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de cet accident.

Le "Quotidien d'Oran"
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par pachaa le Sam 9 Juil - 20:55

bonjour tout le monde!
bien que les choses ne sont pas telles quelles doivent etre en algerie et d'ailleurs dans tous les pays du monde chaqu'un a ses propres problèmes!
l'algerie un pays de 50 ans (très jeune)n'arrive toujours pas a trouver son chemin !!mais quel chemin ?
que veut on exactement?
certains disent la democratie ,d'autres la prospérité! mais enfin tout le monde veut de ça !la question est comment peut on arriver?
arriver par quel pris?
est ce qu'on est pret a payer ?
je veux juste dire qu'on a notre propre imagination et notre propre bonheur et notre propre voie !! il faudrai la trouver
une chose est sure notre voie est sans doute propre a notre mentalité
avatar
pachaa
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 6
Age : 48
Date d'inscription : 01/07/2011
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par Sphinx le Ven 26 Aoû - 3:09

Alger pose sa condition pour reconnaitre le CNT : Les rebelles doivent s’engager contre Al Qaïda

L’Algérie conditionne sa reconnaissance du Conseil national de transition, organe politique des rebelles libyens, à l’engagement de celui-ci à lutter contre Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

Les autorités algériennes affirment ne pas être disposées à reconnaitre le CNT, annonce jeudi 25 août la chaîne Al Arabiya. Celle-ci indique que les Algériens posent une condition pour que le Conseil soit reconnu : que les rebelles libyens s’engagent officiellement à mener la lutte contre l’organisation terroriste Al Qaïda au Maghreb islamique.
Une source gouvernementale algérienne confirme à Reuters qu’Alger ne reconnaît pas encore les rebelles libyens comme la nouvelle direction du pays.

La source de haut rang affirme également que l’Algérie, un allié des Etats-Unis dans la lutte contre Al-Qaïda, a des preuves que des militants libyens qu’il avait remis au gouvernement de Kadhafi sont maintenant en liberté en Libye et certains ont rejoint les insurgés.
Réponse immédiate du colonel Ahmed Omar Banni, porte-parole militaire des rebelles sur la même chaîne : « Que l’Algérie s’occupe d’abord de combattre Al Qaïda avant de poser ses conditions aux Libyens », déclare-t-il dans la foulée de l’annonce.
Depuis le début de l’insurrection libyenne en février 2011, Alger et le CNT entretiennent des relations pour le moins exécrables. A maintes reprises, les rebelles libyens ont accusé le gouvernement algérien de soutenir le colonel Kadhafi avec des armes, des munitions et des mercenaires sans pour autant apporter des preuves à ces allégations.
Les rebelles accusaient également le pouvoir algérien de soutenir Kadhafi sur le plan diplomatique.
Les autorités algériennes se sont souvent montrées très irritées tant à l’égard de ces accusations qu’à l’égard du CNT lui-même. Dès le début de la révolte contre le colonel Kadhafi, l’Algérie s’est positionnée en faveur d’un cessez-le-feu et de l’ouverture de négociations entre les deux parties, refusant ainsi de prendre position pour l’une ou pour l’autre.
Par ailleurs, de nombreux officiels algériens, dans le gouvernement ou au sein des partis politiques, n’hésitent pas à pointer du doigt la menace qui plane sur la sécurité de l’Algérie du fait de la prolifération des armes en Libye.
Des informations distillés dans des organes de la presse algérienne laissent croire que des armes de l’armée régulière ont été acheminées vers le territoire algérien au profit des groupes d’Al Qaïda toutefois rien ne prouve que les groupes armés opérant en Algérie aient réceptionnées ce supposé arsenal de guerre.
« Si les rebelles et le Conseil national libyen de transition (CNT) arrivent au pouvoir, les relations entre les deux pays risquent de se tendre davantage notamment du point de vue sécuritaire », déclarait le ministre algérien de l’Intérieur le 03 mai dernier au quotidien Echourouq.

Signe de climat de tension entre les nouveaux maitres de la Libye et l’Algérie, pays frontalier, l’ambassade d’Algérie à Tripoli a été attaquée et pillée dans la nuit du 21 au 22 août dernier. Alger avait protesté auprès de l’ONU pour cette violation sans accuser directement une quelconque partie.
La Tunisie, l’Egypte, le Maroc et la ligue arabe ont annoncé avoir reconnu le CNT comme le représentant légitime du peuple libyen.

Source:algerie360.com

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8024
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par abdelmalek le Jeu 26 Fév - 21:24

aprés un découpage administratif il serai logique d'une élection partielle des structures locales et nationales :::pour booster une léthargie politique....
avatar
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 69
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par ZIGHOUD15 le Mer 22 Fév - 10:29

 LIBÉREZ HASSAN RACONTEZ SES EXPLOITS L INJUSTICE DONT IL A ETE VICTIME ET APPLIQUEZ LA STRATÉGIE DU 5 EME BUREAU L AVION DE TRIPOLI LE PEUPLE S IDENTIFIERA A LUI COMPÉTENCES ET VICTIME JAZAAOU SENIMAR ET VOUS AUREZ EN 2022 UN PRÉSIDENT VALABLE POUR LA GÉNÉRATION Y
avatar
ZIGHOUD15
V.I.P
V.I.P

Masculin
Nombre de messages : 153
Age : 50
Humeur : fou amoureux
Date d'inscription : 16/09/2015
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par Droit_De_l'Homme le Mar 7 Mar - 13:16

2022 ou autre!! il faudra d'abord localiser le point du pouvoir Exclamation

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 37
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par ZIGHOUD15 le Mar 7 Mar - 15:40

cher frère j'avais pensé faire du général hassan un homme politique après sa libération ce peuple vénère les héros mais ce n'est qu un point de départ de réflexion la philosophie est la pour faire un grand pays il faut de grand hommes .
zighoud
avatar
ZIGHOUD15
V.I.P
V.I.P

Masculin
Nombre de messages : 153
Age : 50
Humeur : fou amoureux
Date d'inscription : 16/09/2015
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par ZIGHOUD15 le Jeu 9 Mar - 15:02

DIEU PRÉSERVE MOI DE MES AMIS CAR MES ENNEMIS JE M EN OCCUPE
Comme chaque année, Faits & Documents publie en exclusivité la liste intégrale des invités du gala annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).
Ce dîner, strictement communautariste, est sans nul doute l’événement le plus couru de la vie politique française (comme le souligne désormais la grande presse), s’étant imposé comme le rendez-vous obligatoire pour tout républicain conséquent tenant à prouver son attachement au sionisme et à Israël, et recevoir ainsi son brevet de civisme communautaire. L’édition 2017 avait une saveur particulière avec l’élimination des candidats à l’élection présidentielle portés par le CRIF, principalement Manuel Valls, mais aussi Nicolas Sarközy.
Le CRIF a réclamé aux candidats présents des engagements sur la répression de la liberté d’expression et d’opinion sur Internet au plan national et sur la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël (« la même aujourd’hui qu’il y a 3 000 ans ») en matière de politique étrangère. Alors que Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen n’avaient pas été conviés, car selon le président du CRIF, Francis Kalifat, ils « véhiculent la haine », les candidats présents, Benoît Hamon, François Fillon et Emmanuel Macron, ont été reçus avec des fortunes diverses. Et c’est « l’homme en marche » qui a remporté, cette année, la palme de la soumission des supposées « élites » au « politiquement correct » imposé par les lobbies.

[size=32]Invité d’honneur[/size]

M. François HOLLANDE, président de la République

[size=32]Ministres[/size]

M. Jean-Michel BAYLET, ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales
M. Bernard CAZENEUVE, Premier ministre, excusé pour cause de déplacement en Chine
M. Harlem DÉSIR, secrétaire d’État aux Affaires européennes
Mme Myriam EL KHOMRI, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social
M. Jean-Yves LE DRIAN, ministre de la Défense
M. Jean-Marie LE GUEN, secrétaire d’État chargé du Développement et de la Francophonie
M. Bruno LE ROUX, ministre de l’Intérieur
Mme Juliette MÉADEL, secrétaire d’État chargée de l’Aide aux victimes
M. Jean-Vincent PLACÉ, secrétaire d’État chargé de la Réforme de l’État et de la Simplification
M. Jean-Marc TODESCHINI, secrétaire d’État chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire
M. Jean-Jacques URVOAS, Garde des Sceaux, ministre de la Justice

[size=32]Personnalités politiques[/size]

M. Bernard ACCOYER, député de la 1re circonscription de la Haute-Savoie, ancien président de l’Assemblée nationale, secrétaire général de Les Républicains
M. Pierre AIDENBAUM, conseiller PS de Paris, maire du IIIe arrondissement de Paris
M. David ASSOULINE, conseiller PS de Paris, sénateur de Paris, membre du groupe d’amitié France-Israël au Sénat
M. Pierre-Christophe BAGUET, maire LR de Boulogne-Billancourt, conseiller départemental des Hauts-de-Seine
Mme Catherine BARATTI-ELBAZ, conseillère PS de Paris, maire du XIIe arrondissement de Paris
Mme Dominique BERTINOTTI, conseillère d’État, ancienne ministre, ancien maire PS du IVe arrondissement de Paris
M. Xavier BERTRAND, ancien ministre, président LR du conseil régional des Hautsde-France
M. Patrick BLOCHE, conseiller PS de Paris, député de la 7e circonscription de Paris, président de la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale
M. Malek BOUTIH, député PS de la 10e circonscription de l’Essonne
Mme Delphine BURKLI, conseillère LR de Paris, maire du IXe arrondissement de Paris, conseillère régionale d’Île-de-France
M. Jean-Christophe CAMBADELIS, Premier secrétaire du Parti socialiste, député de la 16e circonscription de Paris, membre de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale
M. Luc CARVOUNAS, maire PS d’ Alfortville, sénateur du Val-de-Marne, vice-président du groupe socialiste au Sénat
M. Éric CIOTTI, député de la 1re circonscription des Alpes-Maritimes, président LR du conseil départemental des Alpes-Maritimes
Mme Hélène CONWAY-MOURET, sénatrice PS des Français établis hors de France, ancienne ministre déléguée chargée des Français de l’étranger
M. François DE RUGY, député écologiste de la 1re circonscription de Loire-Atlantique, vice-président de l’Assemblée nationale chargé de la communication et de la presse
M. Patrick DEVEDJIAN, ancien ministre, député LR de la 13e circonscription des Hauts-de-Seine, président du conseil départemental des Hauts-de-Seine
M. Christian ESTROSI, ancien ministre, président LR du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, ancien maire de Nice
M. Georges FENECH, conseiller municipal LR de Lyon, député de la 11e circonscription du Rhône, membre de la commission des lois de l’Assemblée nationale, membre du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale
M. Rémi FÉRAUD, conseiller PS de Paris, maire du Xe arrondissement de Paris
M. François FILLON, ancien Premier ministre, député LR de la 2e circonscription de Paris, candidat de la droite et du centre à l’élection présidentielle de 2017
M. Jean-Christophe FROMANTIN, maire LR de Neuilly-sur-Seine, député de la 6e circonscription des Hauts-de-Seine, vice-président du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale
M. Jean-Marc GERMAIN, député de la 12e circonscription des Hauts-de-Seine
M. Claude GOASGUEN, ancien ministre, conseiller LR de Paris, maire du XVIe arrondissement de Paris, député de la 14e circonscription de Paris, vice-président du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale
M. Philippe GOUJON, conseiller LR de Paris, maire du XVe arrondissement de Paris, député de la 12e circonscription de Paris
Mme Nicole GUEDJ, ancienne secrétaire d’État chargée de l’Aide aux victimes, membre du Conseil d’État, présidente de la Fondation France-Israël
M. Jérôme GUEDJ, conseiller départemental PS de l’Essonne
M. Meyer HABIB, député UDI de la 8e circonscription des Français établis hors de France, membre de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale
M. Benoît HAMON, ancien ministre, conseiller régional d’Île-de-France, député de la 11e circonscription des Yvelines, candidat du PS à l’élection présidentielle de 2017
M. Laurent HÉNART, ancien secrétaire d’État, maire UDI de Nancy, président du Parti radical valoisien
Mme Anne HIDALGO, conseillère PS de Paris, maire de Paris
M. Robert HUE, sénateur Mouvement des progressistes du Val-d’Oise, vice-président de la commission des affaires étrangères au Sénat
Me Patrick KLUGMAN, avocat, conseiller PS de Paris, maire adjoint de Paris chargé des Relations internationales et de la Francophonie
Mme Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, ancienne ministre, conseillère LR de Paris, députée de la 4e circonscription de l’Essonne
Mme Brigitte KUSTER, conseillère LR de Paris, maire du XVIIe arrondissement de Paris, conseillère régionale d’Île-de-France
M. Jean-Christophe LAGARDE, maire de Drancy, député de la 5e circonscription de Seine-Saint-Denis, président de l’UDI
M. Jack LANG, ancien ministre, président de l’Institut du monde arabe (IMA)
M. Gérard LARCHER, ancien ministre, président LR du Sénat
M. Bruno LE MAIRE, ancien ministre, député de la 1re circonscription de l’Eure
M. Pierre LELLOUCHE, ancien secrétaire d’État, conseiller LR de Paris, député de la 1re circonscription de Paris, membre de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale, membre du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale
M. Emmanuel MACRON, ancien ministre, ancien inspecteur des finances, candidat du mouvement En Marche ! à l’élection présidentielle de 2017
M. Hervé MARITON, ancien ministre, maire de Crest, député de la 3e circonscription de la Drôme, membre du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale
M. Hervé MARSEILLE, maire UDI de Meudon, sénateur des Hauts-de-Seine, membre du groupe d’amitié France-Israël au Sénat
Mme Nadine MORANO, ancienne ministre, député européen
M. Jean-Luc MOUDENC, maire LR de Toulouse, président de Toulouse Métropole
Mme Valérie PECRESSE, ancienne ministre, présidente LR du conseil régional d’Île-de-France
M. François PUPPONI, maire PS de Sarcelles, député de la 8e circonscription du Val-d’Oise, vice-président du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale
M. Stéphane RAFFALLI, maire PS de Ris-Orangis, conseiller départemental de l’Essonne
M. Bruno RETAILLEAU, sénateur LR de la Vendée, président du conseil régional des Pays de la Loire
M. Rudy SALLES, maire adjoint LR de Nice, député de la 3e circonscription des Alpes-Maritimes, vice-président du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale
M. Thierry SOLÈRE, conseiller régional LR d’Île-de-France, député de la 9e circonscription des Hauts-de-Seine
M. Jacques TOUBON, ancien ministre, Défenseur des droits
Mme Pauline VÉRON, conseillère PS de Paris, maire adjointe de Paris chargée des questions relatives à la démocratie locale, la participation citoyenne, la vie associative, la jeunesse et l’emploi
Mme Catherine VIEU-CHARIER, conseillère Front de gauche de Paris, maire adjointe de Paris chargée des questions relatives à la mémoire et au monde combattant
M. Laurent WAUQUIEZ, député LR de la 1re circonscription de la Haute-Loire, président du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, 1er vice-président délégué de Les Républicains
Mme Éliane WAUQUIEZ-MOTTE, mère du précédent, maire LR du Chambon-surLignon
M. François ZOCCHETTO, maire UDI de Laval, sénateur de la Mayenne, président du groupe Union des démocrates et indépendants (UC) au Sénat

[size=32]Conseillers ministériels[/size]

M. Thomas ANDRIEU, directeur de cabinet au ministère de la Justice
M. Serge BARBET, conseiller chargé de la citoyenneté, de l’éducation aux médias et à l’information et de la mémoire auprès de la ministre de l’Éducation nationale
M. Laurent BURIN DES ROZIERS, conseiller auprès du Premier ministre chargé des discours et de la prospective
M. Robert GELLI, directeur des affaires criminelles et des grâces au ministère de la Justice
M. Étienne STOSKOPF, conseiller affaires intérieures (chef de pôle) au cabinet du Premier ministre

[size=32]Fonction publique[/size]

Mme Nathalie BÉCACHE, magistrat délégué aux missions judiciaires à la direction générale des douanes et droits indirects
M. Michel CADOT, préfet de police de Paris
Mme Catherine CHAMPRENAULT, procureur général près la Cour d’appel de Paris
M. Gilles CLAVREUL, préfet, délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme
M. Pierre-André DURAND, préfet de la Seine-Saint-Denis
Mme Virginie DUVAL, présidente de l’Union Syndicale des Magistrats
M. Jean-Marc FALCONE, préfet, directeur général de la police nationale
M. Jean-Michel HAYAT, président du Tribunal de grande instance de Paris
M. Yannick IMBERT, préfet, secrétaire général pour les affaires régionales d’Île-deFrance
M. Jean-Yves LATOURNERIE, préfet du Val-d’Oise
M. Thierry LELEU, préfet du Val-deMarne
M. Jérôme LÉONNET, chef du Service central du renseignement territorial (SCRT) au ministère de l’Intérieur
M. François LÉOTARD, ancien ministre, inspecteur général des finances honoraire
M. François MOLINS, procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Paris
M. Gilles PÉCOUT, recteur de l’Académie de Paris, chancelier des universités
M. Jean-Marc SAUVÉ, vice-président du Conseil d’État
M. Bernard STIRN, président de la section du contentieux du Conseil d’État

[size=32]Corps diplomatique[/size]

M. Faris AL ADWAN, adjoint de l’ambassadeur de Jordanie
Son Exc. M. Elchin AMIRBAYOV, ambassadeur de la République d’Azerbaïdjan
M. Marc ATTALI, ministre plénipotentiaire d’Israël en France
Son Exc. M. Ehab BADAWY, ambassadeur d’Égypte
Son Exc. M. Chakib BENMOUSSA, ambassadeur du Royaume du Maroc
Son Exc. Mme Aliza BIN-NOUN, ambassadeur d’Israël
Son Exc. Mme Irina BOKOVA, directrice générale de l’UNESCO
M. Graeme CLARK, ministre plénipotentiaire du Canada
Son Exc. M. Ramon DE MIGUEL EGEA, ambassadeur d’Espagne
Son Exc. M. Pantias ELIADES, ambassadeur de la République de Chypre
M. Charles KING, conseiller des affaires stratégiques près l’ambassade du RoyaumeUni
M. Alex KOUCHER, directeur général du ministère israélien de l’Intégration et de l’Alya (Alya VeKlita)
Son Exc. M. Makram QUEISI, ambassadeur de Jordanie
Son Exc. M. Vincent MERTENS DE WILMARS, ambassadeur de Belgique
Son Exc. M. Nikolaus MEYER-LANDRUT, ambassadeur d’Allemagne
Son Exc. Mme Aichetou Mint M’HAIHAM, ambassadeur de Mauritanie
Son Exc. M. Luca NICULESCU, ambassadeur de Roumanie
Son Exc. M. Oleg SHAMSHUR, ambassadeur d’Ukraine
M. Artem STUDENNIKOV, ministre conseiller, chef de mission adjoint de l’ambassade de Russie
Son Exc. M. Viguen TCHITETCHIAN, ambassadeur de la République d’Arménie
Son Exc. Mme Maria THEOFILI, ambassadeur de Grèce
Son Exc. M. Dritan TOLA, ambassadeur d’Albanie
Mme Uzra ZEYA, chef de mission adjointe de l’ambassade des États-Unis

[size=32]Personnalités religieuses[/size]

Mgr Jérôme BEAU, évêque auxiliaire de Paris
M. Yann BOISSIÈRE, rabbin du Mouvement juif libéral de France (MJLF)
M. Hassen CHALGHOUMI, imam de Drancy
M. Philippe CHARUEL, Grand Maître de la Grande Loge de France
M. François CLAVAIROLY, pasteur, président de la Fédération protestante de France
Père Louis-Marie COUDRAY, directeur du Service national pour les relations avec le judaïsme
Mme Jacqueline CUCHE, présidente de l’Amitié judéo-chrétienne de France
M.Moulay El Hassan ELALAOUI TALIBI, trésorier du Conseil français du culte musulman, aumônier national musulman des prisons
M. Alain GOLDMANN, ancien grand rabbin de Paris
M. Michel GUGENHEIM, grand rabbin de Paris
M. Christophe HABAS, Grand Maître du Grand Orient de France
M.Chems-Eddine HAFIZ, vice-président du Conseil français du culte musulman (CFCM)
M. Olivier KAUFMANN, rabbin, directeur du Séminaire israélite de France (SIF)
M. Anouar KBIBECH, président du Conseil français du culte musulman (CFCM)
M. Haïm KORSIA, grand rabbin de France
M.Yehuda MESHI-ZAHAV, rabbin
M. Mohammed MOUSSAOUI, président de l’Union des mosquées de France (UMF), président d’honneur du Conseil français du culte musulman (CFCM), membre de la Commission nationale consultative des droits de l’homme
Mgr Luigi VENTURA, nonce apostolique en France

[size=32]Autres personnalités[/size]

M. Philippe ALLOUCHE, directeur général de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah
M. Alexandre ARCADY, cinéaste
M. Daniel AUGUSTE, vice-président du Comité de soutien aux chrétiens d’Irak - CSCI France, récipiendaire du Prix du CRIF 2017
M. Lionel CHOUKROUN, commissaire général de l’« année croisée France-Israël 2018 »
M. Roger CUKIERMAN, président d’honneur du CRIF
M. Guillaume DENOIX DE SAINT MARC, directeur général de l’Association française des victimes du terrorisme (AFVT)
M. Jacques FREDJ, directeur du Mémorial de la Shoah
M. Sacha GHOZLAN, président de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF)
Me Ariel GOLDMAN, avocat, président du Fonds social juif unifié (FSJU) et de l’Appel unifié juif de France (AUJF)
M. Alexis GOVCIYAN, premier maire adjoint UDI du IXe arrondissement de Paris, président de la plate-forme internationale Europe de la Mémoire, membre du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF)
Me Henri HAJDENBERG, avocat, ancien président du CRIF
Mme Latifa IBN ZIATEN, présidente de l’association Imad Ibn Ziaten pour la jeunesse et la paix
Me Alain JAKUBOWICZ, avocat, président de la LICRA
Me Serge et Mme Beate KLARSFELD, association Les fils et filles de déportés juifs de France (FFDJF)
M. Claude LANZMANN, réalisateur de films
M. Ronald S. LAUDER, président du Congrès juif mondial
M. Philippe LOUIS, président confédéral de la CFDT
Dr Joël MERGUI, dermatologue, président du Consistoire central israélite de France
M. Dominique MOÏSI, conseiller spécial de l’Institut français des relations internationales (IFRI)
M. Vitaly NEBAÏEV, président de l’Union des Yezidis en France, récipiendaire du Prix du CRIF 2017
M. Richard ORLINSKI, artiste plasticien
M. Mourad PAPAZIAN, coprésident du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF)
Mme Dorothée PINEAU, directrice générale adjointe du MEDEF
Dr Richard PRASQUIER, cardiologue, président d’honneur du CRIF
Mme Anne-Marie REVCOLEVSCHI, présidente du Projet Aladin
M. Dominique REYNIÉ, directeur général de la Fondation pour l’Innovation politique
Mme Simone RODAN-BENZAQUEN, directrice européenne de l’American Jewish Committee
M. Éric DE ROTHSCHILD, président du Mémorial de la Shoah
M. David DE ROTHSCHILD, président de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah
Mme Françoise RUDETZKI, membre du Conseil économique social et environnemental
M. Dominique SOPO, président de SOS Racisme
Dr Maram STERN, directeur général adjoint du Congrès Juif Mondial chargé de la diplomatie
M. Ara TORANIAN, coprésident du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF)
M. Bernard VIVIER, conseiller confédéral CFTC, directeur de l’Institut supérieur du travail
M.Olivier WANG-GENH, président exécutif de l’Union Bouddhiste de France (UBF)

[size=32]Également aperçus au dîner du CRIF[/size]

Mme Maïtena BIRABEN, présentatrice et productrice de télévision
M. Dany BOON, comédien
Mme Wendy BOUCHARD, journaliste
Mme Marika BRET, directrice des ressources humaines de Charlie Hebdo
Mme Frédérique ESPAGNAC, conseillère régionale PS de Nouvelle-Aquitaine, sénatrice des Pyrénées-Atlantiques
M. Éric GHÉBALI, cofondateur de SOS Racisme
Mme Laurence HAÏM, journaliste
M. Marek HALTER, écrivain
M. Ramzi KHIROUN, directeur des relations extérieures du groupe Lagardère
Me Arno KLARSFELD, avocat
Mme Karine LE MARCHAND, présentatrice et productrice de télévision
Mme Daniela LUMBROSO, présentatrice et productrice de télévision
Mme Brigitte TROGNEUX, épouse d’Emmanuel Macron
M. Gilbert MONTAGNÉ, chanteur
Mme Audrey PULVAR, journaliste
M. Jérémy REDLER, conseiller régional LR d’Île-de-France, maire adjoint du XVIe arrondissement de Paris chargé des commerces, de l’artisanat, des professions libérales, du tourisme
Me Sandrine RICHARD, avocate, candidate LR dans la 10e circonscription de Paris aux élections législatives de 2017
Me Vanessa SEBBAN, avocate
M. Laurent SOURISSEAU alias RISS, directeur de Charlie Hebdo
Mme Laura TENOUDJI, journaliste
avatar
ZIGHOUD15
V.I.P
V.I.P

Masculin
Nombre de messages : 153
Age : 50
Humeur : fou amoureux
Date d'inscription : 16/09/2015
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Annonce Re: Actualité Algérienne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum