Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.

Colonisation du sahara occidentale - Page 2 120px-10

http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyMer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptySam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyDim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyVen 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyMer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptySam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyLun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyMar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyLun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyJeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyJeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptySam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyMer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyLun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyJeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyMar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyMer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyMar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyLun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyDim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyLun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 EmptyLun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Colonisation du sahara occidentale - Page 2 Empty
Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Colonisation du sahara occidentale

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Sujet / Message Colonisation du sahara occidentale

Message par Sphinx le Dim 30 Aoû - 1:42

Rappel du premier message :

Le Sahara occidental (الصحراء الغربية)

est un territoire de 266 000 km² du nord-ouest de l'Afrique, bordé par le Maroc au nord, l'Algérie au nord est, la Mauritanie à l'est et au sud, tandis que sa côte ouest donne sur l'Atlantique.

Territoire non autonome selon l'ONU, cette ancienne colonie espagnole n'a toujours pas trouvé de statut définitif sur le plan juridique, plus de trente ans après le départ des Espagnols en 1976. Le Sahara occidental est en proie à un conflit reflétant à la fois la lutte de certains Sahraouis pour leur indépendance et la rivalité hégémonique du Maroc et de l'Algérie dans cette région. Devenu un enjeu global, le dossier saharien bloque toujours la construction de l'Union du Maghreb arabe (UMA).

Le territoire est revendiqué à la fois par le Maroc — qui l'appelle « Sahara marocain » — et par la République arabe sahraouie démocratique (RASD), fondée par le Front Polisario en 1976. Celui-ci est un mouvement dont l'objectif est l'indépendance totale du Sahara occidental ; il est soutenu militairement, financièrement et diplomatiquement par l'Algérie[3] . Depuis le cessez-le-feu de 1991, le Maroc contrôle et administre environ 80 % du territoire, tandis que le Front Polisario en contrôle 20% laissée par le Maroc derrière une longue ceinture de sécurité [4].

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sahara_occidental


Dernière édition par sphinx le Sam 15 Mai - 1:31, édité 2 fois

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
Colonisation du sahara occidentale - Page 2 Sphinx10


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas


Sujet / Message Re: Colonisation du sahara occidentale

Message par Sphinx le Dim 18 Avr - 0:25

Décolonisation du Sahara occidental : Mobilisation des ONG françaises et eurodéputés

Les ONG françaises ont estimé que « pour aboutir à une solution ‘‘mutuellement acceptable’’, le Conseil de sécurité devrait amener le Maroc à renoncer à son plan d’autonomie ».

De nombreuses associations françaises ont lancé un appel aux membres du Conseil de sécurité de l’ONU pour que soit mené à son terme le processus de décolonisation du Sahara occidental « à travers l’organisation d’un référendum d’autodétermination permettant au peuple sahraoui de décider librement de son avenir ». L’appel, adopté lors d’une réunion tenue jeudi soir à la maison du barreau de Paris, à l’initiative de l’association Droit Solidarité, souligne que « les pays membres du Conseil de sécurité peuvent jouer un rôle constructif dans la solution de ce conflit qui dure depuis 1975 », car les associations signataires estiment que « la Charte des Nations unies impartit au Conseil de sécurité la mission de maintenir ou rétablir la paix et définit celle-ci comme reposant sur la pleine jouissance par les peuples de leur droit de libre disposition dans leur respect mutuel ».

Les ONG françaises ont également estimé que « pour aboutir à une solution ‘‘mutuellement acceptable’’, le Conseil de sécurité devrait amener le Maroc à renoncer à son plan d’autonomie et à respecter ses engagements internationaux ». « Face à l’aggravation de la répression des forces marocaines dans les territoires occupés, notamment contre les défenseurs des droits de l’homme, il est nécessaire d’inclure dans les compétences de la Minurso la protection des populations civiles sahraouies des territoires occupés et le respect de leurs droits fondamentaux », ajoutent les signataires de l’appel.

Le Conseil de sécurité devra se réunir le 30 avril pour se prononcer sur la situation au Sahara occidental à partir d’un rapport du secrétaire général, Ban Ki-moon. Ce rapport, présenté le 6 avril, suscite de nombreuses critiques en raison de ses ambiguïtés et du fait qu’il ne se prononce pas clairement sur la question, se contentant de « mettre dos à dos le pays colonisateur et le pays colonisé », comme l’avaient affirmé les participants au rassemblement de soutien à la cause sahraouie, tenu mercredi à Paris, devant l’Assemblée nationale française (Parlement). D’autre part, des eurodéputés du groupe Gauche unitaire Europe-Gauche vert nordique (GUE/NGL) ont réaffirmé le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui et appelé à la surveillance et la protection, par l’ONU, des droits de l’homme dans les territoires sahraouis occupés par le Maroc.

« Le Maroc a profité de l’inertie de la communauté internationale, de l’indifférence et la complicité de certains gouvernements pour intensifier sa politique de répression contre les Sahraouis dans les territoires occupés, qui manifestent pacifiquement et qui sont victimes de détentions, d’enlèvements, de tortures et de disparitions », soulignent les parlementaires européens dans une lettre adressée au ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, dont le pays assure la présidence tournante de l’UE. La lettre a été remise au ministère espagnol des AE par une délégation de ce groupe parlementaire européen, conduite par l’eurodéputé de la Gauche unie (IU), Willy Meyer, au terme d’une rencontre tenue à Madrid sur « la politique européenne de voisinage : le ‘‘statut avancé’’ UE-Maroc et le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui ».

Dans leur missive, ils ont rappelé ,notamment, que depuis le retrait de l’Espagne en 1975, le Sahara occidental a était « occupé illégalement » par le Maroc, comme confirmé par les nombreuses résolutions des Nations unies, et affirmé qu’aucun pays du monde « ne reconnaît » la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental. Dans ce sens, les eurodéputés ont appelé à la mise en œuvre de la résolution 1817 du Conseil de sécurité de l’ONU pour parvenir à une « solution juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental ».

Par R. I.

Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 8037
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Colonisation du sahara occidentale

Message par Sphinx le Ven 23 Avr - 22:30

sphinx a écrit:Le Sahara occidental (الصحراء الغربية)

est un territoire de 266 000 km² du nord-ouest de l'Afrique, bordé par le Maroc au nord, l'Algérie au nord est, la Mauritanie à l'est et au sud, tandis que sa côte ouest donne sur l'Atlantique.

Territoire non autonome selon l'ONU, cette ancienne colonie espagnole n'a toujours pas trouvé de statut définitif sur le plan juridique, plus de trente ans après le départ des Espagnols en 1976. Le Sahara occidental est en proie à un conflit reflétant à la fois la lutte de certains Sahraouis pour leur indépendance et la rivalité hégémonique du Maroc et de l'Algérie dans cette région. Devenu un enjeu global, le dossier saharien bloque toujours la construction de l'Union du Maghreb arabe (UMA).

Le territoire est revendiqué à la fois par le Maroc — qui l'appelle « Sahara marocain » — et par la République arabe sahraouie démocratique (RASD), fondée par le Front Polisario en 1976. Celui-ci est un mouvement dont l'objectif est l'indépendance totale du Sahara occidental ; il est soutenu militairement, financièrement et diplomatiquement par l'Algérie[3] . Depuis le cessez-le-feu de 1991, le Maroc contrôle et administre environ 80 % du territoire, tandis que le Front Polisario en contrôle 20% laissée par le Maroc derrière une longue ceinture de sécurité [4].

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sahara_occidental

Sahara La clarté du Conseil de sécurité


Le Conseil de sécurité de l’ONU a prorogé, sans surprise, la mission de la Minurso. Il a écarté, définitivement, toute velléité d’étendre cette mission à d’autres aspects tels que les droits de l’homme.

Le Conseil a aussi, et de manière claire, enterré le processus référendaire et donc l’option séparatiste, une véritable défaite pour Alger et le Polisario. La communauté internationale dit clairement que la seule solution viable est un accord politique global et définitif. Elle voit dans la proposition d’autonomie sous souveraineté marocaine un cadre valable pour y parvenir. Elle le dit avec insistance depuis des années.

Nos adversaires jouent le blocage, sans offrir de perspectives pouvant aboutir à une solution politique négociée. Cela n’est pas un constat marocain, mais la conclusion tirée par l’ensemble de la communauté internationale, y compris les amis de l’Algérie.

Face à ce constat, certains membres permanents du Conseil de sécurité commencent à montrer des signes d’impatience. Les USA font partie du lot. Pressée par le congrès, inquiétée par la montée du péril terroriste dans la région, l’administration Obama ne voit pas d’un bon œil la persistance d’un conflit qui, aussi factice qu’il soit, met en danger la stabilité de la région.

L’obstination algérienne, mise à l’index par les représentants successifs du secrétaire général de l’ONU, irrite les chancelleries. Depuis le cessez-le feu, il y a bientôt vingt ans, le dossier n’a pas bougé d’un iota, alors même que le Maroc a fait montre d’une grande disponibilité par le biais d’une proposition jugée «sérieuse et crédible» par toutes les capitales.

Il est clair aujourd’hui que c’est à la communauté internationale d’exercer ses pressions sur l’Algérie pour l’amener à de véritables négociations qui ne peuvent avoir lieu qu’autour de la proposition d’autonomie élargie. Pour que ces pressions soient fortes, il faut que la résolution du conflit devienne une priorité pour l’ensemble de la communauté internationale. Les implications géostratégiques plaident en faveur d’une telle inflexion.

L’on sait que le Conseil de sécurité exclut toute solution imposée, mais il ne peut se résoudre à un constat d’impuissance alors que la stabilité internationale est menacée.

Fort de son droit, de la légitimité de ses positions, le Maroc ne peut que suivre ces évolutions en espérant que ces pressions finiront par amener Alger à la raison.

Rajae oumalek

http://www.lobservateur.ma

Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 8037
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Colonisation du sahara occidentale

Message par Syfou le Sam 8 Mai - 14:25

Taïeb Fassi Fihri : "La résolution 1920 de l'ONU rejoint parfaitement la démarche marocaine"

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Taïeb Fassi Fihri, s'est félicité de l'adoption, le 30 avril par l'ONU, d'une résolution sur le Sahara occidental qui prolonge d'un an la mission de la Minurso.

Adoptée le 30 avril, la résolution 1920 du Conseil de sécurité de l'ONU prolonge d'un an la mission de l'institution au Sahara occidental (Minurso). Une décision qualifiée mardi « d'importante et opportune » par le Maroc, qui propose une large autonomie au territoire de cette ancienne colonie espagnole qu'il a annexé en 1975, pour désamorcer le conflit l'opposant aux indépendantistes du Front Polisario, soutenu par l'Algérie.

La question des réfugiés

« La résolution 1920 (...) rejoint parfaitement la vision et la démarche marocaines », a ainsi déclaré le ministre marocain des Affaires étrangères, Taïeb Fassi Fihri. Elle avait pourtant donné lieu a de très vifs échanges, certains membres du Conseil ayant vainement réclamé, comme le Polisario, l'instauration d'un mécanisme permettant à la Minurso d'enquêter sur d'éventuelles violations des droits de l'homme, dont le Maroc et le Front Polisario s'accusent mutuellement.

Mais pour le Maroc, c'est la question des réfugiés qui primait. Le Conseil de sécurité « a placé l'Algérie devant ses responsabilités en ce qui concerne l'enregistrement par le Haut Commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR) des populations retenues dans les camps, afin de leur permettre le retour librement consenti », a déclaré Taïeb Fassi Fihri. Qui s'est également félicité de « l'importance des retours dans le royaume de plusieurs groupes ayant fui la réalité des camps de Tindouf [Sud-Ouest algérien, NDLR] ».

Plus grande fermeté contre Aqmi ?

Selon le ministre, le résolution 1920 « confirme que l'objectif fondamental est la mise en œuvre effective des résolutions adoptées depuis 2007, et dont les directives claires sont des négociations substantielles et intensives basées sur la prééminence de l'initiative d'autonomie marocaine ». Elle appelle donc au « réalisme, à l'esprit de compromis » et à la « responsabilité » du Maroc, de l'Algérie et du Front Polisario, qui doivent « se départir du passé et (...) coopérer directement entre eux », a-t-il ajouté.

« La résolution consolide la démarche en demandant aux parties de coopérer davantage dans le contexte de la prééminence de l'initiative marocaine, sachant que le statu quo n'est plus admis ou toléré, compte tenu de l'évolution dans la région maghrébine », a encore affirmé Taïeb Fassi Fihri, faisant allusion aux dangers sécuritaires dans la région sahélo-saharienne. Ce qui sonne comme le début d'une plus grande fermeté marocaine envers les groupes de narco-trafiquants liés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui sévissent dans le sud du royaume.

http://www.jeuneafrique.com

Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 5687
Date d'inscription : 11/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Colonisation du sahara occidentale

Message par Syfou le Jeu 17 Juin - 18:07

Les territoires sahraouis occupés assiégés par la police marocaine (rapport)

Madrid, 16/06/2010 (SPS) Un rapport publié par des observateurs internationaux ayant accompagné des militants sahraouis des droits de l'homme à leu retour d'une visite aux camps des réfugiés sahraouis et aux territoires libérés révèle que la ville d'El Aaiun était assiégée en permanence par la police marocaine.

Selon des citoyens sahraouis, la ville occupée d'El Aaiun "est assiégée par la police marocaine en permanence de manière à contrôler chaque mouvement", a précisé le rapport publié la semaine dernière.

"Nous avons l'impression d'être dans un poste de police", a indiqué un observateur international décrivant le déploiement des agents de la police et de la gendarmerie tout au long des rues et ruelles des villes sahraouies occupées. Le rapport fait état de la souffrance du peuple sahraoui en raison des pratiques répressives marocaines précisant que "nous avons eu l'occasion de rencontrer des femmes et des hommes victimes de la répression systématique que subit le peuple sahraoui dans son pays.

Il s'agit de dizaines de personnes qui nous ont raconté la torture dont ils étaient victimes pendant la période de leur incarcération qui varie de 5 à 18 ans dans des conditions inhumaines". "On est frappé de stupéfaction lorsqu'on écoute ces témoignages et qu'on voit ces victimes lutter pour le recouvrement de leur droit à l'autodétermination et à l'indépendance, un droit légitime consacré par le Droit international et les décisions des Nations unies", ajoute le rapport.

Le document signé par un groupe d'observateurs internationaux composé de personnalités d'Espagne et d'autres pays européens a mis en avant les intimidations qu'ont subi les membres du groupe qui étaient surveillés en permanence en vue de les éloigner des habitations des sahraouis. Le rapport précise également que la police marocaine opérait des "incursion" dans les maisons où logeaient les observateurs pour les contraindre à rejoindre l'hôtel ou quitter le Sahara occidental et même le Maroc.

Le rapport révèle que les militants sahraouis des droits de l'homme ont subi une "fouille" à l'aéroport d'El Aaiun. Il évoque également la visite du quartier Maatallah, noyau de l'intifadha sahraouie, qui a suscité une "descente massive" des agents de la police contre les citoyens sahraouis qui attendaient les militants et les tentatives d'isoler les observateurs internationaux des citoyens sahraouis. (SPS)

Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 5687
Date d'inscription : 11/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Colonisation du sahara occidentale

Message par Sphinx le Lun 26 Juil - 0:14

guerre entre le Maroc et le Polizaro

[url]