Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.

Variétés nationales  120px-10

http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Variétés nationales  EmptyMer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Variétés nationales  EmptySam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Variétés nationales  EmptyDim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Variétés nationales  EmptyVen 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Variétés nationales  EmptyMer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Variétés nationales  EmptySam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Variétés nationales  EmptyLun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Variétés nationales  EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Variétés nationales  EmptyMar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Variétés nationales  EmptyLun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Variétés nationales  EmptyJeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Variétés nationales  EmptyJeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Variétés nationales  EmptySam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Variétés nationales  EmptyMer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Variétés nationales  EmptyLun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Variétés nationales  EmptyJeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Variétés nationales  EmptyMar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Variétés nationales  EmptyMer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Variétés nationales  EmptyMar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Variétés nationales  EmptyLun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Variétés nationales  EmptyDim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Variétés nationales  EmptyLun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Variétés nationales  EmptyLun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Variétés nationales  Empty
Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Variétés nationales

Aller en bas

Sujet / Message Musique classique algérienne

Message par Syfou le Lun 9 Aoû - 22:16

Variétés nationales  Blaoui10

blaoui el houari né le 23 janvier 1926 à sidi blel dans le quartier de m'dina jdida d'oran, blaoui el houari est avec ahmed wahby un des précurseurs de ce qui deviendra plus tard le raï moderne.

son apprentissage musical, blaoui el houari le fera grâce à son père mohamed tazi mélomane et joueur de "kouitra" (sorte de guitare) ainsi que son frêre kouider blaoui qui lui fera découvrir et aimer les sonorités du banjo et de la mandoline. il quitte l'école vers l'âge de 13 ans pour aider son père qui tenait un café situé à l'angle du bain de l'horloge. il s'occupera de l'entretien du phonographe et de la diffusion des 78 tours

produits par les grandes vedettes algériennes et égyptiennes. avide d'apprendre la musique, il se met à l'écoute des musiciens regroupés autour de cheikh bouzembir. petit à petit et sous l'influence de musiciens oranais, il va s'imprégner de la musique moderne; genre qui était prisé par les wled el agba (désignant des personnes originaires d'un quartier riche d'oran) et qui écoutaient du paso doble, tino rossi ou encore rina kitty...

c'est aux folies bergères - devenu plus tard le cinéma pigalle puis aujourd'hui salle el-feth - que blaoui el houari remporte un premier prix de radio-crochet. ce succés le décidera dans une voie de modernisateur d'un genre populaire oranais le : bédoui auquel il restera attaché.

en 1942, lors du débarquement américain à oran, blaoui el houari est engagé comme pointeur aux docks du port . il va alors s'initier au piano et à l'accordéon et reprendra - en compagnie de maurice médioni - des succès américains et français. durant les années 40, il anime des mariages, des circoncisions et des fêtes familiales, transcrivant, pour la première fois, la musique bédouine avec des instruments modernes notamment en reprenant la célébre "qacida" - biya dek el môr - écrite par cheikh bensmir.
en 1943, il fonde avec l'aide de son frêre maâzouzi et de l'arbitre international kouider benzelat son premier orchestre musico-théâtral où l'on retrouve abdelkader haoues, boutlélis, meftah hmida et blaoui kouider. a l'époque l'orchestre répéte dans un petit local situé boulevard de l'industrie.

en 1949, mahieddine bachetarzi lui confie la formation et la direction de l'orchestre chargé d'animer, tous les quinze jours durant six mois, la saison de l'opéra d'oran.

devenu professionnel, il enregistre en 1955 chez pathé son premier 45 tours où blaoui el houari reprend le fameux rani m'hayer de benyekhlef boutaleb.

tout au long de sa carrière, son répertoire s'enrichira de près de 500 chansons qui influenceront nombre de chanteurs des années 80 dont cheb mami et houari benchenet qui deviendra un de ses plus fervents admirateurs. blaoui el houari reste celui qui a le plus adapté les textes populaires de l'oranie en composant et chantant les textes des cheikhs miloud, mostefa ben brahim, el hadj khaled ben ahmed, kadour ould m'hamed, m'barek essouci...

après l'indépendance, il prendra la direction de la station régionale d'oran de la rta avant de diriger à alger, en 1967, le théâtre national algérien. en 1970, blaoui el houari participe durant sept mois à l'animation de l'ensemble musical algérien qui se produisait à l'exposition universelle d'osaka, au japon.

aujourd'hui, l'activité de blaoui el houari se concentre à la recherche sur les musiques arabo-andalouse et chaâbi et l'enregistrement d'un cd composé de nouvelles et anciennes chansons qui devrait sortir en mai 2001.


"le grand mérite de blaoui aura été de se mettre à l'écoute de grands cheikhs, de les chanter avec talent, sur une musique qui reste fidèle à leur verbe, à leur sensibilité et à leur authenticité."
(achour cheurfi).

http://www.musiqueray.org/blaoui-el-houari-biographie.html

Blaoui El Houari a l'Opéra d'Oran *Zabana* Parole HAMANI CHERIF

[url]