Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 43%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
91 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Août 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 31
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l’Homme (CNCPPDH)

le Jeu 26 Mai - 23:11
Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l’Homme (CNCPPDH)



KSENTINI Mustapha Farouk,
Président CNCPPDH


Source:*http://cncppdh-algerie.org


Me Ksentini propose de déclarer l’ANP « gardienne » de la Constitution



e président de la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l’Homme (CNCPPDH), Me Farouk Ksentini a abordé aujourd’ hui jeudi, la question de la révision de la Constitution, lors de l’émission « Invité de la rédaction » de la chaîne III de la Radio nationale. Me Ksentini s’est prononcé en faveur d’une « réforme » et d’une « amélioration » de l’article 70 de la Constitution qui énonce que le président de la République est le garant de la Constitution. « Je voudrais ajouter à ce texte (article 70) que l’Armée nationale populaire soit déclarée la gardienne de la Constitution », a-t-il affirmé, évoquant, à cet égard, le model turc où l’armée, a-t-il dit, « a joué un rôle extrêmement important dans la démocratisation de ce pays ».

Il a souhaité que la Constitution algérienne « contienne une disposition de ce genre tout en laissant au président de la République le rôle d’assumer la garantie de la Constitution », estimant que les deux fonctions « ne sont pas incompatibles ». Le président de la CNCPPDH a cité également les évènements qui ont affecté des pays « qui nous ressemblent et qui nous sont très proches » et où, a-t-il noté, le rôle de leurs armées respectives, en tant qu’institutions, a été « fondamental », en permettant une évolution des choses dans la bonne direction.

Me Ksentini a appelé, en outre, à « sauvegarder les constantes fondamentales » dans la Constitution qui sont « intouchables », soulignant que « ceci ne peut pas faire l’objet d’un quelconque débat ». Le président du CNCPPDH avait été reçu mardi par l’Instance de consultations sur les réformes politiques appelée, au terme de ses consultations, vers la fin du mois de juin, à établir un « rapport final détaillé » reflétant « fidèlement » les avis et les propositions émis par les participants qui sera soumis au président de la République. Le chef de l’Etat instruira ensuite le gouvernement d’élaborer, sur cette base, des projets de loi qui seront soumis à l’Assemblée populaire nationale lors de sa session d’automne en septembre prochain.

Source:*http://algerie-plus.com

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum