Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 42%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
128 Messages - 1%
122 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Septembre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Armée de l'air chinoise

le Dim 14 Fév - 22:38
L’armée de l’air de l’armée populaire de libération (AAAPL) a vu le jour en 1949 après la victoire des communistes sur les troupes de Chang Kai Chek L’armée de l’air a dépendu initialement de l’armée de terre (APL), l’une et l’autre étroitement contrôlées par le parti communiste. Il faudra attendre 1985 pour voir un aviateur commander l’AAAPL. Théoriquement, cette dernière est encore dépendante de l’APL, mais en réalité l’AAAPL dispose d’une certaine autonomie comme le prouve la création en 1988 d’un corps aérien de l’APL qui regroupe les hélicoptères de transport (un peu comme l’ALAT en France).
L’AAAPL fut équipée à ses débuts d’appareils soviétiques, puis la Chine commença à construire des copies d’appareils soviétiques. C’est dans les années 60 que débutât le développement du premier appareil de conception nationale le Shenyang J-8. Longtemps l’AAAPL privilégia le nombre sur la qualité et jusqu’aux années 90 elle comprenait près de 5 300 avions pour la plupart dépassés technologiquement face aux modèles soviétiques ou occidentaux.
La mission principale de l’AAAPL durant la période 1970-1990 était de faire face à un conflit contre l’URSS ainsi qu’à une éventuelle attaque venue de Taiwan soutenue par les Etats-Unis. La première guerre du Golfe (1991) montra la capacité de déploiement des forces coalisées et leur utilisation massive d’équipement de haute technologie (bombes à guidage laser, d’avions «furtifs »). Cette guerre a provoqué un choc au sein des instances militaires chinoises. Elles en tirèrent la conclusion qu’il convenait de moderniser en profondeur l’armée de l’air chinoise. Ce changement s’est traduit par le développement et l’acquisition d’aéronefs aux capacités sensiblement similaires à celles des appareils occidentaux par une diminution du nombre d’avions opérationnel ; et par une refonte du système de soutien logistique (qui ne pouvait alors assurer une sortie opérationnelle d’un même appareil que tous les 4 ou 5 jours).
Depuis le début des années 90 les progrès accomplis par l’AAAPL sont gigantesques. Elle dispose désormais de chasseurs performants (Su-27/J-11, J-10) et d’avions capables de frappes en profondeur tout temps (Su-30 MKK ravitaillables en vol), d’avions de détection avancée (KJ-2000) et d’avions ravitailleurs (H-6U et H-6DU). Toutefois, il convient de garder à l’esprit qu’en 2005 environ 70% des avions de l’AAAPL étaient encore obsolètes (Mig-19/Q-5 et Mig-21/J-7 modifiés).

Composition de l’armée de l’air chinoise en 2007 / 2008 (source DoD)

Chasseurs :1 630

Bombardiers / Avions d’attaque au sol :620

Avions de transport :450


Source:http://www.apl-chine.com

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Re: Armée de l'air chinoise

le Dim 14 Fév - 22:43
Chasseurs

L'armée de l'air chinoise dispose de plusieurs types de chasseurs. Les plus modernes sont les J-10 de conceptions nationales et les J-11 versions chinoises du SU-27 russe.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Source:http://www.apl-chine.com

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 36
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Sujet / Message Re: Armée de l'air chinoise

le Jeu 28 Juil - 21:34
Deux avions de chasse chinois ont poursuivi un avion de surveillance américain jusqu’à Taïwan

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le ministère de la Défense taïwanais a confirmé, par un communiqué en date du 25 juillet, que deux avions SU-27 chinois ont été refoulés, fin juin, après avoir pénétré l’espace aérien de l’île, dont la souveraineté est revendiquée par Pékin. Cela n’était pas arrivé depuis 1999.

Cela dit, les autorités taïwanaises ont minimisé l’importance de cet incident. « Il y a une ligne entre les deux côtés et si les avions chinois volent trop près, nous réagissons » a déclaré un responsable du ministère de la Défense. « S’ils franchissent la ligne, nous traitons cela comme un acte hostile, mais parfois, ils voelnt près de la ligne et pour être honnête, cela arrive tout le temps et ce n’est pas un vrai problème » a-t-il ajouté.

Les deux appareils de l’aviation chinoise poursuivaient un avion de surveillance de l’US Air Force, alors en mission de reconnaissance au-dessus du détroit de Taïwan. Certaines sources ont parlé d’un U2, dont trois exemplaires sont basés en Asie orientale, plus précisément en Corée du Sud, pour surveiller les activités militaires nord-coréennes. Mais il se pourrait que ce soit un RC-135 ou un EP-3 Aries de l’US Navy, tous deux équipés pour des missions de renseignement électronique (SIGINT).

Par le passé, un RC-135 avait été intercepté, en 2000, dans l’espace aérien international, au-dessus de la mer de Chine orientale, par deux avions J-8 de l’aviation chinoise.

En avril 2001, près de l’île de Hainan, en mer de Chine méridionale, un EP-3 Aries était entré en collision avec un J-8 chinois. Le pilote de ce dernier trouva la mort tandis que l’équipage de l’appareil américain, qui avait réussi à se poser, fut détenu par les autorités chinoises, pour être finalement libéré quelques jours plus tard. Seulement, Pékin conserva l’avion de renseignement, dont les équipements les plus sensibles avaient été détruits par ses occupants.

Quant aux U2, les seuls qui furent abattus par les Chinois appartenaient au 35e l’escadron taïwanais « Black Cat », qui perdit ainsi 5 exemplaires jusqu’en 1972.

Cela étant, la Chine a demandé aux Etats-Unis de mettre un terme aux reconnaissances aériennes et aux missions de renseignement près de ses côtes. Pour le ministère chinois de la Défense, cela constitue un « obstacle majeur aux relations bilatérales ».

« Nous demandons aux Etats-Unis de respecteter la souveraineté et les intérêts chinois en matière de sécurité et de prendre des mesures concrètes pour un développement stable et sain des relations militaires » a déclaré le ministère chinois de la Défense.

Le Pentagone a pour sa part assuré qu’aucun avion américain n’avait pénétré l’espace aérien chinois, sans pour autant donner de détails. En fait, les appareils de renseignement de l’US Air Force et de l’US Navy volent à proximité des côtes chinoises tout en restant dans l’espace aérien international.

« Je peux vous dire que nous menons des missions de reconnaissance dans l’espace aérien international régulièrement et il est courant que la Chine envoie des avions de chasse », a déclaré le colonel Dave Lapan, le porte-parole du Pentagone.

Les relations militaires entre la Chine et les Etats-Unis alternent entre des moments de tension et de détente. L’une des causes principales des dissensions est due aux ventes d’armes américaines à Taïwan, toujours vues d’un mauvais oeil par Pékin.

En 2010, la Chine avait suspendu ses relations militaires avec les Etats-Unis pour prostester contre la vente d’armes consentie à Taïwan par Washington pour un montant de 6 milliards de dollars d’armes. Les discussions ont repris par la suite, notamment avec les visites à Pékin de Robert Gates, l’ancien secrétaire américain à la Défense et, en juillet, de l’amiral Muellen, l’actuel chef d’état-major interarmées.

Mais il est probable que de nouveaux nuages apparaissent, avec la demande taïwanaise portant sur l’acquisition de 66 F-16 C/D, qui pourrait avoir une réponse favorable d’ici à octobre prochain.

opex360

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Armée de l'air chinoise

le Lun 26 Nov - 23:36
La Chine est aujourd'hui capable de déployer des avions de combat sur son porte-avions

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le succès de l'exercice d'atterrissage sur le premier porte-avions chinois signifie que le pays est aujourd'hui capable de déployer des avions de combat sur son porte-avions, a indiqué dimanche un vice-commandant de la Marine de l'Armée populaire de Libération (APL) de Chine Zhang Yongyi.

Les pilotes maîtrisent les techniques clés permettant d'assurer le succès du décollage et de l'atterrissage, en particulier en cas de mauvaise visibilité ou d'instabilité de la masse d'air, a-t-il expliqué.

"L'avion doit atterrir sur une surface très restreinte, c'est comme 'danser sur la pointe d'un couteau'", a noté M. Zhang, commentant le récent succès d'un atterrissage effectué sur le porte-avions Liaoning.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'avion doit atterrir avec précision sur la piste très courte et étroite du porte-avions à une vitesse de plusieurs centaines de kilomètres par heure, a expliqué M. Zhang lors d'une interview accordée dimanche à l'agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle).

Suite à lire :
http://french.cri.cn/621/2012/11/26/445s303682.htm#.ULPSteRdOcs

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Contenu sponsorisé

Sujet / Message Re: Armée de l'air chinoise

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum