Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.

Services de renseignements pakistanais 120px-10

http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Services de renseignements pakistanais EmptyMer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Services de renseignements pakistanais EmptySam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Services de renseignements pakistanais EmptyDim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Services de renseignements pakistanais EmptyVen 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Services de renseignements pakistanais EmptyMer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Services de renseignements pakistanais EmptySam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Services de renseignements pakistanais EmptyLun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Services de renseignements pakistanais EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Services de renseignements pakistanais EmptyMar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Services de renseignements pakistanais EmptyLun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Services de renseignements pakistanais EmptyJeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Services de renseignements pakistanais EmptyJeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Services de renseignements pakistanais EmptySam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Services de renseignements pakistanais EmptyMer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Services de renseignements pakistanais EmptyLun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Services de renseignements pakistanais EmptyJeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Services de renseignements pakistanais EmptyMar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Services de renseignements pakistanais EmptyMer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Services de renseignements pakistanais EmptyMar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Services de renseignements pakistanais EmptyLun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Services de renseignements pakistanais EmptyDim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Services de renseignements pakistanais EmptyLun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Services de renseignements pakistanais EmptyLun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Services de renseignements pakistanais Empty
Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Services de renseignements pakistanais

Aller en bas

Sujet / Message Services de renseignements pakistanais

Message par col.chibani le Dim 14 Mar - 13:59

Organisation de l'ISI

L'ISI est chargé de recueillir du renseignement et d'agir clandestinement aussi bien à l'étranger que sur le territoire national. Il est commandé par un directeur général qui a presque toujours le grade de lieutenant-général [4]. Il est assisté de trois directeurs généraux adjoints, respectivement chargés de la politique, des actions extérieures et de l'administration.

L'ISI, dont le siège appelé Point zéro se situe dans le quartier du marché d'Aabpara à Islamabad, comporte huit départements.

- Le Joint Intelligence Bureau (JIB), responsable du renseignement humain. Ce département est également doté d'un volet action avec trois bureaux, dont l'un est chargé de l'Inde, l'autre du contre-terrorisme et le troisième de la protection des personnalités.

- Le Joint Counter-Intelligence Bureau (CIB), chargé du contre-espionnage, en particulier contre les services indiens.

- Le Joint Signals Intelligence Bureau (JSIB), responsable du recueil de renseignements d'origine électro-magnétique (interceptions).

- Le Joint Intelligence North (JIN), chargé de la maîtrise des conflits au nord du Pakistan (particulièrement au Jammu et Cachemire) et en Afghanistan.

- Le Joint Intelligence Miscellaneous (JIM), a la responsabilité des opérations clandestines.

- Le Joint Intelligence X (JIX), chargé de l'exploitation du renseignement recueilli par les autres bureaux. C'est ce département qui diffuse les renseignements vers les autorités gouvernementales et militaires.

- Le Joint Intelligence Technical (JIT), responsable du soutien logistique des opérations.

- Le Special Wing assure la formation des officiers de renseignements pakistanais dans leur ensemble : c'est l'« école » d'espionnage.

A l'étranger, des couvertures sont octroyées aux officiers traitants de l'ISI au sein des représentations diplomatiques pakistanaises [5], des sociétés ayant des implantations à l'international, des services culturels, des organisations non gouvernementales et des organes de presse.

L'ISI entretient des relations de coopération avec ses homologues saoudiens, américains, britanniques, chinois et bien d'autres...

Les effectifs de l'ISI sont estimés à 25 000 fonctionnaires. Comme tout service spécial, il convient d'y ajouter quelques 30 000 collaborateurs extérieurs (agents, honorables correspondants, contacts, etc.). Si l'ISI est composé majoritairement de militaires, des personnels civils, dont des policiers, peuvent également y servir. Cependant, leur avancement est limité et aucun poste de responsabilité important ne peut leur être accordé. Une des particularités de l'ISI réside dans le fait que des retraités de l'armée peuvent y servir. Il s'agit en fait d'un point fort de la centrale pakistanaise qui ne se prive pas d'employer les compétences d'hommes d'expérience, même s'ils ont été atteints par la limite d'âge de leur grade [6].

col.chibani
Invité
Invité

Masculin
Nombre de messages : 128
Age : 79
Date d'inscription : 26/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Services de renseignements pakistanais

Message par col.chibani le Dim 14 Mar - 14:03

Pakistan: Le chef du renseignement reconduit

Le général Ahmad Shuja Pasha a été reconduit à la tête de l'Inter-Services Intelligences (ISI), les services de renseignement militaire. L'officier, qui devait prendre sa retrait en mars, restera finalement à son poste pendant une année supplémentaire. "Etant donné l'insurrection jihadiste intérieure et régionale, cette décision répond évidemment à la nécessaire continuité politique. Mais c'est également important pour la stratégie américaine en Afghanistan", a commenté la compagnie Stratfor, spécialiste du renseignement.

sources : leJDD.fr

col.chibani
Invité
Invité

Masculin
Nombre de messages : 128
Age : 79
Date d'inscription : 26/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Services de renseignements pakistanais

Message par Syfou le Mar 13 Avr - 15:40

Le Pakistan libère des talibans

Les services de renseignement pakistanais ont libéré au moins deux haut responsables talibans afghans tout en aidant les Etats-Unis à arrêter leur chef militaire, le mollah Abdul Ghani Baradar, a rapporté le Washington Post. Citant de hauts responsables américains sous le couvert de l'anonymat, le quotidien affirme que ces libérations sont intervenues alors même que les services de renseignement pakistanais (ISI, Inter-Services Intelligence) collaboraient avec des membres des renseignements américains pour capturer le mollah Baradar et d'autres insurgés.

Les actions de l'ISI ont été repérées par les agences du renseignement américain mais n'ont pas été rendues publiques, indique le journal, qui ajoute qu'il y a des preuves qu'une partie des services de sécurité pakistanais ont continué à soutenir les talibans.
Les responsables américains ont refusé d'identifier les responsables talibans libérés en raison du secret entourant la surveillance exercée par les Américains sur l'ISI, souligne le Washington Post.


Lefigaro

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Services de renseignements pakistanais

Message par col.chibani le Mar 15 Juin - 16:01

Pakistan: doutes sur le renseignement
AFP
13/06/2010
Les services de renseignement pakistanais (ISI) fourniraient des fonds, un entraînement et une protection aux talibans en Afghanistan, selon une étude publiée par la London School of Economics aujourd'hui.

Cette étude, basée sur des entretiens avec neuf responsables talibans réalisés en Afghanistan au début de l'année, indique avoir les éléments les plus probants à ce jour démontrant une étroite collaboration entre l'ISI et les insurgés.

"Même s'ils bénéficient d'un fort soutien interne, selon les commandants talibans, l'ISI orchestre, soutient et influence énormément le mouvement", écrit l'auteur du rapport, Matt Waldman, un chercheur de l'université de Harvard.

Les responsables talibans "disent que (l'ISI) offre une protection à la fois aux talibans et au réseau Haqqani (aile radicale des talibans afghans ndlr) et fournit un important soutien en termes d'entraînement, de munitions et d'alimentation et autres nécessités", poursuit-il.

Certains des talibans interviewés ont indiqué que des membres de l'ISI ont assisté à des rencontres avec le conseil suprême des talibans (la Choura de Quetta), selon le rapport.

Cette étude conclut que sans un changement significatif dans l'approche des autorités pakistanaises, il sera impossible, aussi bien pour le gouvernement afghan que pour les forces de l'Otan de mettre fin à l'insurrection en Afghanistan.


lefigaro.fr

col.chibani
Invité
Invité

Masculin
Nombre de messages : 128
Age : 79
Date d'inscription : 26/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Services de renseignements pakistanais

Message par Daûphin_zz_47 le Ven 3 Sep - 7:56

Inter-Services Intelligence

La Direction pour le renseignement inter-services (ou Inter-Services Intelligence ou ISI) est la plus importante et la plus puissante des trois branches des services de renseignements du Pakistan. Elle est dépendante des forces armées du Pakistan. Elle fut fondée en 1948. Sa devise est : « Foi, Unité, Discipline » (ourdou : ایمان ، اتحاد ، نظم).

L'ISI joue un rôle politique très important au Pakistan, au point que certains journalistes le qualifie d'un « État dans l'État ». Ses relations ambiguës avec certains groupes islamistes armés font également polémique, ainsi que sa politique parfois contraire à celle du gouvernement pakistanais. Depuis 2007 - 2008, le gouvernement tente de renverser la situation.

Historique

Ce service se fait connaître sur le plan mondial lors de la guerre d'Afghanistan lorsque, avec les services américains et saoudiens, il a largement aidé et formé les moudjahidines contre l'Armée rouge et le gouvernement afghan d’alors. Après avoir soutenu Gulbuddin Hekmatyar qui échoue à prendre Kaboul en 1994 lors de la guerre civile, il forme et finance largement les Talibans avec la participation de la CIA (Opération Cyclone). La prise du contrôle du pays par ceux-ci, en 1996, devait apporter une profondeur stratégique face à l’adversaire principal, l'Inde.

Le général Musharraf, président du Pakistan (2001-2008), a remplacé le chef de l'ISI, le général Ashfaq Kayani, par le général Nadeem Taj, ancien secrétaire de Musharraf et proche de la femme de ce dernier, le 21 septembre 2007. Ce changement de direction eut lieu un peu plus de deux mois après l'assaut de la Mosquée rouge à Islamabad, au cours duquel l'ISI fut écarté, en raison de ses liens avec les islamistes, au profit du Military intelligence. L'arrestation en février 2010 du no 2 des taliban afghan, Abdul Ghani Baradar, lors d'une opération conjointe de l'ISI et des États-Unis pourrait cependant marquer un tournant dans les relations entre les services et les islamistes.

Le lieutenant général Ahmed Shujaa Pasha, précédemment directeur des opérations militaires de l'état-major général, est actuellement à la tête de ce service depuis le 29 septembre 2008 et a démantelé la branche politique de l'ISI en novembre 2008 pour axer en priorité son action sur la lutte contre le terrorisme.

Organisation

L'ISI à un effectif estimé en 2008 à 25 000 fonctionnaires. Comme tout service spécial, il convient d'y ajouter quelques 30 000 collaborateurs extérieurs

Son siège appelé Point zéro se situe dans le quartier du marché d'Aabpara à Islamabad, il comporte huit départements :

Le Joint Intelligence Bureau (JIB), responsable du renseignement humain. Ce département est également doté d'un volet action avec trois bureaux, dont l'un est chargé de l'Inde, l'autre du contre-terrorisme et le troisième de la protection des personnalités.
Le Joint Counter-Intelligence Bureau (CIB), chargé du contre-espionnage, en particulier contre les services indiens.
Le Joint Signals Intelligence Bureau (JSIB), responsable du recueil du renseignement d'origine électromagnétique.
Le Joint Intelligence North (JIN), chargé de la maîtrise des conflits au nord du Pakistan (particulièrement au Jammu, Cachemire et dans les régions tribales) et en Afghanistan.
Le Joint Intelligence Miscellaneous (JIM), a la responsabilité des opérations clandestines.
Le Joint Intelligence X (JIX), chargé de l'exploitation du renseignement recueilli par les autres bureaux. C'est ce département qui diffuse les renseignements vers les autorités gouvernementales et militaires.
Le Joint Intelligence Technical (JIT), responsable du soutien logistique des opérations.
Le Special Wing assure la formation des officiers de renseignements pakistanais dans leur ensemble : c'est l'école d'espionnage.

Directeurs

Il est depuis son origine commandé par un lieutenant-général de l'armée de terre pakistanaise.

Major General Abu Bakr Osman Mitha.
Major General M Akbar Khan.
Lieutenant General Ghulam Jilani (1974 - 1980)
Lieutenant General Akhtar Abdur Rahman (1980 - 1987)
Lieutenant General Hamid Gul (1987 - 1989)
Lieutenant General Shamsur Rehman Kallue (1989 - 1990)
Lieutenant General Asad Durrani (1990 - 1991)
Lieutenant General Javed Nasir (1991 - 1993)
Lieutenant General Javed Ashraf Qazi (1993 - 1995)
Lieutenant General Naseem Rana (1995 - 1998)
Lieutenant General Khwaja Ziauddin (1998 - 1999)
Lieutenant General Mahmoud Ahmad (Octobre 1999 - Octobre 2001)
Lieutenant General Ehsan ul Haq (Octobre 2001 - 2004)
Lieutenant General Ashfaq Parvez Kayani (2004 - 2007)
Lieutenant General Nadeem Taj (2007 - 29 septembre 2008)
Lieutenant General Ahmed Shujaa Pasha (29 septembre 2008 - ...)

Critiques et respect des droits de l'Homme

L'ISI est considéré par nombre d’observateurs comme un « État dans l'État » et certains de ses membres menent une politique parfois contraire à celle affiché par le gouvernement en place.

Lien avec les organisations islamistes et terroristes

Les liens qu' entretiennent l'ISI et les organisations islamistes et terroristes sont floues mais des preuves de contact entre eux ont été établies comme la protestation officielle pakistanaise lors du bombardement américain par missiles de croisière contre les camps dirigés par Oussama Ben Laden le 12 août 1998 qui tua cinq officiers de l’ISI. De plus, il est de notoriété publique que les frères dirigeant la Mosquée Rouge à Islamabad sont proches de l'ISI, et cette dernière a même été écartée par le président-général Pervez Musharraf de l'assaut contre les islamistes en juillet 2007 au profit du service rival, le Military intelligence. A la suite de cet incident, une purge a été effectuée en automne 2007 dans le secteur « antiterroriste » de l’ISI, jugé proche de groupes pro-Talibans.

Trafic de stupéfiants

En 1999, le Programme des Nations unies pour le contrôle international des drogues a estimé que l'ISI gagnait environ 2 milliards de dollars par an avec la vente de drogues illicites et notamment avec la production des pavots à opium très cultivés dans cette région du monde.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Inter-Services_Intelligence

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire


Services de renseignements pakistanais Th_ava10


https://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Services de renseignements pakistanais

Message par Syfou le Lun 25 Avr - 8:37

Islamabad souhaite que les USA réduisent leurs forces de renseignement au Pakistan

La tension entre les deux pays est montée d'un cran.

Islamabad a demandé aux États-Unis de réduire drastiquement le nombre de leurs agents de la CIA et de leurs forces spéciales au Pakistan et de limiter les frappes de drones contre les insurgés, sur fond de tension entre les deux pays, dévoile lundi le New York Times. Les autorités d'Islamabad ont demandé que 335 officiers de la CIA, sous-traitants et forces spéciales quittent le pays, d'après un responsable pakistanais cité par le Times. Le chef de l'armée pakistanaise, le général Ashfaq Kayani, aurait personnellement demandé ce retrait.



D'après le quotidien, cette requête illustre la mauvaise passe traversée par les deux pays après l'homicide de deux Pakistanais par un agent de la CIA. Le 27 janvier, en plein jour, à Lahore (est), Raymond Davis a tué de plusieurs balles, dont certaines dans le dos, deux jeunes Pakistanais à moto dont il assure qu'ils s'apprêtaient à le détrousser. Davis, une montagne de muscles de 36 ans, était un ancien des forces spéciales américaines. Au terme de fuites distillées par les puissants services secrets pakistanais, Washington ne démentait pas que l'Américain travaillait sous contrat pour la CIA et qu'il était chargé, selon les versions, de traquer des terroristes présumés ou de surveiller les installations de la seule puissance militaire nucléaire du monde musulman. Il a été libéré à la mi-mars.

Source AFP

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Services de renseignements pakistanais

Message par Syfou le Lun 8 Aoû - 23:06

Deux ONG européennes contrôlées par les services secrets pakistanais

Selon plusieurs sources concordantes de JSSNews, les services de renseignements français ont été informés il y 10 jours que deux ONG opérant en Europe étaient contrôlées et financées par l’Inter-Services Intelligence (ISI), à savoir les services secrets pakistanais. Il s’agit de la «Justice Foundation», basée à Londres, et du «Kashmir Centre», à Bruxelles. Ces deux ONG défendent les droits des habitants du Cachemire, région contrôlée par l’Inde et revendiquée par le Pakistan. Les dirigeants de ces deux ONG, Nazir Ahmad Shawl et Abdul Majid Taramboo, travaillaient sous l’autorité directe du représentant des services secrets pakistanais à l’ambassade du Pakistan à Londres. Ils auraient reçu les fonds d’Islamabad en les faisant transiter par de faux donateurs résidant à Londres, Paris et Bruxelles. Leur but était d’influencer les décideurs européens et anglais sur la question du Cachemire.

Cette découverte fait suite à celle, similaire, du «Kashmiri American Council» à Washington, dont les deux dirigeants, à la suite d’une enquête du FBI, ont été inculpés le 19 juillet dernier par la Cour Suprême de Virginie pour avoir agi clandestinement pour le compte des services de renseignements pakistanais. Cette affaire met clairement en lumière les relations troubles entre les ONG européennes soutenant des causes locales liées à l’islam, notamment la création d’un état palestinien «judenrein», et les pays soutenant le terrorisme tel l’Iran ou des mouvements terroristes comme le Hezbollah et le Hamas.

Dans le cas palestinien, la situation est même pire, car les fonds servant à financer les soi-disant associations humanitaires pro-palestiniennes proviennent très certainement pour partie des centaines de millions donnés par l’Union Européenne pour aider les réfugiés palestiniens, centaines de millions largement détournés au profit de dirigeants corrompus et de pseudo associations humanitaires en Europe quand ce n’est pas directement pour organiser des opérations terroristes à l’encontre des Israéliens.

Sources : JSSNews

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Services de renseignements pakistanais

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum