Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 42%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
142 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Octobre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Actualité nord -Soudanaise

le Mer 4 Aoû - 22:32
Le président soudanais, Omar El Bechir, en visite en Libye



Malgré le mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale, Omar El Bechir continue de voyager. Mercredi 4 août 2010, le président soudanais entame une visite de deux jours en Libye dont les raisons n’ont pas été pas spécifiées. L'agence de presse officielle soudanaise indique qu’Omar El Bechir et Mouammar Kadhafi discuteront des relations bilatérales.

Cette visite intervient dans un contexte particulier puisque le chef des rebelles du MJE au Darfour, Khalil Ibrahim, réside actuellement en Libye et que le Soudan a fermé depuis le premier juillet sa frontière terrestre avec son voisin du nord. Le MJE qui a tenu à préciser sur RFI que si le génocide se poursuit au Darfour, il appellera à l'autodétermination du Darfour et du Kordofan.

Ce voyage d'Omar El Bechir comporte deux certitudes et une question. La première certitude c'est que le président soudanais ne sera pas arrêté à sa descente d'avion. La seconde, c'est que cette visite sera principalement consacrée au Darfour et à la présence du chef du MJE à Tripoli.

La question elle peut paraître incongrue mais selon certains observateurs elle mérite d'être posée : Omar El Bechir ou peut être le patron des renseignements soudanais, Mohammed Atta, vont ils rencontrer Khalil Ibrahim lors de cette visite libyenne ?

El Bechir s'est souvent agacé des prétentions de Kadhafi

Nulle doute que Mouammar Kadhafi fera tout pour car une poignée de main entre les deux ennemis jurés du Soudan le replacerait en position de médiateur numéro 1 dans la crise du Darfour.

Depuis plusieurs années, Tripoli tente de se poser en acteur incontournable auprès de ses turbulents voisins du sud. Omar El Bechir s'est souvent agacé des prétentions de Mouammar Kadhafi mais dans le contexte actuel le séjour forcé de Khalil Ibrahim en Libye est pour le raïs soudanais autant un motif d'inquiétude que de satisfaction.

D'une part le chef du MJE ne craint pas grand chose à Tripoli et peut continuer à entretenir le contact avec ses troupes. Mais d'autre part, il ne peut faire de déclarations publiques et il est éloigné du terrain, ce qui n'est jamais bon pour un chef de guérilla.

Par :RFI


Dernière édition par Syfou le Lun 29 Aoû - 7:00, édité 2 fois

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Re: Actualité nord -Soudanaise

le Ven 6 Aoû - 23:37
Le Soudan refuse l'accès d'un camp de réfugiés du Darfour aux humanitaires

Les autorités soudanaises ont interdit aux humanitaires l'accès à l'immense camp de déplacés de Kalma, au Darfour, où la situation demeure tendue après des combats la semaine dernière entre partisans et opposants du processus de paix.

"Aucun humanitaire (agences de l'ONU et ONG) n'a été autorisé à Kalma et à Bilal... la situation est grave", a indiqué, vendredi 6 août, Samuel Hendricks, porte-parole à Khartoum du Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies.


Une mission réunissant du personnel des agences humanitaires de l'ONU s'est vu interdire à deux reprises cette semaine l'accès à Kalma et au village voisin de Bilal, où plusieurs résidents de Kalma ont trouvé refuge. "Les humanitaires attendent toujours l'autorisation d'entrer dans le camp", a indiqué jeudi soir la force de maintien de la paix ONU-Union africaine au Darfour (Minuad), précisant que la situation demeurait "tendue" au camp de Kalma, une semaine après les affrontements fratricides.

Le gouverneur du Darfour-Sud, Abdul Hamid Moussa Kasha, a nié que les humanitaires aient été interdits d'accès à Kalma, mais a confirmé que la situation demeurait explosive dans cette enclave. "Il y avait encore des coups de feu [jeudi]", a-t-il dit, soulignant que des armes circulaient à profusion à Kalma. "Nous tentons d'obtenir l'accès [à Kalma] afin d'évaluer la situation" humanitaire, a indiqué M. Hendricks.

VIOLENCES ENTRE REBELLES ET PARTISANS DU PROCESSUS DE PAIX

Des combats meurtriers ont opposé la semaine dernière à Kalma des supporters de l'Armée de libération du Soudan d'Abdelwahid Nour, un important groupe rebelle hostile au processus de paix de Doha, et des personnes dites favorables à ces pourparlers.

Les violences à Kalma, un des plus grands camps de déplacés au monde avec ses 80 000 habitants, ont fait entre cinq et huit morts, selon les estimations, et plus d'une vingtaine de blessés. Une clinique avait été brûlée lors de ces affrontements.

En août 2008, des combats à Kalma, considéré comme un fief de l'Armée de libération du Soudan et un des camps les plus politisés de cette région de l'ouest du Soudan, en proie depuis sept ans à la guerre civile, avaient fait une trentaine de morts.

Par ailleurs, les autorités soudanaises ont demandé cette semaine aux soldats de la paix de leur remettre cinq hommes et une femme de Kalma qui avaient demandé la protection de la Minuad. La force de maintien de la paix n'a pas, pour l'heure, remis ces personnes aux autorités soudanaises. Le conflit au Darfour a fait 300 000 morts, selon les estimations de l'ONU – 10 000 d'après Khartoum – et 2,7 millions de déplacés.


LEMONDE.FR avec AFP

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
abdelmalek
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 69
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Sujet / Message Re: Actualité nord -Soudanaise

le Dim 8 Aoû - 10:57
kesinger avait dit à l'époque que le soudan est le grenier des pays arabes et pour celà il ne sera jamais en paix:déja que nous notre blé nous suffit pendant deux saisons:il y a des X que sa dérangent.
avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Re: Actualité nord -Soudanaise

le Ven 10 Juin - 23:21
Le Soudan évoque une «rébellion armée» dans l'Etat du Sud-Korfodan

L'armée soudanaise a fait savoir ce jeudi qu'elle était prête à mater la «rébellion armée» dans l'Etat nordiste du Sud-Korfodan, alors qu'approche la proclamation de l'indépendance du Sud-Soudan, qui aura lieu de 9 juillet.

Depuis samedi, des affrontements opposent des éléments armés nordistes à des miliciens locaux présumés pro-sudistes dans cet Etat du Nord que le gouvernement de Khartoum entend purger d'ici un mois de ses Sudistes.

Exode de 7.000 personnes

Les responsables du Sud s'efforcent de minimiser leurs liens avec les milices du Sud-Kordofan, qui abrite des milliers de combattants ayant pris fait et cause pour le Sud-Soudan ces dernières décennies.

Ce jeudi, des combats entre les deux camps se poursuivaient à Kadubli, la capitale de l'Etat, et en d'autres points de son territoire, a déclaré Kouider Zerrouk, porte-parole la Mission des Nations unies au Soudan (Minus). Il a fait état de l'exode hors de la capitale de quelque 7.000 personnes.

Le Sud-Kordofan est important pour le Nord dans la mesure où il recèlera les gisements de pétrole quantitativement les plus importants pour Khartoum après la sécession du Sud, dont la production représente 75% de celle du Soudan actuel, soit 500.000 barils par jour. Le Sud-Kordofan est par ailleurs frontalier de deux autres régions sensibles, le Darfour, théâtre depuis 2003 d'une rébellion négro-africaine, et Abyei, que se contestent le Nord et le Sud.

Source:*http://20minutes.fr

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
abdelmalek
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 69
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Sujet / Message Re: Actualité nord -Soudanaise

le Sam 11 Juin - 12:55
le soudan divisé alors la suite pour qu'elle pays:alarme rouge et il est urgent de préparer tous les scénarios pour ne pas toucher a mon ALGERIE sa urge.:exemple chaque 100 km un village a vec une capitale politique au sud. ce n'est plus de la rigolade. la lybie sa chante plus.
Contenu sponsorisé

Sujet / Message Re: Actualité nord -Soudanaise

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum