Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» nouvelle grille de lecture du monde
Dim 29 Avr - 16:29 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Octobre 2018
DimLunMarMerJeuVenSam
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Les Juifs en Algérie

Aller en bas

Sujet / Message Les Juifs en Algérie

Message par Syfou le Mer 1 Sep - 3:21

Chronologie

Jusqu'a la conquête Turque, au début du XVIe siècle, le judaïsme algérien est intégré à l'ensemble du judaïsme de l'Afrique du nord. En effet, c'est la régence turque d'Alger (1516) qui établira des frontières avec les autres pays du Maghreb.


L'histoire du judaïsme algérien commence, sans doute, avec l'établissement des phéniciens a Carthage, accompagnés de juifs et la création de comptoirs marchands sur toute la cote méditerranéenne.
Entre ces deux périodes, la communauté juive d'Algérie va croître par une immigration presque constante, en particulier entre la chute de Carthage (-165) et l'invasion romaine de la Mauritanie (-40).
Au début du Ve siècle de l’ère commune, les Vandales, après avoir vaincu les Romains christianises depuis un siècle, envahissent l'Afrique du Nord, avec l'aide des juifs déjà établis qui bénéficieront d'une immense liberté religieuse et sociale.
Un siècle plus tard, les Chrétiens d'orient (Byzance), a leur tour, vont vaincre les Vandales et restreindre les libertés des juifs:
- Interdiction d'utiliser l'hébreu et l'araméen dans le culte.
- Interdiction d'étudier la michna.
- Restrictions sociales et économiques.

LA CONQUETE ARABE

Une première invasion, en 665, va échouer.
La deuxième, 23 ans plus tard, réussira et les Arabes auront le dessus sur les Byzantins.
En réalité, si la victoire contre Byzance est totale, elle ne l'est pas dans certaines régions allant du sud tunisien aux Aures.
Sous la conduite de la Kahena, les tribus berbères, dont certaines fortement judaïsées, vont tenir les Arabes en échec pendant 20 ans, de 688 a 708.
Au début du VIIIe siècle, l'occupation ne rencontre presque plus de résistance et les Arabes poursuivent la conquête en islamisant la majorité des populations.
Jusqu'au XIIe siècle, l'histoire des juifs d'Algérie demeure assez peu connue, a part la période noire des Almohades, des envahisseurs venus du Maroc et qui persécutèrent, convertirent et massacrèrent les juifs comme a Tlemcen, Bougie, Oran et d'autres communautés, entre 1142 et 1147.
A la suite d'émeutes meurtrières en Espagne, en 1391, de nombreux juifs espagnols s'installeront en Algérie, et ce, jusqu’en 1492, et s'établiront à Oran, Alger, Constantine, Mostaganem, Bougie et Tlemcen.
En un siècle, les rabbinats espagnols réussiront à imposer leur autorité religieuses aux communautés locales.

LA PERIODE TURQUE

C'est de l'établissement de la régence Turque en 1516,que date, pour les juifs, le statut de "dhimmi".
On leur impose le port d'un costume particulier dont le vert et le rouge sont proscrits, tout comme la chechia. Ils ne peuvent porter une arme et monter a cheval. Seuls l'âne et le mulet leur sont permis.
Les juifs relèvent d'un tribunal rabbinique qui a autorité en droit civil et pénal.
Le "pouvoir juif local" est assuré par un moukadem charge de prélever taxes et impôts et qui reçoit un soufflet, chaque année, lors de la remise du tribut.
Parallèlement, cette période verra l'expansion des activités commerciales de certaines familles juives, renforcées par l'arrivée de juifs livournais.
Une affaire de créances non réglées (1818-1830) a la firme juive Bacri-Bousnach et au trésor public d'Hussein-Dey par la France, aboutira en 1827 a une discussion animée entre le Dey et le Consul de France, qui se terminera par un coup d'éventail porte au visage du Consul par le Dey.

LA PERIODE FRANCAISE

Prétextant vouloir venger l’affront, la France décide d'envoyer une expédition en Algérie, qui appareillera, depuis Toulon, le 25 mai 1830. Mis à part le constantinois, la majorité des juifs se réjouit de l'arrivée des français.
Le 5 juillet 1830, Hussein Dey signe l'acte de capitulation qui stipule qu'aucune atteinte ne sera portée à la liberté de tous les habitants, dans leur religion, propriété et commerce.
Entre 1835 et 1839, avec le soutien de Louis Philippe, une commission élabore une reforme du culte qui aboutira, en fait, à liquider l'autonomie juive en Algérie.
En 1845,des consistoires, calqués sur le modèle français, sont mis en place a Alger, Oran et Constantine.
En 1870 la nationalité française est accordée aux juifs et sera le détonateur de nombreuses réactions antisémites.
Ces réactions, alimentées par l'ignoble Drumont de l'affaire Dreyfus, dureront jusqu'au début du XXe siècle.
A partir de cette période, les juifs pourront mener une vie normale, et en 1914,tous les juifs d'Algérie répondront a l'appel de la France.
Mais si a cette époque, leur promotion est réelle, l'antisémitisme demeure et, en réaction, les juifs soutiennent les partis de gauche. C'est dans ce contexte, qu'en 1934,un pogrome meurtrier va éclater a Constantine.

LA SECONDE GUERRE MONDIALE ET LE PETAINISME

La loi du 7 octobre 1940,qui fait suite au statut des juifs, abroge le décret Crémieux et les juifs sont relégués au rang de juifs indigènes. Le 2 juin 1941 un second statut prescrit le recensement de tous les juifs et de leurs biens, suivit de l'arrêté du 14 août 1941, appliquant les mesures discriminatoires:
- Licenciement des fonctionnaires et des enseignants.
- Numerus clausus pour les professions libérales, les élèves et les étudiants.
Le 8 novembre 1942, les allies debarquent au Maroc et en Algérie.
A Alger, la résistance, à majorité juive, va apporter un atout décisif a la réussite du débarquement, grâce à des hommes comme José Aboulke et René Moatti.
Mais malgré le débarquement, l'administration de Vichy et les mesures discriminatoires demeurent.
La législation de 1940 est abolie mais l'abrogation du décret Crémieux est maintenue, ce, jusqu'en octobre 1943.
De 1943 a 1945 nombres de juifs participeront aux combats de Tunisie, d'Italie, de France et d'Allemagne.

L'INDEPENDANCE

Après 3 ans de déchéance, les juifs d'Algérie ont retrouvé leurs droits, mais il demeure que cette communauté est à la fois de type oriental et occidental.
Ce qui devrait être une richesse, va se transformer en piège à partir du 1er novembre 1954, quand éclatera ce qui deviendra la guerre d'Algérie.
Plusieurs siècles et même plusieurs millénaires de présence sur ce sol, ne font pas d'eux des français comme les autres.
Leurs noms et leur culture sont fortement orientalises et les traces du pétainisme sont encore très présentes.
Leur fidélité à la France est réelle aussi.
Ainsi les juifs adopteront, en majorité, une attitude prudente face aux évènements. Lors du referendum de 1961,sur l'autodétermination, c'est dans les quartiers juifs que le oui a été le plus nombreux. Quelques-uns, peu nombreux, rejoignent les putchistes mais la plupart reste modérés. Mais, désormais, ils n'ont plus le choix et ,en juillet 1962,la presque totalité des juifs d'Algérie quittera le pays natal, avec des plaies au cœur et a l'âme jamais refermées.

Avec l’aimable autorisation du site www.zlabia.com What a Face

Source:histoiredesjuifs.com

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 35
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Les Juifs en Algérie

Message par abdelmalek le Dim 23 Jan - 14:33

ils ont faits un choix.le reste c'est l'histoire.
avatar
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 70
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum