Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Mer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Mars 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Guerre sino-japonaise (1894-1895)

Aller en bas

Sujet / Message Guerre sino-japonaise (1894-1895)

Message par Daûphin_zz_47 le Ven 3 Déc - 23:59

Les relations entre la Chine, civilisation plurimillénaire ayant influencé toute l'Extrême-Orient, et l'archipel du Japon, qui a reçu au premier chef cette influence culturelle, ont une histoire marquée par des échanges et des rivalités incessantes. Dans l'Histoire récente, deux guerres ont eu lieu entre ces deux pays, dont la première est la guerre sino-japonaise de 1894-1895.



Chronologie des principaux événements

À partir de 1870: Les relations entre la Chine et le Japon se tendent. Cela est dû à l'influence et le contrôle des deux pays sur la Corée: les Japonais ne souhaitent pas voir la Chine contrôler la péninsule.

1874: Le premier conflit a lieu à Formose: les Japonais arrivent et montrent leur puissance par une attaque.

1884: Signature de la convention de Li-Ito par les deux pays. Cette convention oblige ces pays à demander l'accord de l'autre avant d'envoyer des troupes en Corée.

1er juin 1894: L’Armée rebelle de Tonghak se dirige vers Séoul. Le gouvernement coréen demande de l’aide au gouvernement Chinois pour supprimer la rébellion.

6 juin 1894: Le gouvernement chinois informe le gouvernement japonais de son opération militaire conformément aux obligations de la convention de Tientsin.

8 juin 1894: Environ 4.000 soldats japonais et 500 soldats de marine débarquent à Chemulpo (Incheon) en dépit des protestations coréennes et chinoises.

13 juin 1894: Le gouvernement japonais télégraphie au commandant des forces japonaises en Corée, Otori Keisuke, lui demandant de rester en Corée.

16 juin 1894: Le ministre des affaires étrangères du Japon, Mutsu Munemitsu, rencontre Wang Fengzao, l’ambassadeur chinois au Japon, pour discuter du futur statut de la Corée. Wang déclare que le gouvernement chinois prévoit de se retirer de la Corée et s'attend à ce que le Japon fasse la même chose. Cependant, la Chine nomme également un gouverneur pour s'occuper des intérêts chinois en Corée et pour réaffirmer le statut traditionnel de la Corée en Chine.

7 juillet 1894: La médiation entre la Chine et le Japon organisée par l'ambassadeur britannique en Chine échoue.

19 juillet 1894: Création d’une flotte japonaise, se composant de presque tous les navires de la marine japonaise impériale, en vue d’une guerre prochaine.

23 juillet 1894: Les troupes japonaises entrent dans Séoul, saisissent l’empereur coréen et établissent un nouveau gouvernement pro Japonais, qui annule tous les traités Sino-coréens et accorde à l’armée japonaise le droit d'expulser les Chinois de Corée.

28 juillet 1894: Les forces chinoises et japonaises s’affrontent à Asan. Les Chinois s’enfuient vers Pyongyang.

29 juillet 1894: La flotte nippone gagne contre la flotte chinoise lors de leur affrontement dans la baie d'Asan.

1er août 1894: Déclaration de guerre entre la Chine et le Japon.

15 septembre 1894: L’armée impériale japonaise se dirige vers Pyongyang, et investit la ville un jour plus tard.

17 septembre 1894: Une bataille entre les flottes nippone d'Émile Bertin et chinoise se déroule sur la rivière Yalu. Les navires chinois sont tous détruits, sauf les deux cuirassés construits en Allemagne. La victoire des Japonais permet à leur pays de gagner Port Arthur et la péninsule du Lia Tong.

Octobre 1894: L'armée terrestre japonaise franchit le fleuve Yalu et entre en Mandchourie.

21 novembre 1894: Les Japonais prennent la ville de Lüshunkou (Port Arthur).

Janvier 1895: Les Chinois réclament l'ouverture de négociations de paix et les premiers pourparlers commencent à Hiroshima.

12 février 1895: Après la prise de Weihaiwei, les troupes japonaises avancent vers le nord de la Chine et le sud de la Mandchourie.

5 mars 1895: La bataille de Yingkou est gagnée par les troupes japonaises.

26 mars 1895: Les troupes japonaises envahissent les îles Pescadores et l’île de Taïwan (Formose).

17 avril 1895: Fin de la guerre. Le traité de Shimonoseki est signé. La Chine reconnaît l’indépendance de la Corée, et cède à perpétuité au Japon la péninsule de Liaodong, l’île de Taïwan et les îles Pescadores. La Chine se voit aussi obligée de payer d'importants dommages de guerre au Japon.


Situation du Japon en 1894

Lorsque nous comparons la Chine et le Japon sur une carte, cela laisse à penser que la Chine est plus puissante que le Japon. Cependant, le pays du Soleil Levant s’est développé plus rapidement que la Chine durant les années qui ont précédé la guerre.

Une révolution politique a transformé le Japon qui était jusque-là soumis à un régime féodal et également fermé aux Européens. Un régime moderne, instauré dès 1872, a ouvert le Japon aux étrangers. Ce grand changement a donné un Etat politique moderne, c’est-à-dire un pouvoir central fort, un régime parlementaire, la presse, et encore de nombreuses choses afin de favoriser le développement du pays. La modernisation du pays s’est également traduite par un Etat militaire moderne avec une armée et une flotte puissante, constituées selon le modèle européen. Cette modernisation a aussi amené un Etat économique moderne, c’est-à-dire la création d’une grande industrie et d’un commerce mondial.

Le pays a fait beaucoup d’échanges commerciaux avec de nombreux pays, c’est pour cela qu’il s’est énormément développé et qu’il était bien plus puissant que ce que l’on croyait.

Situation de la Chine en 1894

La Chine, dont la superficie est énorme, a mis du temps à se développer. Le pays était très majoritairement agricole. Malgré les grandes richesses agricoles du pays (les céréales, le riz, le mûrier, le thé et le coton), la Chine s’est développée très lentement, car les élevages étaient médiocres, la sylviculture était très peu exploitée et les méthodes n’étaient pas perfectionnées. Cela est notamment lié au peu de contact de la Chine avec l’étranger. Le pays était très peu inséré dans le commerce mondial, malgré les établissements occidentaux sur la côte. A cette époque, la Chine s’opposait également à l’établissement de chemins de fer (une ligne a été construite en 1873, de Shanghai à Woosung, mais a été abandonnée suite a l’opposition de la population chinoise).

La Chine maintenait toutefois encore sa domination sur la Corée.

C’est seulement après la défaite de la guerre contre le Japon de 1894-1895, que le pays a commencé à se développer. De nombreuses voies ferrées ont été construites (plus de 5000) et les échanges avec l’extérieur ont été encouragées.

Situation de la Corée en 1894

La Corée se trouvait géographiquement très bien placée pour la Chine et le Japon. C’était une source de conflits pour ces deux pays.

A ce moment de l’histoire, la Corée était sous domination chinoise et devait se soumettre au mode de vie imposé par la Chine. Un mouvement de la culture orientale, le Tonghak, qui n’était qu’au début un petit groupe de personnes religieuses qui luttait contre la corruption des fonctionnaires, la pauvreté du peuple, et aussi contre la présence des chinois et des japonais sur le sol coréen, a pris de l’ampleur et est devenu un grand mouvement politique. Le groupe de personnes qui était là à l’origine s’était largement agrandi, et ils agissaient comme des rebelles. La cour Coréenne n’approuvait pas ce qu’ils entreprenaient.

Guerre de 1894-1895

La première guerre sino-japonaise remonte à une longue et grande mésentente entre le Japon et la Chine. C'est à partir de 1870 que la discorde entre les deux pays asiatiques monta en grade à propos de la Corée, royaume qui se trouve géographiquement entre les deux pays. Les Nippons reprochaient aux Chinois de diriger la péninsule et de l'influencer plus qu'elle ne le devait. Plusieurs conflits eurent lieu avant la guerre elle-même. Conflits qui furent tous remportés par les Japonais.

En 1894, les Nippons profitèrent de l'appel de la Corée à la Chine servant à refouler une révolte de paysans pour intervenir également. En réalité, la Chine et le Japon avaient signé un traité quelques années auparavant, traité précisant que la Chine devait prévenir les Nippons de toute attaque militaire en Corée. Le traité n'ayant pas été respecté par les Chinois, le Japon envoya 18'000 hommes sous prétexte de vouloir aider la Corée. La guerre, qui dura deux ans, commença officiellement le 1er août de la même année. S'ensuivit ensuite des combats violents entre les deux pays, particulièrement des combats maritimes.

Alors que le Japon était entré dans l'ère industrielle et s'était doté d'une armée puissante, la Chine avait alors accumulé un important retard dans son développement économique. Après mars 1895 et de nombreuses défaites militaires, la Chine impériale de la dynastie Qing doit signer le traité de Shimonoseki.

Traité de Shimonoseki (17 avril 1895)

Par ce traité de Shimonoseki, appelé aussi traité de Maguan (馬關/马关), la Chine, vaincue, s'engage à verser une somme d'argent considérable en guise d'indemnité et s'engage à céder au Japon l'île de Formose (actuellement Taïwan), l'archipel des Pescadores (actuellement Penghu) et la presqu'île du Liaodong (avec Port-Arthur (Lüshunkou) en Mandchourie). La Chine abandonne également sa suzeraineté sur la Corée, avec laquelle le Japon avait déjà signé un traité alliance militaire (1894), avant qu'elle ne devienne un protectorat (1905), puis une colonie japonaise en 1910. L'ensemble de ces territoires resteront sous domination nippone jusqu'à sa défaite en 1945 lors de la seconde Guerre mondiale.

Conséquences et impact international

Malgré la victoire du Japon, celui-ci n'obtient pas tous les territoires qu'il convoitait et son impérialisme se voit contenu par les pays occidentaux, particulièrement la Russie, qui obtient une partie de la Mandchourie du nord et installera une base navale à Port Arthur en 1898. La Russie confirme ainsi sa volonté d'occuper des territoires à l'est de la Sibérie et donnant accès à la mer du Japon. Les deux impérialismes russe et japonais s'affronteront de nouveau en 1904 par une guerre. Aujourd'hui encore la Russie, à l'issue de la défaite japonaise de 1945 occupe des territoires revendiqués par le Japon.

La défaite des troupes chinoises va s'accompagner quelques années plus tard de concessions de parties de territoires chinois à l'Allemagne, l'Angleterre et la France. Le Japon montre ainsi avec cette première guerre (1894-1895) sa puissance économique, sa capacité à s'approprier les découvertes techniques modernes et sa volonté de conquérir des territoires sur le continent chinois. L'impérialisme japonais se manifestera ainsi pendant les cinquante années suivantes jusqu'à la capitulation en 1945 face aux troupes américaines.

L'île de Taïwan est restée sous l'occupation japonaise jusqu'en 1945 et ce contrôle politique et économique est une conséquence directe du traîté de Shimonoseki.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_sino-japonaise_(1894-1895)

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





https://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum