Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
Qatar Sam 1 Juil - 21:12ZIGHOUD15
allemagne Sam 1 Juil - 21:10ZIGHOUD15
Moyen - orientDim 12 Mar - 9:08ZIGHOUD15
Stupidité arabeLun 6 Mar - 15:03ZIGHOUD15
Abane Ramdane dit AliMar 25 Aoû - 20:27Sphinx
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 43%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
73 Messages - 0%
Galerie


Juillet 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier

Connexion
anipassion.com
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 31
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Retour à la maison

le Dim 8 Jan - 3:00
Hichem Aboud rentre en Algérie

Hichem Aboud ?

Hichem Aboud est un journaliste et écrivain algérien, né le 15 juin 1955.
Originaire de la ville d'Oum-El-Bouaghi bastion du pays chaoui, dans l'Est algérien il s'engage dans l'armée algérienne en qualité d'élève officier en 1975 alors qu'il poursuivait ses études à l'Institut des Sciences Politiques et de l'Information de l'Université d'Alger d'où il obtient sa licence en sciences journalistiques en 1978.
Tout en poursuivant ses études universitaires, il entame sa carrière de journaliste au magazine Jeunesse-Action qu'éditait le ministère de la jeunesse et des sports. En 1977, il rejoint le bureau d'Alger du quotidien de l'ouest algérien La République avant de diriger le bureau d'Alger de l'hebdomadaire sportif El-Hadef dont le siège se trouvait à Constantine.
À l'issue de ses études universitaires, il rejoint la Direction du Commissariat Politique de l'armée algérienne où il a eu à diriger la rédaction de l'édition française du magazine mensuel "El-Djeïch". Sous sa direction, l'organe central de l'armée algérienne connut véritable métamorphose en devenant l'une des plus grandes publications du pays. Ce qui n'était pas pour plaire à certains membres du commandement militaire qui trouvait la publication militaire prendre un cachet civil et avait une tendance politique progressiste qui allait dans le sens contraire de la politique du pays sous le président Chadli.
Après que le commandement militaire eut décidé d'arrêter la diffusion publique du magazine El-Djeïch, Hichem Aboud est appelé, en 1987, par le Général Lakehal Ayat, alors Délégué Général à la Sécurité Préventive au Ministère de la Défense Nationale. Il lui confiera le dossier du Moyen-Orient et du terrorisme international. En 1990, il demande sa radiation des rangs de l'armée. Une radiation obtenue en octobre 1992, après deux années d'attente.

[url][/url]


__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Daûphin_zz_47
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 35
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Sujet / Message Re: Retour à la maison

le Lun 9 Jan - 12:34
Ben! dis-donc je savais que c'est vraiment grave Arrow

Hicham aboud sur le sujet des harkis (1)

[url]
Hicham aboud sur le sujet des harkis p1/4 par canalbilahoudoud[/url]

Hicham aboud sur le sujet des harkis (2)

[url]
Hicham aboud sur le sujet des harkis p2/4 par canalbilahoudoud[/url]

Hicham aboud sur le sujet des harkis (3)

[url]
Hicham aboud sur le sujet des harkis p3/4 par canalbilahoudoud[/url]

Hicham aboud sur le sujet des harkis (4)

[url]
Hicham aboud sur le sujet des harkis p1/4 par canalbilahoudoud[/url]



Dernière édition par sphinx le Lun 9 Jan - 20:55, édité 1 fois (Raison : Dieu est le seul juge !)

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





http://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum