Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 43%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
91 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Août 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 31
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Réussite ou fiasco : les opérations les plus folles des services secrets

le Sam 4 Avr - 13:25
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Etats-Unis, France, Israël, Russie, Grande-Bretagne, Chine... Toutes les grandes puissances du monde ont développé des services secrets destinés à l'espionnage et à l'élimination d'opposants. Réussite ou fiasco : retour en images sur les coups tordus des plus grandes agences de la planète.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Israël, l'opération Colère de Dieu
Créé en 1949, le Mossad, les services secrets israéliens chargés des actions à l'étranger, a mené de nombreuses opérations contre les pays arabes. Mais la plus incroyable est sans conteste l'opération qui a suivi les JO de Munich. En 1972, 11 membres de la délégation israélienne furent pris en otage dans le village olympique et tués par l'organisation palestinienne Septembre Noir (dont on distingue un des membres sur cette photo). En représailles, le gouvernement hébreu décida alors de se venger en lançant une vaste opération baptisée "Colère de Dieu". Avec le feu vert de Golda Meir, alors Premier ministre du pays, Le Mossad pris pour cible les preneurs d'otage, les commanditaires présumés ainsi que des dirigeants importants de l'Organisation de libération de la Palestine. En tout, 14 personnes disséminées dans 7 pays ont été éliminées par le Mossad dont la dernière à Paris en juin 1992. L'opération aura ainsi duré pas moins de... 30 ans !
.../...

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 31
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Re: Réussite ou fiasco : les opérations les plus folles des services secrets

le Sam 4 Avr - 13:31
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Etats-Unis, l'opération Mangouste
Avec 23 500 employés et un budget de 5 milliards de dollars, la "Central Intelligence Agency" est sans conteste le service de renseignements le plus influent au monde. Créée au début de la Guerre Froide pour mener des opérations clandestines contre le bloc soviétique, la CIA est rapidement devenue le spécialiste des coups tordus, renversant des gouvernements, éliminant des opposants et plaçant ses espions un peu partout sur la planète. Mais l'agence a connu de nombreux échecs dont le plus retentissant reste l'opération Mangouste, le nom donné aux actions initiées par le président Kennedy pour éliminer Fidel Castro (voir photo). Pendant 14 ans, de 1961 à 1975, 2 500 personnes ont travaillé sur ce projet qui incluait des méthodes dignes de James Bond : la création d'une poudre conçue pour faire tomber la barbe du "Lider Maximo", une tenue de plongée sous-marine empoisonnée, l'utilisation de cigares piégés ou encore le placement de coquillages explosifs sur les sites de plongée favoris du dictateur !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Russie, les espions de Cambridge
Le FSB (Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie) a été créé en 1991, après le putsch de Moscou. Les opérations connues de cette agence sont fort nombreuses et couvrent de multiples domaines. Mais c'est dans le retournement d'agents, pendant la Guerre Froide, à l'époque où l'agence se nommait KGB, qu'elle a réussi ses plus beaux coups, notamment dans l'affaire dite des "espions de Cambridge". Dès 1934, cinq anciens étudiants de la célèbre université anglaise ont été recrutés par l'URSS pour des opérations de renseignement. Employés par les services secrets britanniques à des postes stratégiques, les cinq de Cambridge ont ainsi permis aux soviétiques d'être au courant des plus grands secrets de la défense et de la diplomatie anglaise pendant plusieurs dizaines d'années ! Ce n'est qu'au début des années 60 que la Couronne découvrit le pot aux roses. (En photo, Kim Philby, un des 5 espions de Cambridge).
.../...

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 31
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Re: Réussite ou fiasco : les opérations les plus folles des services secrets

le Sam 4 Avr - 13:42
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
France, l'opération Satanic

Créé en 1982, à la suite du SDECE, la Direction générale des services extérieurs emploie près de 6 000 personnes pour un budget annuel de 544 millions d'euros. Considérée comme l'une des agences les mieux informées dans les pays arabes, la DGSE a notamment permis la libération des journalistes Florence Aubenas, Christian Chesnot et Georges Malbrunot, détenus en Irak. Mais ces récents succès sont loin de cacher ce qui fut le plus gros fiasco de l'histoire des services secrets français : l'opération Satanic qui a conduit à l'affaire du Rainbow Warrior. En juillet 1985, ce bateau de l’organisation écologiste Greenpeace mouille à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Son but est d’emmener d’autres bateaux vers l’atoll de Mururoa pour protester contre les essais nucléaires français. A la demande de Mitterrand, une équipe de la DGSE plastique le navire, tuant accidentellement un des passagers du bateau. Identifiés par un vigile du port, les époux Turenge (voir photo), en fait deux agents déguisés sous une fausse identité, sont rapidement retrouvés par la police néo-zélandaise. Après plusieurs mois de tractations et les révélations de la presse, la France finit par reconnaitre son rôle dans l'opération qui entrainera la démission du Premier ministre et du chef de la DGSE.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Chine, le projet Bouclier d'Or
C'est le service secret le moins connu au monde et pourtant, le Guoanbu chinois est en passe de devenir l'agence de renseignements la plus efficace de la planète, notamment dans le domaine de l'Internet. Considéré comme un enjeu majeur par les autorités chinoises, Pékin a mis en place dès 2000 un projet baptisé "Bouclier d'or", une sorte d'Intranet géant géré par les services de sécurité qui peuvent espionner, surveiller et bloquer n'importe quel site (ce fut le cas dernièrement lors des violences au Tibet ou les sites de la BBC, de Youtube et de Reporters sans Frontières furent interdits d'accès). Depuis sa création, cette opération sans précédent a coûté pas moins de 625 milliards d'euros et mobilisé près de 30 000 policiers, l'objectif de ce bouclier étant de construire une immense base de données sur le comportement de chaque internaute. Pékin s'est aussi fait une spécialité dans le lancement de cyber-attaques avec introduction de virus, invasion de réseaux et récupération d'informations. Des sites ultra-protégés ont ainsi été "fouillés" : le Pentagone, le contre-espionnage allemand, le ministère de la Défense français, etc. Au lieu de bâtir un réseau traditionnel d'espions, La Chine a compris qu'elle pouvait obtenir de meilleurs résultats à très bas coût et sans aucun risque grâce... à la Toile !
.../...

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 31
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Re: Réussite ou fiasco : les opérations les plus folles des services secrets

le Sam 4 Avr - 13:52
Grande-Bretagne, les Quatre de Guildford
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pour le MI 5, les services secrets anglais chargés de la sécurité intérieure du pays, ce fut la plus grosse bavure jamais révélée au grand jour. En 1974, plusieurs bombes explosent simultanément à Guildford, dans la banlieue de Londres. L'opération, signée de l'IRA, fait 5 morts et plusieurs dizaines de blessés. En manque de suspects, la police ne tarde pas à arrêter un jeune délinquant originaire de Belfast, Gerry Conlon, ainsi qu'un proche et un couple de hippies qui les héberge. Pour les services secrets, malgré l'absence totale de preuves, ils ne peuvent être que les auteurs de ces attentats. Aux "Quatre de Guildford" s'ajoutent bientôt d'autres personnes dont plusieurs membres de la famille de Gerry. En tout, 11 personnes vont se retrouver condamnées à des peines de prison à vie, alors même que les autorités savent qu'elles sont innocentes. Ce n'est que 15 ans plus tard, en 1989, qu'un nouveau procès eut lieu, blanchissant les suspects et révélant les dérapages de la police. Et ce n'est que 31 ans plus tard, en 2005, que Tony Blair présenta officiellement ses excuses pour cette bavure qui a sévèrement entaché la réputation du MI 5. (Sur cette photo, on distingue Gerry Conlon en voiture, après sa libération en 1989).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Amérique du Sud, opération Condor
Le plan Condor est de loin la plus vaste et la plus grande campagne d'assassinats ciblés de l'histoire du 20ème siècle. Ce réseau a été tissé en 1975 par l’ensemble des dictatures sud-américaines afin de liquider physiquement leurs opposants politiques jusqu'en Europe et aux Etats-Unis. Mené conjointement par les services secrets des dictatures du Chili, de l'Argentine, de la Bolivie, du Brésil, du Paraguay et de l'Uruguay, le plan Condor a provoqué la mort de 10 000 à 30 000 personnes, beaucoup de victimes n'ayant jamais été retrouvées. Etalées sur 5 ans, les opérations étaient menées dans le plus grand secret, aucune information ne devant filtrer des camps de rétention et lieux de tortures, les dépouilles des victimes étaient le plus souvent éliminées, par exemple en les jetant à la mer ou en les brûlant. Le dictateur général chilien Augusto Pinochet fut le principal instigateur et bénéficiaire du plan Condor, qui lui permit d'éliminer tous ses opposants et de rester au pouvoir jusqu'en 1990, après avoir orchestré l'assassinat du président élu Salvador Allende, 27 ans plus tôt. (Sur cette photo, le palais présidentiel où se trouve Allende est bombardé par l'armée chilienne en 1973).
Msn actualités

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Contenu sponsorisé

Sujet / Message Re: Réussite ou fiasco : les opérations les plus folles des services secrets

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum