Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 42%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
142 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Octobre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Actualité Tchadienne

le Jeu 10 Juin - 0:02
Un employé occidental de l'ONG Oxfam enlevé dans l'est du Tchad



N'DJAMENA — Un employé occidental de l'ONG britannique Oxfam a été enlevé dimanche à Abéché, dans l'est du Tchad, ont déclaré mardi le ministère tchadien de l'Intérieur et un responsable humanitaire.

L'employé a été enlevé par des hommes armés en sortant d'un restaurant d'Abéché, la métropole de l'est du pays où sont concentrées de nombreuses ONG et agences onusiennes venant en aide aux réfugiés du Darfour et déplacés tchadiens, selon une source humanitaire sous couvert de l'anonymat.

L'employé "était en compagnie d'un collègue congolais et de son chauffeur tchadien qui ont été relâchés par les ravisseurs à 70 km à l'est d'Abeché" près de la frontière avec le Soudan, a-t-on dit de même source.

Contacté par l'AFP, le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité Ahmat Mahamat Bachir a confirmé l'enlevement, précisant que "les forces de défense et de sécurité sont à leurs trousses (des ravisseurs). Nous ferons tout pour retrouver" l'employé.

L'est du Tchad, le Darfour (ouest Soudan) et le nord de la Centrafrique sont le théâtre depuis plus d'un an de nombreux enlèvements de travailleurs humanitaires, exerçant dans cette zone instable. Jusqu'ici, les enlèvements récents dans l'est du Tchad se sont terminés par la libération des otages.

Cette partie du Tchad abrite des réfugiés venus du Darfour en guerre civile et de la République centrafricaine, mais également des déplacés tchadiens, pour un total estimé globalement à environ 450.000 personnes.

L'est du Tchad est en proie aux bandits et "coupeurs de route". Les ONG ont souvent dénoncé leurs conditions précaires de sécurité. En mars 2009, Oxfam estimait qu'il y avait "25 attaques d'ONG" tous les mois dans la zone.

Selon les premiers éléments, l'employé occidental a été enlevé à Abéché même où l'armée tchadienne dispose d'une importante garnison et concentre de nombreuses troupes. Une base militaire française et un camp de la Mission de la Minurcat (Mission des Nations unies en République centrafricaine et au Tchad) se trouvent également à Abéché.

Cet enlèvement survient alors que le Tchad a obtenu il y a moins de trois semaines le départ la Minurcat avant décembre avec un désengagement rapide d'ici octobre.

La composante militaire de la Minurcat, qui compte actuellement 3.300 soldats, sera réduite à 2.200 hommes -- 1.900 au Tchad et 300 en Centrafrique -- d'ici au 15 juillet. A partir du 15 octobre, les forces restantes seront progressivement retirées jusqu'au 31 décembre.

Les autorités tchadiennes assuraient que le départ de la Minurcat ne créerait pas un "vide sécuritaire" alors que de nombreuses voix demandaient un maintien de la force.

Le retrait "augmentera l'insécurité dans la zone et minera les tentatives d'assistance humanitaires et de secours" et "mettra en danger la sécurité de milliers de réfugiés et d'autres groupes vulnérables", estimait notamment fin mai Amnesty International.

Source:(AFP) – Il y a 1 jour

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Re: Actualité Tchadienne

le Jeu 10 Juin - 0:10
Le Tchad, officiellement la République du Tchad, est un pays d'Afrique centrale sans accès à la mer, situé au sud de la Libye, à l'est du Niger et du Nigeria, au nord du Cameroun et de la République centrafricaine et à l'ouest du Soudan. Sa capitale est N'Djamena. Géographiquement et culturellement, le Tchad constitue un point de passage entre l'Afrique du Nord et l'Afrique noire.

Le Tchad se divise en trois grands ensembles géographiques : du nord au sud, on trouve successivement une région désertique, un espace semi-aride, puis la savane soudanaise. Le lac Tchad, qui donne son nom au pays, est son principal plan d'eau ; le point culminant du pays est l'Emi Koussi, dans le massif du Tibesti.

Différents États et empires se sont succédé dans la partie centrale du pays depuis la fin du Ier millénaire av. J-C, tentant de contrôler le commerce transsaharien. De la fin du XIXe siècle au début du XXe siècle, la France affirme progressivement sa souveraineté sur l'ensemble du territoire du Tchad actuel, qu'elle incorpore à l'Afrique équatoriale française en 1920. Le pays obtient son indépendance en 1960, avec pour premier chef d'État François Tombalbaye ; il conserve néanmoins une relation privilégiée avec l'ancien colonisateur qui est depuis lors intervenu militairement à plusieurs reprises. Le pays est le théâtre de troubles quasi-permanents, liés à des dissensions internes, et plus récemment à l'extension du conflit du Darfour. En 2003, le pays est devenu un pays exportateur de pétrole, alors que son économie reposait principalement sur la production de coton, d'arachide et de viande ovine ; cela a considérablement accru les ressources financières de l'État tchadien, dont le chef actuel est Idriss Déby.

Histoire

L'État du Tchad dans ses frontières actuelles est une création de la colonisation européenne. Ses frontières résultent de négociations entre Français, Anglais et Allemands dans les années 1880. Mais l'espace tchadien possède une histoire riche et relativement bien connue. Il est sans doute un des berceaux de l'Humanité (découverte récente de « Toumaï »). Il a été le siège de trois grands royaumes sahéliens : le Kanem-Bornou, le Baguirmi et le Ouaddaï.

Considéré comme protectorat français à partir de 1900, le Tchad fut érigé en colonie en 1920 dans le cadre de l'AEF (Afrique équatoriale française). Sous l'impulsion du gouverneur Félix Éboué, il fut la première colonie française à se rallier à la France libre en 1940.

Devenu république autonome en 1958, le Tchad accéda à l'indépendance le 11 août 1960 sous la présidence de François Tombalbaye. Celui-ci dut bientôt faire face à la révolte des populations du Nord, en majorité musulmanes, ce qui l'amena à solliciter l'aide des troupes françaises en 1968. Après l'assassinat de Tombalbaye en 1975, le pouvoir échut au général Félix Malloum, qui dut céder la place au nordiste Goukouni Oueddei à la suite de la première bataille de Ndjamena en 1979. En 1980, la seconde bataille de Ndjamena permit à Goukouni Oueddei d'évincer son rival, Hissène Habré, avec l'aide décisive des troupes libyennes.

Économie

Le Tchad est aux trois-quarts rural. L'agriculture et l'élevage du bétail sont les activités dominantes. La mise en exploitation des gisements pétroliers depuis 2003 a été très encadrée par la Banque mondiale. Elle pourrait avoir des effets importants sur l'économie tchadienne. Dès 2004, le pétrole représentait plus de 80% des exportations nationales, permettant à la balance commerciale de devenir nettement excédentaire.

Pétrole

L'exploitation commerciale des gisements pétroliers de Doba, dans le sud du pays à partir des années 2000 a un impact profond sur la vie économique et politique tchadienne.

L'exploitation a commencé après l'achèvement en 2003 de l'oléoduc Tchad-Cameroun qui permet d'acheminer le pétrole dans le golfe de Guinée. Les gisements sont exploités par un consortium associant ExxonMobil, Chevron, et Petronas.
L'oléoduc a été partiellement financé par la banque mondiale. En échange du prêt, l'État tchadien touche des redevances et des dividendes, soient des recettes de 2 milliards de dollars/an sur 25 ans .
Le Tchad s'est engagé auprès de la Banque mondiale à dépenser 80 % des redevances et 85 % des dividendes à la lutte contre la pauvreté. Suite à un différend entre la Banque et le gouvernement tchadien, un nouveau protocole d'accord a été signé en juin 2006, le gouvernement tchadien doit désormais consacrer 70% de son budget total aux programmes prioritaires de réduction de la pauvreté.

wikipedia

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Actualité Tchadienne

le Lun 25 Avr - 8:04
Idriss Déby donné gagnant d'un scrutin sans opposition au Tchad

Le président tchadien Idriss Déby est donné gagnant de l'élection
présidentielle de lundi boycottée par les trois principaux partis d'opposition.




Ces partis ont annoncé leur décision en mars en invoquant un manque de transparence à la suite du refus du gouvernement de revoir les listes électorales.

Leurs candidats - Abdelkader Wadal Kamougué, Ngarledjy Yorongar et Saleh Kebzabo - ont déclaré que des milliers de cartes d'électeurs non attribuées et remontant aux élections législatives du 13 février remportées par Déby et ses alliés restaient en circulation et risquaient d'être utilisées frauduleusement lundi.

Déby, qui pris le pouvoir en 1990 à la faveur d'un coup d'Etat militaire, a rejeté vendredi ces accusations. Après le retrait de ses principaux adversaires, il affrontera lundi deux candidats moins connus.

"Ils n'ont pas d'argent pour faire campagne, ils savent qu'ils seront battus, c'est la véritable raison de leur appel (au boycottage)", a dit Déby lors d'une conférence de presse à sa résidence.

"Les Tchadiens ne sont pas stupides. Ces gens (les trois candidats d'opposition) ont eu tort à plusieurs reprises, ils ne sont pas fiables. Vous verrez que la participation dépassera le taux de 50% réalisé lors des élections législatives", a-t-il prédit.

"TROP CHAUD POUR ALLER VOTER"

Déby a été confronté pendant plusieurs années dans l'est du pays à une rébellion apparemment soutenue par le Soudan, jusqu'à ce que ce conflit par procuration s'essouffle grâce à un réchauffement des relations entre N'Djamena et Khartoum.

De précédentes tentatives de tenue d'élections dans cette ancienne colonie française ont échoué en raison d'un manque de sécurité.

Dans les rues de N'Djamena, la capitale, les passants étaient divisés sur l'opportunité de voter.

"Idriss Déby sera réélu parce qu'il a fait de grandes choses dans la capitale et en province. Je voterai", tranche Haji Mariam, une marchande de fruits.

Sa voisine, elle aussi marchande de fruits et favorable à Déby, affirme qu'elle n'ira pas voter parce que c'est superflu.

"Que je vote ou non, Déby sera élu. Et puis, il fait trop chaud, pourquoi aller attendre indéfiniment sous un soleil de plomb?", dit-elle alors que la température atteint 40°c.

Un homme prénommé Djimtoloum et qui préfère ne pas décliner son nom de famille estime que le scrutin relèvera de la mascarade et confie qu'il n'y participera pas.

"Déby a refusé de nouvelles cartes d'électeurs parce qu'il sait qu'il serait battu si les élections étaient honnêtes", affirme-t-il.

Nicole Dupont pour le service français
http://fr.news.yahoo.com


__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Actualité Tchadienne

le Lun 27 Aoû - 23:50
Tchad: un tribunal spécial créé pour juger l'ex-président Habré



Le Sénégal et l'Union africaine (UA) ont signé mercredi soir à Dakar un accord portant création d'un tribunal spécial pour juger au Sénégal l'ex-président tchadien Hissène Habré, réfugié dans ce pays et poursuivi pour crimes contre l'humanité, ont annoncé les deux signataires.

Cet "accord entre l'UA et le gouvernement de la République du Sénégal sur la création de chambres africaines extraordinaires au sein des juridictions sénégalaises" en vue du procès de M. Habré a été signé par Mme Aminata Touré, ministre sénégalaise de la Justice, et Robert Dossou, représentant de l'UA.

"A travers l'accord, nous réglons la procédure par laquelle le procès doit se tenir. Nous nous acheminons directement vers l'ouverture de l'instruction. Il n'y a plus d'obstacles", a déclaré Mme Touré à la presse.

Elle a ajouté: "Ceci est un grand pas, nous marquons une étape décisive vers un procès équitable. Nous avons perdu beaucoup de temps, mais l'essentiel est en train d'être fait. Nous nous acheminons résolument vers la tenue d'un procès tant attendu. (...) Nous sommes en train d'écrire une nouvelle page du droit international et c'est à l'honneur de l'Union africaine".

http://www.slateafrique.com/93297/tchad-un-tribunal-special-cree-pour-juger-lex-president-habre

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Contenu sponsorisé

Sujet / Message Re: Actualité Tchadienne

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum