Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» nouvelle grille de lecture du monde
Dim 29 Avr - 16:29 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Octobre 2018
DimLunMarMerJeuVenSam
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Gendarmes gardes‑frontières (GGF)

Aller en bas

Sujet / Message Gendarmes gardes‑frontières (GGF)

Message par kungfudelta le Jeu 23 Déc - 22:50

Les unités de renseignement frontalier des GGF

Les sections spéciales des Gardes-Frontières derniers arrivants dans le domaine du renseignement frontalier.

Nota Bene : Tout développement contenue dans cette article est issu de sources ouvertes (OPEN SOURCE), donc du domaine publique et ne sont nullement des informations classifiées. Ces informations sont données vu leur non traitement sur le forum.

Je souhaiterai aborder les développements récents du corps des Gardes-Frontières de la Gendarmerie Nationale. Un saut qualitatif est fait avec la création du Centre d’instruction de Djeniene Bourezgue situé dans la Wilaya de Naama.

La caserne de Djeniene Bourezgue est une ancienne caserne héritée du temps de la période coloniale, c’est là qu’était basé le Bataillon disciplinaire de la Légion Etrangère Française.

Récupéré à l’indépendance, il devient un centre de perfectionnement des commandos de l’armée de terre algérienne, puis centre de formation technique des sous-officiers des services de renseignement de l’armée, et enfin en centre d’instruction de l’infanterie.
Désaffecté, il est réactivé en fin 2007 pour accueillir le nouveau centre de formation des sections spéciales des Gardes-Frontières de la Gendarmerie Nationale Algérienne. Le corps des gardes-frontières algériens possède un lieu d’instruction classifié près de la ville de Guelma dans le Centre-Est Algérien et un second du côté de Ouargla dans le Sud Ouest Algérien, mais le centre de Djeniene Bourezgue se distingue par l’offre de formations avancées et la conversion de certaines sections des gardes-frontières en troupes spéciales à objectifs spéciaux. A savoir, La lutte anti-terroriste, la lutte anti-drogue, la surveillance pour les domaines de la reconnaissance militaire, et la recherche humaine du renseignement.

La formation ascendante (crescendo), elle concerne en premier lieu la formation d’étape des commandos d’une durée de 45 jours, elle est déclinée sous forme d’exercices pratiques du Tir sous toutes ses formes (précision, instinctif, techniques d’actions immédiates TIA, ….), la topographie, les explosifs, les techniques d’intervention et d’assaut tactiques (embuscades, encerclements, arrestations….), le combat au corps à corps. Puis une session sur le renseignement, avec des modules sur le renseignement visuel et l’observation, la photographie, la filature, le pistage avancé, le camouflage, les agents et informateurs, les réseaux, la navigation dans le désert, la survie en milieu désertique hostile.

Les sections spéciales des Gardes-Frontières seront en faite des unités de collecte du renseignement et de combat de choc. Avec une mission sous couverture discrète, alliant la recherche et l’investigation spéciale, et les raids du type commandos sur des objectifs (Toujours sur le territoire de national algérien bien sûr) loin de tout soutien et d’appui. Dans un climat et une géographique topographique spécifique qui demande rusticité et rudesse par des acquis de compétences et une appropriation des connaissances constante et permanante.

L’armement de dotation est conséquent. De même que la dotation en véhicules adaptés permettant souplesse et flexibilité. Les sections spéciales du corps des gardes-frontières seront leur pendant « actions spéciales » mais toujours sous la supervision des autorités judiciaires du Ministère de la Justice. Le renseignement frontalier sera leur raison d’être, et la destruction des objectifs de valeur et de valeur ajoutée sera le point de conclusion de leur mission (camps d’entrainement, regroupements de contrebandiers, camps d’activistes, séparatismes régionaux….).

Nouveaux agents senseurs actifs au profit du système national de collecte du renseignement tactique opérationnel et stratégique, et pourvoyeur au profit de commandement national de la gendarmerie nationale et des commandements des régions militaire frontalières de la technicité opérationnelle en milieu désertique.

Post-scriptum : (Cinq Régions Militaires sur les Six existantes ont des missions de « contacts frontaliers » ; IIème, IIIème, IVème, Vème, VIème, non incluse la Ier RM qui est enchâssée dans le centre géographique du pays)

Ah, cette article ne comporte « aucun plagiat » c’est un texte d’élaboration, sur les développements d’actions entreprises par les corps constitués de sûreté et de sécurité algériens.

kungfudelta
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 6
Age : 46
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : devinez !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Gendarmes gardes‑frontières (GGF)

Message par Daûphin_zz_47 le Sam 7 Juil - 13:44

L’Algérie va déployer des postes avancés de GGF appuyés par des troupes mobiles d’intervention de l’armée

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’Algérie va renforcer la surveillance de ses frontières avec la Libye et les pays du Sahel pour lutter contre le terrorisme. Selon nos informations, des postes avancés des gendarmes gardes‑frontières (GGF) seront déployés tout au long de ces frontières. Ils seront appuyés par des troupes d’intervention mobiles de l’armée dotées d’hélicoptères et d’avions de combat. « Il s’agit de groupes mobiles bien entraînés pour intervenir en cas d’alerte donnée par les GGF. Ces troupes se déplaceront en hélicoptère et des avions de guerre seront sollicités en cas de besoin pour effectuer des bombardements ciblés », explique notre source.

L’Algérie va également déployer de nouveaux moyens aériens comme les avions de reconnaissance. De nouvelles bases aériennes pour hélicoptères seront créées dans le grand Sud pour le transport de troupes d’intervention. « Les bases pour hélicoptères sont faciles à construire et à entretenir et ne nécessitent pas de grandes pistes d’atterrissage comme pour les avions », ajoute notre source.

En outre, l’armée nationale va se doter de deux nouvelles sous‑régions militaires (Lire nos révélations). Elles seront respectivement rattachées à la quatrième région (Ouargla) et à la sixième (Tamanrasset), avec comme principale mission la protection et la surveillance des frontières. Les deux nouvelles sous‑régions seront dirigées par un commandement et auront des prérogatives semblables à celles des régions.

« La menace ne vient pas uniquement des pays du Sahel où les groupes terroristes sont fortement présents, notamment dans le nord du Mali. Il y a aussi la Libye, où le trafic d’armes est important depuis l’éclatement de la révolution libyenne, début 2011 », ajoute notre source. « Avant les évènements en Libye, l’Algérie et la Libye se partageaient la surveillance des frontières communes. Ce n’est plus le cas depuis la chute du régime de Kadhafi. L’armée libyenne, qui a déserté les frontières, doit reconstituer ses forces », ajoute‑t‑elle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

avatar
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum