Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» nouvelle grille de lecture du monde
Dim 29 Avr - 16:29 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Décembre 2018
DimLunMarMerJeuVenSam
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Algérie - Importation de produits alimentaires agricoles

Aller en bas

Sujet / Message Algérie - Importation de produits alimentaires agricoles

Message par Syfou le Lun 22 Aoû - 1:49

L’Algérie, gros importateur de produits alimentaires

L’Algérie a importé pour près de 1,8 milliard de dollars en produits alimentaires durant le premier semestre 2006, soit une hausse de plus de 50% sur un an.

En dépit d’un colossal programme national de développement de l’agriculture, l’Algérie peine à assurer sa sécurité alimentaire. Les récentes hausses des prix de la majorité des produits que forme le panier de la ménagère illustrent parfaitement cette faiblesse structurelle de l’agriculture algérienne. Au fil des ans, l’Algérie s’impose comme le principal importateur de denrées agroalimentaires du continent africain. Cette situation s’explique par un très faible taux de couverture de la consommation par la production nationale, soit pour les céréales et dérivés, pour les légumes secs, pour le lait, pour les viandes rouges, pour les huiles brutes et pratiquement nul pour le sucre roux et le café.

L’augmentation de la facture alimentaire de l’Algérie montre que les résultats du Plan national de développement agricole n’ont pas encore porté leurs fruits en termes de réduction de la dépendance alimentaire. Nous continuons à dépendre de l’étranger pour des produits de première nécessité : les céréales, le lait et les légumes secs. Tous les spécialistes s’accordent à dire que le secteur agricole algérien souffre d’un important déficit de savoir-faire et de formation. Les techniques de gestion et de culture, pratiquées par atavisme, demeurent très rudimentaires.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com / mardi 14 août 2007.
D’après Liberté


Les importations de produits alimentaires en hausse de 59% au 1er semestre (CNIS)

Les importations algériennes de produits alimentaires ont enregistré durant le 1er semestre 2011 une progression de plus de 59%, tirée à la hausse essentiellement par les céréales dont les achats ont augmenté de plus de 99% à 2,04 milliards de dollars, indiquent dimanche les Douanes algériennes.
Les importations des produits alimentaires, qui représentent une proportion de 20,76% du volume globale des importations, se sont établies à 4,83 milliards de dollars (mds usd) durant les six premiers mois de 2011 contre 3,02 mds usd durant la même période en 2010, en hausse de 59,87%, précise à l’APS le centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis). Cette augmentation est engendrée essentiellement par une hausse de 99,61 % des importations des céréales, semoules et farines, passant de 1,02 md usd au 1er semestre 2010 à 2,04 mds usd à la même période en 2011, ajoute-t-on.

En 2008, l’Algérie avait importé 6,48 millions de tonnes de céréales pour un montant de 3,19 milliards de dollars en raison de la mauvaise récolte, qui avait coïncidé avec la crise mondiale et la hausse des prix sur le marché international. Cette facture a commencé à baisser après la récolte record enregistrée durant la compagne 2008-2009 (61,2 millions de qx). Les achats de l’Algérie de céréales ont également baissé en 2010 avant de reprendre leur hausse durant les six premiers mois de l’année en cours La part des céréales dans la structure des produits alimentaires importés est de 42,31%, selon le Cnis.

http://algerie360.com


Algérie, Premier Importateur Africain De Denrées Alimentaires

Dans sa dernière étude, la mission économique Ubifrance s’est intéressée au secteur de l’agroalimentaire en Algérie. Il s’avère que les principaux produits alimentaires importés par l’Algérie en 2008 sont les céréales 51%, le lait et dérivés 17%, le sucre 6%, le café et le thé 4%, les légumes secs 3% et les viandes à hauteur de 2%.

L’étude relève que le développement du secteur agricole et agroalimentaire est un enjeu majeur pour l’Algérie aux niveaux économique, politique et social. Il s’agit de la deuxième industrie du pays, après celle de l’énergie. Les ménages algériens consacrent en moyenne 45% de leurs dépenses à l’alimentation.

En amont des industries agroalimentaires, on recense en Algérie plus d’un million d’exploitations agricoles couvrant plus de 8,5 millions d’hectares de terres arables, exploitées par l’arboriculture (41%), les cultures maraîchères (26%) et les grandes cultures (33%), principalement céréalières.

L’Algérie est aujourd’hui le premier importateur africain de denrées alimentaires, avec 75% de ses besoins assurés par les importations. L’insuffisance de la production agricole algérienne, couplée à une demande massive et croissante de produits agroalimentaires, fait de l’Algérie un pays structurellement importateur.

De façon générale, les importations algériennes ont augmenté de 42% en 2008 par rapport à 2007. Dans le même temps, les importations alimentaires ont affiché une croissance supérieure à 55%, pour atteindre 7,7 Mds USD, soit le 3ème poste d’importation de l’Algérie en 2008. La part de marché de la France sur ce poste est supérieure à 21% en 2008.

Le poste des produits agricoles et issus de l’industrie agroalimentaire occupe la deuxième position des exportations de l’Hexagone vers l’Algérie, avec 1,2 Md EUR, soit une progression de 110% entre 2007 et 2008. Les céréales, avec 886 M EUR, se placent en tête du classement des exportations françaises à destination de l’Algérie. A titre indicatif, le secteur » biens alimentaires » représentait en 2008, 20% de la valeur du total des importations, pour un montant de 7,7 Mds USD.

Les importations alimentaires ont augmenté de plus de 55% en valeur absolue par rapport à 2007, contre 27% précédemment. Avec près de 4 Mds USD en 2008, soit le double de 2007, les céréales occupent le premier rang de toutes les importations.

LAIT, SUCRE ET CÉRÉALES SONT LES PRINCIPAUX PRODUITS IMPORTÉS

Les besoins algériens en lait et produits laitiers sont également considérables. Avec une consommation moyenne de 110 litres de lait par habitant et par an, estimée à 115 litres en 2010, l’Algérie est le plus important consommateur de lait au sein du Maghreb. La production nationale étant limitée à 2,2 Mds de litres.

C’est donc plus d’1 Md de litres de lait qui est ainsi importé chaque année, majoritairement sous forme de poudre de lait. Les produits laitiers représentent ainsi le second poste dans les importations annuelles de produits agroalimentaires de l’Algérie, avec près de 1,3 Md USD en 2008. Le marché algérien du lait est dominé par le secteur privé. On recense 19 laiteries publiques et 52 laiteries privées.

L’Algérie est classée parmi les 10 premiers pays importateurs de sucre au monde. Les pays de l’Union européenne, notamment la Pologne et la France mais aussi la Belgique, se positionnaient jusqu’en 2003 comme les principaux fournisseurs de poudre de lait à destination de l’Algérie.

La suppression progressive entre 2004 et 2008 des subventions communautaires sur les produits laitiers a entraîné une importante hausse des prix dans ces trois pays, ralentissant logiquement leurs exportations vers l’Algérie qui s’est alors tournée vers des pays tiers et notamment l’Ukraine, la Nouvelle-Zélande et les États- Unis.

Pour ce qui est de l’industrie céréalière, l’Algérie est l’un des plus grands pays consommateurs de céréales au monde. On évalue la consommation moyenne à hauteur de 220 kg par an et par habitant, et celle-ci peut atteindre jusqu’à 50% du budget total consacré à l’alimentation. La demande nationale est estimée à 7.5 Mt par an, toutes céréales confondues.

Elle n’est couverte en moyenne qu’a 25% par la production locale, très dépendante de la pluviométrie. En 2008, les exportations françaises de céréales vers l’Algérie se sont élevées à 886 M EUR. La France est, depuis 2003, le 1er fournisseur de céréales à destination de l’Algérie, avec pour principal produit le blé.

La consommation moyenne de sucre en Algérie est de 24 kg par habitant et par an. Face à l’absence de culture de canne à sucre et de betterave sucrière, la totalité du sucre brut, de canne ou de betterave, est importée. Selon une étude du ministère de l’Industrie, l’Algérie serait classée parmi les dix premiers pays importateurs de sucre au monde.

En 2008, la valeur des importations en sucre et sucreries était de 438 millions de dollars soit 5,7% du total des importations en produits alimentaires. La structure des importations algériennes a fortement évolué et l’Algérie importe dorénavant des quantités plus importantes de sucre non raffiné que de sucre raffiné.

Un pays comme le Brésil, grand exportateur de sucre non raffiné, a su profiter pleinement de ce développement de l’industrie sucrière algérienne, passant de 10% de part de marché en 2001 à 77% en 2007. Dans le même temps, les fournisseurs traditionnels de l’Algérie en sucre, et notamment la France, voyaient leurs parts de marché régresser.

En somme, dans l’optique d’une plus grande sécurité alimentaire, voire de l’autosuffisance, les autorités algériennes ont récemment mis en place la » Politique du Renouveau Agricole et Rural « , avec pour priorités l’augmentation de la production des produits de grande consommation, l’accroissement des rendements et la diminution de la dépendance extérieure.

Cette politique vise notamment à une meilleure interactivité entre les filières de production et les filières de transformation, ces dernières étant déjà au stade industriel.

http://dzmag.info / Année 2009


Une augmentation de 102% des importations de produits alimentaires !

L’Algérie a accru son excédent commercial durant les cinq premiers mois de l’année tout en ayant augmenté de près de 102% ses importations de produits alimentaires, ont annoncé dimanche les douanes.

Cette double performance est liée à l’envolée des prix du pétrole, en raison notamment de la crise libyenne, et à l’importation massive par le gouvernement de produits de large consommation pour éviter les pénuries et les émeutes.

Le manque de certains produits alimentaires avait déclenché en janvier des émeutes qui ont fait 5 morts et plus de 800 blessés. L’excédent commercial est passé à 10,39 milliards de dollars entre janvier et mai 2011, contre 8,2 mds USD durant la même période en 2010, selon le Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis) cité par l’agence APS. Les exportations se sont chiffrées à 29,46 mds USD durant ces cinq mois, contre 25,09 mds USD pendant la même période de l’année précédente, en hausse de 17,42%, selon les chiffres provisoires du Cnis. Quant aux importations, elles ont atteint 19,08 mds USD contre 16,89 mds, soit une hausse de 12,90% surtout due aux produits alimentaires qui ont pratiquement doublé en un an: de 408 M USD en mai 2010 à 824 millions USD en mai dernier, soit une hausse de 101,96%. L’importation de céréales, semoules et farines a crû de 244%, passant de 113,49 M USD à 391,13 M USD. Même forte hausse de 208,87% pour les sucres et sucreries et 30% pour le lait et les produits laitiers. Les céréales représentent 48% des produits alimentaires importés. Mettant à profit la baisse des cours et de l’euro, l’Algérie avait acheté le 15 juin 350.000 tonnes de blé, en grande partie d’origine française. Le pays avait déjà acheté 600.000 tonnes de blé au début du mois de juin.

RAF avec AFP


__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Algérie - Importation de produits alimentaires agricoles

Message par Syfou le Lun 26 Sep - 2:56

Les exportations augmentent de plus de 18% durant les huit premiers mois 2011: La facture alimentaire en hausse

La facture al imentaire a enregistré une hausse de 69,37% soit 6,55 mds usd. En effet, à l’exception de l’importation des énergies et lubrifiants qui ont affiché une baisse de 26,64 total isant 566 mill ions usd, tous les produits ont connu des hausses.

Concernant les exportations, elles ont enregistré une hausse de 18,26%, durant les huit premiers mois de 2011, passant ainsi à 47,14 milliards de dollars (mds usd) contre 39,86 mds usd durant la même période en 2010. Selon les Douanes algériennes, les importations se sont établies à 31,17 mds usd durant les huit premiers mois de 2011 contre 26,34 mds usd durant la même période de 2010, en hausse de 18,34%.

En effet, les chiffres provisoires du Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis), fait état d’un excédent de la balance commerciale en hausse de 18% (2,4 mds usd), passant à 15,97 mds usd durant les huit premiers mois de 2011, contre 13,52 mds usd durant la même période de 2010.

Cette situation s’explique par l’amélioration des exportations des hydrocarbures induite par le raffermissement des prix du pétrole durant cette période, ainsi que par la hausse des exportations hors hydrocarbures, précise- t-on auprès du centre.
Les hydrocarbures ont représenté 97,09% des exportations algériennes avec 45,76 mds usd lors des huit premiers mois 2011, contre 38,80 mds usd la même période de l’année écoulée (+17,93%), précise le centre. Avec 1,37 md usd ou 3,91% des exportations globales de l’Algérie, les exportations hors hydrocarbures ont enregistré également une «importante» hausse de 30,26%.

Cette évolution a été tirée principalement par les exportations des «produits bruts» avec 100 millions usd (+47,50%), «demi-produits» avec 989 millions usd (+31,19%), «alimentation » avec 252 mds usd (+29,15%) et les biens d’équipements industriels 32 millions usd (10%), précise le Cnis. Quant aux importations, à l’exception des énergies et lubrifiants qui ont affiché une baisse de 26,64 totalisant 566 millions usd tous les produits des autres groupes de la structure ont connu des hausses.

LES BIENS D’ÉQUIPEMENT AGRICOLES BOOSTENT LA FACTURE

La plus remarquable hausse a été enregistrée par le groupe «biens d’équipement agricoles» (136,70%), soit 267 millions usd, «alimentation» (69,37%) soit 6,55 mds usd, suivi par celui des «produits bruts» 34,44% (1,23 md usd) et les demi-produits bruts avec 18,71 %, soit 7,05 mds usd, selon les Douanes.

Durant le mois d’août dernier, les exportations algériennes ont connu également une hausse de 24,12%, passant de 4,22 mds usd en août 2010 à 5,24 mds usd à la même période en 2011. Quant aux importations, elles se sont établies à 3,80 mds usd contre 3,14 mds usd, enregistrant une hausse de 21,20%, précise le Cnis.
Ces résultats continuent booster l’excédent commercial de l’Algérie qui passe à 1,44 md usd en août 2011 (+32,54 %), contre 1,08 md usd durant le même mois en 2010, précise le Cnis. Les hydrocarbures ont représenté 96,87% des exportations algériennes avec 5,08 mds usd en août 2011, contre 4,1 mds usd le même mois de l’année écoulée (+24%), précise le centre.

Avec 164 millions usd ou 3,13% des exportations globales de l’Algérie, les exportations hors hydrocarbures ont enregistré également une hausse de 28,13%. Les principaux produits hors hydrocarbures exportés sont constitués des groupes «demi-produits» avec 96 millions usd (+25,24%), «produits bruts» avec 59 millions usd (+15,66%),»alimentation » avec 48 mds usd (+33,33%) et les produits bruts avec 17 millions usd ont enregistré une forte hausse (325%), précise le Cnis.

Quant aux importations, à l’exception des demiproduits qui ont affiché une baisse de 8,66% totalisant 770 millions usd et les biens d’équipement agricoles qui ont connu une stagnation (22 millions usd), tous les groupes de la structure ont enregistré des hausses. La plus importante hausse a été enregistré par le groupe alimentation (95,15%) soit 845 millions usd, suivi par celui de l’énergie et lubrifiants 49,32% (109 millions usd) et les produits bruts avec 33,33 %, soit 164 millions usd.

Rachida T.

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Algérie - Importation de produits alimentaires agricoles

Message par abdelmalek le Lun 3 Oct - 10:05

dommage ,il y a des gros sous a gagné :pour ce qui veuille ce donner la peine de travailler:
je me rappel toujours de cette récitation :ou le laboureur venant sa mort venir :appela ses enfants et leurs disa travailler la terre c'est le fond qui manque le moins et un riche trésor ce trouve au fond de la terre ect....celà s'implique chez nous.
avatar
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 70
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Algérie - Importation de produits alimentaires agricoles

Message par Invité le Jeu 10 Nov - 14:03

Oui c'est bien dommage doc ...lorsqu'on sait qu'il fut un temps où l'Algérie nourrit toute l'Europe !! je connais des fellahs qui ont vendu leurs terres pour acheter des méganes !!! ...aucune stratégie à long terme ..et toute la métidja va devenir du béton !..."rabi yahfed bladna"
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Algérie - Importation de produits alimentaires agricoles

Message par abdelmalek le Lun 14 Nov - 8:48

il faut une force sincère pour canaliser par une résultante dans l’intérêt suprême par cupidité de certains responsables:il faut revoir certains structures de l'agriculture:il me semble que notre ministre de l'agriculture est sincére et il veut travaillé ,mais certaines forces négatives sont là pour faire des aérofreins. donc nous faisant du surplace.
avatar
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 70
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Algérie - Importation de produits alimentaires agricoles

Message par Invité le Sam 31 Déc - 14:39

doc..celui qui n'avance pas recule !!..je ne vois pas pourquoi tergiverser sur un sujet claire comme de l'eau de roche..notre terre est de l'or ( toghrass lahdjar inoud!!)...il suufit de rendre la terre aux fellahs ..les vrais, pas les busnes mans qui bénéficient de crédit à coup de milliards...puis un effacement de la dette..et ce, grace à la politique des genies !!!...Que Dieu le tout puissant nous accorde sa meséricorde et nous apporte la paix..
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Algérie - Importation de produits alimentaires agricoles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum