Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Mer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Mars 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Réseaux sociaux et internet

Aller en bas

Sujet / Message Réseaux sociaux et internet

Message par Sphinx le Lun 14 Nov - 0:09

Réseau social

Un réseau social est un ensemble d'identités sociales telles que des individus ou encore des organisations reliées entre elles par des liens créés lors des interactions sociales. Il se représente par une structure ou une forme dynamique d'un groupement social. L'analyse des réseaux sociaux, basée sur la théorie des réseaux, l'usage des graphes et l'analyse sociologique représente le domaine étudiant les réseaux sociaux. Des réseaux sociaux peuvent être créés stratégiquement pour agrandir ou rendre plus efficient son propre réseau social (professionnel, amical).
Un réseau social représente une structure sociale dynamique se modélisant par des sommets et des arêtes. Les sommets désignent généralement des gens et/ou des organisations et sont reliées entre elles par des interactions sociales.
Le terme provient de John A. Barnes en 1954. Les réseaux sociaux sur internet ont été découverts aux États-Unis en 1995, mais n'ont été connus par tous les continents qu'en 2004.



Réseaux sociaux sur Internet

Certains « réseaux sociaux » sur Internet regroupent des amis de la vie réelle. D'autres aident à se créer un cercle d'amis, à trouver des partenaires commerciaux, un emploi ou autres. Il s'agit de services de réseautage social, comme Facebook, Google+, BiiLink, Donaki, MySpace, Trombi.com, Copains d'avant, Twitter, Viadeo, LinkedIn, Doomiz, Orkut, Habbo, Xing, Yammer, easn etc.
De plus en plus de réseaux sociaux privatifs se créent sur le net. Ils sont en quelque sorte des clubs « privés » destinés au séniors, au célibataires mais également aux familles et à de nombreux publics souvent sélectionnés par centres d'intérêts personnels partant du principe de l' homophilie. Ainsi, certains partis politiques créent leur propre réseau social. Des artistes se lancent aussi dans la création de leur propres réseaux sociaux. Des réseaux sociaux à volonté culturelle émergent également. Les hauts dirigeants ont également leur propre site communautaire. Il existe également des réseaux sociaux spécialisés dans l'économie sociale. Ainsi, ces réseaux se spécialisent et occupent des niches spécifiques.
En 2010, 2 % des DRH français affirment utiliser les réseaux sociaux pour recruter contre 45 % aux États-Unis.

Du Web au Web 4.0

L'émergence des réseaux sociaux est liée aux révolutions technologiques et techniques. L'apparition de la technologie AJAX (Javascript + XML) a permis des interactions plus rapides avec les pages Internet. De ce fait, le nombre de membres de ces réseaux sociaux s'est allongé. D'une part car les interactions étant plus rapide, consulter Internet est devenu plus confortable. Mais d'autre part, car les utilisateurs prennent conscience de leur pouvoir d'interagir sur la toile. C'est ce qui a donné naissance au Web 2.0.
Les inconvénients de ces multiples interactions sont la désorganisation des données. Intervient alors un concept, celui des métadonnées, qui vont permettre de garder des interactions tout en structurant les données (c'est le web sémantique). Comme cela permet l'exploitation des données comme d'un outil, on parle alors de Web service. Ces deux concepts marquent ce que certains nomment le Web 3.0. Les données sont alors plus facilement exploitables par nos outils.
Le Web 4.0 serait la synchronisation de tous les web services et technologies.


Facebook forcé d’accepter un pacte sur la confidentialité

Le gouvernement américain demande au site de mettre en place une série de mesures pour protéger la vie privée de ses membres et de se soumettre à des audits durant vingt ans.

Facebook fait le dos rond face aux autorités américaines. Selon les informations du Wall Street Journal, le réseau social est sur le point de conclure un accord avec la Commission fédérale du commerce, la FTC, pour encadrer ses pratiques en matière de confidentialité. Au terme de cet accord, Facebook s’engagera à ne plus opérer le moindre «changement rétroactif» sur les réglages de confidentialité de ses membres, sans avoir reçu leur autorisation. En clair, il ne pourra plus modifier unilatéralement l’audience de messages et de statuts.

L’accord, qui doit encore être approuvé dans les prochaines semaines par une commission de la FTC, soldera une action débutée après l’introduction de nouveaux réglages de confidentialité en décembre 2009. À l’époque, le fondateur du réseau social, Mark Zuckerberg, avait expliqué qu’il souhaitait mettre en œuvre «un modèle plus simple de contrôle de la vie privée». Les nouveaux réglages incitaient les membres à autoriser la consultation de leur mur à l’ensemble des internautes, au lieu de leurs seuls amis. Plusieurs associations de défense de la vie privée s’étaient opposées à ces changements.

Un audit sur la confidentialité durant vingt ans

D’après le Wall Street Journal, l’accord en négociation avec la FTC ne portera pas sur toutes les modifications du site. L’introduction récente du «télex», qui présente sur la droite l’activité de ses amis en temps réel, ne tomberait donc pas sous le coup de ces nouvelles règles, puisqu’il ne s’est pas accompagné de changement dans les réglages de confidentialité. De plus, Facebook pourra toujours trouver les moyens d’encourager à partager davantage de contenus. «L’ère de la vie privée sur Internet est aujourd’hui terminée», avait dit Mark Zuckerberg en 2010, dans une de ses plus fameuses déclarations.

Pour éviter les mauvaises surprises, la FTC veut toutefois contraindre Facebook à se plier pendant vingt ans à des audits réguliers et indépendants sur la question de la confidentialité. Le réseau social souhaitait que ce contrôle ne s’applique que pendant cinq ans. Une pratique déjà appliquée sur d’autres géants du Net. Au mois de mars, Google a consenti à se soumettre à un examen de sa politique de confidentialité, là aussi durant vingt ans. Twitter devra de son côté répondre à des audits sur sa sécurité tous les dix ans, après les cas de piratage ayant notamment frappé le compte de Barack Obama.

Le Wall Street Journal remarque que cette collaboration de Facebook avec la FTC survient alors que les rumeurs d’une prochaine introduction en Bourse de la société, valorisée plus de 100 milliards de dollars, redoublent d’intensité. Ces derniers mois, Facebook avait déjà tenté de rentrer dans le rang, en modifiant à plusieurs reprises ses réglages de confidentialité pour donner plus de contrôle à ses membres sur leurs publications, sans déclencher de polémique. «Il est de plus en plus important de donner ces contrôles aux gens et d’être très clair là-dessus», avait fait valoir Mark Zuckerberg.

*algerie360.com

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux sociaux et internet

Message par Syfou le Jeu 17 Nov - 22:13

La mission de Facebook


[url][/url]

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux sociaux et internet

Message par Daûphin_zz_47 le Mar 29 Nov - 10:46

Facebook s'introduirait en Bourse au printemps prochain



Le réseau social réfléchirait à une entrée en Bourse «entre avril et juin» prochains, selon des informations du Wall Street Journal. Facebook espère lever dix milliards de dollars dans cette opération, qui le valoriserait à plus de 100 milliards.

L'entrée en Bourse de Facebook se précise. Les dirigeants de la société, créée il y a sept ans et dont les résultats financiers ne cessent de progresser, mèneraient actuellement des discussions internes pour déterminer le meilleur moment pour s'introduire en Bourse. Et selon des informations du Wall Street Journal , la société aurait décidé de le faire entre avril et juin prochains. Ses dirigeants espèrent lever quelque dix milliards de dollars, sous des conditions qui valoriseraient le groupe à plus de 100 milliards. Facebook rejoindrait ainsi d'autres réseaux sociaux récemment introduits en Bourse, comme les Américains LinkedIn et Groupon, le chinois Renren et le russe Yandex.

L'entreprise aux 700 millions d'usagers connaît certes un véritable engouement auprès du grand public, mais pour certains experts, ce ne pourrait pas être forcément le cas auprès des investisseurs. «Facebook n'est pas encore prêt à entrer en Bourse, affirme Leslie Griffe de Malval, gérant des fonds technologiques chez IT AM. La société est plus jeune que LinkedIn et son modèle économique moins lisible». Six mois après son entrée en Bourse à 45 dollars l'action, le titre LinkedIn vaut aujourd'hui 59,59 dollars, soit une progression de plus de 32%. Toutefois, après avoir publié au début du mois de novembre un résultat net négatif de 1,6 million de dollars contre un bénéfice de 4 millions sur la même période l'an passé, LinkedIn a subi une chute de plus de 36% sur les quatre dernières semaines. Sur la même période, le Nasdaq a perdu plus de 10%.

L'état de grâce qui a touché Groupon a duré encore moins longtemps. Trois semaines après son introduction en Bourse à 26 dollars l'action, le titre est retombé en dessous de 15 dollars lundi, dans un marché qui a cédé sur la même période près de 6%. Les marchés financiers seraient-ils devenus méfiants à l'égard des sociétés nouvellement introduites en Bourse ? «Les investisseurs sont plus exigeants que le grand public : ils ont besoin de visibilité», déclare Leslie de Griffe de Malval». Surtout, les sociétés subissent la déprime des marchés financiers américains qui ont perdu plus de 5% depuis le 11 novembre.

http://www.lefigaro.fr/societes/2011/11/29/04015-20111129ARTFIG00398-facebook-s-introduirait-en-bourse-au-printemps-prochain.php

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





https://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux sociaux et internet

Message par Sphinx le Mar 27 Mar - 22:50

Présidentielle 2012 (France)

Réseaux sociaux : les utilisateurs de Google + et Twitter sont plus politisés que ceux de Facebook

La campagne présidentielle bat son plein sur Internet, les candidats s'affichent sur les réseaux sociaux pour gagner en visibilité. Mais pour qui vont voter les utilisateurs de Facebook, Twitter et Google + ?



Les utilisateurs de Facebook, Twitter et Google + ont d’abord été interrogés sur la formation politique de laquelle ils se sentaient les plus proches ou les moins éloignés.







Des profils partisans inclinés à gauche : si les préférences politiques des utilisateurs de Facebook ne se distinguent pas particulièrement de celles des Français, les utilisateurs de Twitter (45%) et de Google+ (44%) s’illustrent comme étant davantage proches la gauche que la moyenne (37%). Cette surreprésentation s’affirme parmi les proches du Parti socialiste (25% sur Twitter et Google+ contre 22% pour l’ensemble des Français) et d’Europe Ecologie-Les Verts (9% dans les deux cas contre 6% au global).

Des internautes qui se positionnent plus facilement sur l’échiquier politique : si l’on excepte de nouveau Facebook, les utilisateurs de Google+ et Twitter se démarquent de l’ensemble des Français par leur propension à déclarer une proximité politique, seuls 21% des interviewés membres de Google+ ne s’estimant proche d’aucune formation ou courant (contre 25% en moyenne), à l’instar de 20% des membres de Twitter.
Pas d’effet « web » pour le centre et la droite : la proximité avec le MoDem, l’UMP ou le Front National sur chacun de ces trois réseaux sociaux ne se distingue pas de la proximité partisane de l’ensemble des Français interrogés, les trois courants apparaissant même plutôt sous représentés.


Le souhait de victoire

Le souhait de victoire, pour l’ensemble des Français interrogés, tourne pour l’heure à l’avantage de François Hollande (39%), le candidat socialiste devançant de 11 points Nicolas Sarkozy (28%). Il subsiste cependant, à 60 jours du scrutin, une troisième voie : 24% des Français ne souhaitent ni la victoire de l’un, ni la victoire de l’autre.



Bien qu’encore indécis, les utilisateurs de Facebook, Twitter et Google+ expriment ces souhaits, dans le même ordre, en révélant toutefois un souhait de voir François Hollande l’emporter plus marqué :

Google+ : c’est sur ce réseau social, dernier né des trois sites étudiés, que l’écart entre François Hollande et Nicolas Sarkozy est le plus net : le Député corrézien y devançe le Président sortant de 15 points (42% contre 27%). Auprès de ce public, l’espoir de voir François Hollande l’emporter émarge ainsi 3 points au dessus de sa moyenne nationale (39%), quand le souhait de victoire en faveur de Nicolas Sarkozy s’y tasse sensiblement (27%).

Twitter : les utilisateurs du site de micro-blogging révèlent également leur préférence pour l’élection de François Hollande (bien implanté sur Twitter avec près de 170 000 followers), à 41%, soit deux points de plus qu’au niveau national. Le souhait de victoire en faveur de Nicolas Sarkozy est pour sa part identique à celui relevé au global (28%), 13 points en deçà de celui de François Hollande.

Facebook : le souhait de voir François Hollande l’emporter en mai prochain sur Nicolas Sarkozy est aussi net sur Facebook que sur Twitter (13 points, 40% contre 27%). Les utilisateurs de Facebook expriment un souhait de victoire proche de celui de l’ensemble des Français, les différentes variations n’excédant pas un point sur chacun des items. Sur chacun de ces trois sites subsiste en outre l’espace pour une troisième voie, le souhait que ni François Hollande ni Nicolas Sarkozy ne l’emporte en mai prochain s’établissant entre 24% (pour les utilisateurs de Google+ et Twitter) et 25% (pour ceux de Facebook), contre 24% au niveau national.

Lire la page suivante :
http://www.atlantico.fr/rdvinvite/politico-scanner-vote-presidentielle-utilisateurs-google-facebook-twitter-314273.html?page=0,1&google_editors_picks=true

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux sociaux et internet

Message par Syfou le Dim 8 Avr - 15:08

Présidentielle 2012 (France)

LABOMÈTRE : MÉLENCHON EST DÉCIDÉMENT LE GRAND CHAMPION DU NET

Le Labomètre, épisode 6. Chaque mercredi, nous publions les résultats d’une analyse permettant de mesurer l’activité des candidats à la présidentielle sur Twitter et Facebook, en collaboration avec l’agence tequilarapido et son outil Superviz.in. Notre ambition : vous proposer une vision détaillée de l'empreinte numérique des prétendants à l’Elysée sur les réseaux sociaux.

les enseignements généraux de notre nouvelle livraison, conduite du 26 mars au 1er avril : cette semaine a été marquée par les reprises médiaques de Nicolas Sarkozy sur "les musulmans d'apparence" et son néologisme : la "méprisance".

Jean-Luc Mélenchon continue de cartonner, Marine Le Pen perd du terrain en axant trop le débat sur la sécurité, tout comme Nicolas Sarkozy. François Hollande se maintient.



Le candidat de Front de Gauche se distingue depuis de nombreuses semaines par sa capacité à mobiliser sa communauté (voir le Labomètre précédent). Jean-Luc Mélenchon renouvelle encore une fois cette performance cette semaine en étant 1er de notre Labomètre Facebook.
Une communauté engagée

Des fans mobilisés durablement puisque Jean-Luc Mélenchon réalise le meilleur taux d’engagementà 5,96% avec une performance le dimanche 1er avril 2012 grâce à ce statut. En mettant en avant son avancée sur Marine Le Pen dans les sondages, il réussit à faire réagir sa communauté à hauteur de 11,51%. Pour devenir la publication la plus engageante de la semaine.

Jean-Luc Mélenchon surfe aussi sur le succès de son meeting à Lille, le 28 mars 2012, et sait utiliser à son avantage les fonctionnalités de Facebook. Une fois de plus, les images prennent une place importante sur la page, les statuts utilisent le champ lexical de la guerre et les appels au partage sont les points forts du candidat du Front de Gauche.
Un succès sur le fond et sur la forme puisque l’homme politique est celui qui a le plus recruté de fans cette semaine : 4 768 ( 2 %).

Les discours sécuritaire ne prennent pas

L’autre élément révélateur de notre Labomètre Facebook : l’impact négatif du discours sécuritaire sur deux candidats de la droite.
En effet, Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen se voient rétrogradés respectivement à la 3eme place pour la candidate du Front National (-1) et la 4ème place pour le président-candidat (-2).

Une contre-performance pour Marine Le Pen dont la page Facebook est d’habitude le lieu de vifs débats entre sympathisants et opposants comptabilisant logiquement un fort taux d’engagement.
Les fans de Marine Le Pen restent tout de même la seconde communauté la plus mobilisée cette semaine avec un taux d’engagement moyen de 1,83% soit un écart de 2,16 points avec Jean-Luc Mélenchon. Un score bien en dessous des semaines précédentes.

Les raisons ?

En début de semaine dernière, la candidate semble toujours focalisée sur l’événement de Toulouse et tente de mettre la thématique sécuritaire sur le devant de la scène en publiant des vidéos d’interventions médiatiques des membres du parti développant les propositions de la candidate. Une stratégie qui ne prend pas auprès de ses fans.
Constat identique pour Nicolas Sarkozy s’appuyant sur les arrestations policières dans les milieux islamistes, le candidat de l’UMP voit la progression de son acquisition stagner à 0%.

http://lelab.europe1.fr

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux sociaux et internet

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum